BILAN RUSSIE

Cela faisait 10 ans que nous rêvions de Russie, depuis la préparation du TDM1 en fait. Nous devions à l’époque faire Pékin-Moscou en transmandchourien puis transsibérien, et puis nos plans avaient changé. Lors du TDM2 de 2016 rebelote, après avoir brièvement pensé rejoindre Pékin en train nous avons finalement changé nos plans… L’idée de la Russie a donc rapidement émergé lorsque nous avons commencé à chercher une destination de voyage pour célébrer nos 15 ans. A vrai dire je n’étais qu’à moitié motivée, faire faire les visas alors que nous sommes à la Réunion me semblait compliqué mais Benoît a su me convaincre et effectivement nous avons triomphé de la paperasse ! C’est donc ainsi que nous nous sommes envolés pour une semaine entre Saint-Pétersbourg et Moscou. Ce fut un grand dépaysement, dans ce pays à la culture bien différente de la nôtre. Nous n’avons pas eu très froid, les températures oscillaient entre +2°C et -3°C, avec un peu de neige le soir du Mariinski et le dernier soir à Moscou, mais qui n’a pas du tout tenu. Nous avons beaucoup aimé découvrir ces deux villes en cette période de fin d’année, avec leurs illuminations de Noël, et nous aimerions tout autant y retourner en été, pour plus profiter des bords de fleuves et des parcs, qu’en hiver pour retrouver cette atmosphère féérique !

Notre itinéraire :

3,5 jours / 3 nuits à Saint-Pétersbourg, une nuit dans le train de nuit, 2,5 jours / 2 nuits à Moscou, et une demi-journée de voyage à l’aller comme au retour.

Hébergement :

Pour ce voyage nous nous sommes offert de beaux hôtels, avec un duo de Radisson ma foi fort sympathiques.

A St Pétersbourg nous avons passé trois nuits au Radisson Royal, situé dans le centre sur la perspective Nevski. Ce fut le coup de cœur hôtelier de ces vacances ! Nous avons été extrêmement bien reçus. C’est simple, cela fut le meilleur accueil de ma vie dans un hôtel. J’avais précisé lors de la réservation que nous faisions ce voyage pour notre anniversaire de rencontre, et nous avons été chouchoutés : surclassement en chambre Premium, coussins cœurs sur le lit, serviettes et peignoirs brodés avec des cœurs aussi (mais non ce n’est pas kitsch ! ;-)), petits gâteaux en forme de… je vous laisse deviner ;-), bons pour deux verres offerts au bar et enfin invitation à la soirée de Noël de l’hôtel. C’était fou ! La responsable, Victoria, était absolument charmante. Bref, un super séjour et un hôtel que nous vous recommandons absolument… seul bémol, le coût prohibitif du buffet de petit déjeuner (40 euros par jour et par personne !), que nous n’avons donc pas pris. Apparemment ils y servent du caviar… Tarif : 89 euros la nuit

Notre chambre au Radisson Royal

La barre était haute ensuite pour le Radisson Belorusskaya, que nous avions réservé à Moscou. L’hôtel était situé à six kilomètres du centre mais tout près d’une station de métro, ce qui s’est avéré très pratique. La chambre était jolie et spacieuse, avec une belle vue comme réservé et le buffet petit déjeuner, plus abordable, était très bien. Par contre, l’accueil n’arrive pas à la cheville de celui que nous avons reçu à St Pétersbourg… Nous n’avons cette fois eu aucune petite attention sympa. Alors certes ce n’est pas obligatoire, mais on s’y habitue bien, et je dois reconnaître que j’ai été un peu déçue 😉 Tarif : 112 euros la nuit, petit dej inclus

Notre chambre au Radisson Belorusskaya…

… et la vue que nous avions sur la ville

Entre ces deux hôtels nous avons passé une nuit dans le train de nuit St Pétersbourg – Moscou. Pour rester dans le thème luxueux de ce voyage nous avions réservé un compartiment de première classe et nous avons adoré l’ambiance et le décor. A refaire sans hésiter ! Tarif : 60 euros/personne

