[Verdon J1] – La citadelle d’Entrevaux et la route des crêtes

La région PACA est une région magnifique, que nous explorons petit à petit au fil de nos séjours niçois. Après être allés randonner trois jours dans le Mercantour en 2014, puis avoir découvert l’Estérel en 2017 (enfin, je parle pour moi, Benoît connaissait déjà !) et les îles de Lérins en 2019 (idem ^^), cette fois-ci c’est à la découverte du Verdon que nous décidons de partir, pour quelques jours en amoureux. Le Verdon est un coin de France que j’avais toujours rêvé de découvrir, et lorsque j’ai réalisé que les gorges étaient à moins de 200km de Nice je me suis dit qu’il serait dommage de ne pas en profiter !

Pour notre premier jour, nous roulons une petite heure dans la vallée du Var jusqu’à Entrevaux. Nous n’avions pas du tout prévu de nous y arrêter, mais ce village semble bien charmant, et la citadelle perchée à son sommet me fait carrément de l’œil… Alors hop, première pause ! Et vive les roadtrips qui permettent de s’arrêter où bon nous chante 😉 Entrevaux, porte d’entrée du Verdon, est un village médiéval fortifié qui mérite effectivement un arrêt, avec ses jolies petites rues et sa citadelle édifiée par Vauban. Il faut une petite demi-heure pour arriver au sommet de la citadelle ; de là-haut la vue sur la vallée du Var et sur le village est magnifique. La citadelle est restaurée progressivement par des passionnés, et nous passons un bon moment à nous y balader. Nous voyons les anciens cachots des prisonniers, le chemin de ronde, les souterrains… L’entrée est payante (3 euros/personne), ce qui permet de financer une partie des travaux. Régulièrement des fêtes médiévales y sont organisées, cela nous fait bien envie pour une prochaine fois !

Arrivée à Entrevaux, avec sa citadelle en haut du village

Devant le village, Vauban veille…

La montée dans la citadelle

Enfin au sommet !

Le chemin de ronde

Il n’y a pas que la citadelle qui est intéressante à Entrevaux, et une fois de retour en bas nous visitons le moulin à farine et le moulin à huile. Nous pique-niquons à l’ombre du lavoir ; on en profite pour tester les chips Brets (notre marque favorite) aux cèpes, un régal !

Le quartier des moulins

Le moulin à huile

Nous reprenons la route vers 14H30 et nous commençons à nous enfoncer dans le Verdon. Au bout d’une cinquantaine de minutes de route nous découvrons avec émerveillement le lac de Castillon, d’une magnifique couleur turquoise. On se croirait dans une carte postale ! Des gens font du pédalo, du canoë ou se baignent dans le lac, cela me fait bien envie mais il faut quand même que l’on avance… Ce lac est en fait un réservoir ; un peu plus haut nous traversons le barrage de Castillon.

Le lac de Castillon et Saint-Julien-du-Verdon

Nous poursuivons jusqu’à La Palud-sur-Verdon, où démarre la « route des crêtes », une route offrant de nombreux points de vue sur les gorges du Verdon. Je n’oublierai jamais le premier point de vue où nous nous sommes arrêtés, et cette première vision des gorges que j’ai eue. Je ne les imaginais pas si impressionnantes et profondes. Elles sont vraiment vertigineuses… Benoît trouvait d’ailleurs la balustrade un peu basse 😉 Nous restons un bon moment à contempler ces parois de pierre grise à pic, avec quelques broussailles (où se baladaient quand même quelques chèvres ! dingue !), jusqu’au filet turquoise du Verdon au fond. Dans le ciel, nous apercevons de nombreux vautours fauves, dont l’envergure peut aller jusqu’à 2,8 mètres.  Ils planent en groupe au-dessus des gorges, dans un vol majestueux que nous ne nous lassons pas d’observer.

Les vautours fauves…

… et l’une des chèvres !

Nous nous arrêtons ensuite sur plusieurs belvédères successifs, qui nous offrent à chaque fois des vues un peu différentes sur les gorges. Une partie de cette route des crêtes est à sens unique, ce qui est bien agréable. Nous sommes en septembre mais il y a encore pas mal de monde, on n’ose pas imaginer ce que cela doit être en plein été !

Belvédère de la dent d’Aire

L’adorable belvédère (sans touristes autres que nous !) du Pas de la Bau

Quand Benoît joue au photographe, j’aime ! 😉

Vers 18 heures nous arrêtons le sightseeing, tant pis pour les points de vue restants, et nous reprenons la route d’une traite jusqu’à Salles-sur-Verdon, où se trouve notre hôtel. La réception ferme à 19H, nous arrivons à 18H58, beau boulot 😉 Pour ce petit séjour dans le Verdon nous avons réservé à La Maison des Lacs, une maison associative qui travaille avec des scolaires pendant l’année, et qui accueille les touristes pendant les vacances. Son gros avantage est d’être hyper bien placée, et de proposer des chambres entre deux et trois fois moins chères que les hôtels du coin. Comme nous n’y serons que pour dormir, cela nous convient très bien ! En un instant nous nous retrouvons parachutés au temps des voyages scolaires, dans notre petite chambrette aux lits individuels et armoires identiques… C’est chou ! Nous déposons nos affaires et ressortons rapidement dîner. Nous avons repéré plusieurs restos mais ils sont tous complets. Nous ne nous attendions pas à cela en venant ici à cette période… Nous finissons à L’En-K, une pizzeria près de l’hôtel qui s’avère excellente. Salade de tomates anciennes avec mozzarella et délicieuse huile d’olive, pizzas archi-garnies et bière au sirop de châtaigne, tout est excellent et nous sortons de là bien repus !

Notre petite chambre

La belle lumière dorée de la fin de journée sublime la façade de l’église de Salles-sur Verdon

Le lac de Sainte-Croix, sur lequel donne Salles-sur-Verdon

Quand Benoît rencontre un side-car… Celui-ci avait 4 places et une boule de remorque !

Tagué , , , , ,

11 réflexions sur “[Verdon J1] – La citadelle d’Entrevaux et la route des crêtes

  1. Géraldine dit :

    Oh ! Votre petite chambre ressemble beaucoup à celle que nous avions eue lors de notre premier week-end vadrouille, il y a 14 ou 15 ans… à Barcelone ! Même topo, des chambres étudiantes qu’ils proposaient également à des touristes, petits lits individuels, petites armoires… c’est marrant, cette chambre est revenue de nos souvenirs il y a quelques jours !

    • Trop chouette cette anecdote 🙂 Et c’est marrant que vous en ayez reparlé récemment. Je me faisais la réflexion récemment que le « standing » des hôtels où nous avons logé n’a pas vraiment d’impact sur le plaisir que nous avons à voyager… J’ai de supers souvenirs dans des hôtels modestes, et de moins bons dans des lieux hyper luxueux.

  2. Marie Claude dit :

    Coucou, je ne pouvais pas regarder cet article sans mettre mon petit « grain de….verdon », pardon « grain de sel ». Superbes photos…. j’ai ressenti beaucoup d’émotions en revoyant ces beaux paysages et vous, là, où nous étions il y a quelques jours avant vous….. Quelle belle vallée et que de paysages différents. L’Eglise est aussi magnifique avec le soleil….
    Ton photographe est vraiment un expert….. il faut dire que les sujets sont extraordinaires…. Les photos des vautours sont impressionnantes, et, lorsque j’ai vu ce que vous avez mangé à l’En-K…. je n’ai pas pu m’empêcher d’aller revoir… ton appréciation sur ce délicieux repas… Je pense bien que vous étiez « repus »…. Je l’étais moi-même rien qu’en regardant tes 2 assiettes !!!! Super, cela m’a fait grand plaisir de revoir tout cela.
    MERCI pour ce beau partage et Bisous sur commentaires à vous deux.

    • Coucou 🙂
      Je me doutais que ceta rticle te rappelerait des souvenirs ! C’est vraiment une région magnifique… J’espère que nous aurons l’occasion d’y retourner, tout comme vous. Quant aux vauteours, ils étaient impressionnants ! Je t’envoie de gros bisous, à bientôt pour la suite de la lecture « verdonensque » 😉
      Aurélie.

  3. laurianne132 dit :

    Tu m’as transportée bien des années en arrière où les filles étaient petites et où nous passions nos vacances d’été dans le midi avec toute la famille… avec un peu de nostalgie, ma maman était encore de ce monde et nous étions tellement plus jeunes !!! Mais tu m’as drôlement donné envie de retourner y faire un tour, tes photos sont superbes. J’ai remarqué que tu t’es fait couper les cheveux et je trouve que ça te vas super bien… plus « dans le vent » comme on aurait dit il y a quelques décennies 😜😜 Bisous à vous deux

    • Sympas tous ces souvenirs ! C’est vrai que c’est toujours triste de se souvenir des bons moments passés, avec des gens qui ne sont plus avec nous, mais même si les gens disparaissent les souvenirs restent… Ton message fait tout particulièrement écho en moi car nous sommes rentrés en urgence à Nice, suite au décès de la grand-mère de Benoît il y a quelques jours.
      J’espère que tu auras l’occasion de retourner dans cette belle région !
      Merci pour les compliments sur la coupe de cheveux, les avis sont unanimes, je crois que je vais rester en « court » pendant quelques temps 😉
      Gros bisous !

  4. laurianne132 dit :

    Oh, je suis désolée pour la grand-mère de Benoît, je vous présente toutes mes condoléances, c’est tellement dur de perdre quelqu’un que l’on aime. Je suppose que c’est sa grand-mère de Nice, auquel cas vous devez être bien heureux de l’avoir vue récemment ! Vous êtes toujours en France ? Je vous embrasse affectueusement et plus particulièrement Benoît en ces circonstances. Bon courage à vous

    • Merci Laurianne pour ton soutien. C’est bien sa grand-mère de Nice, oui. Effectivement nous sommes heureux d’avoir bien profité d’elle début septembre ! En plus elle était en forme… Nous sommes à Nice actuellement, on repart à la Réunion à la fin de la semaine. Bisous et à bientôt !

  5. […] une première journée de sightseeing en voiture, cette deuxième journée dans le Verdon est placée sous le signe de la rando ! J’avais […]

  6. j’adore le verdon, c’est vraiment très très beau! La couleur de l’eau, la nature… et ce side-car est vraiment incroyable, je n’en ai jamais vu des comme ça !

    • Oui, c’est une région absolument magnifique… Nous avons eu un gros coup de coeur.
      Quant au side-car, il était effectivement étonnant. C’était un quatre places en fait (2 places sur la moto et 2 dans le side)… sans oublier la boule de traction 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :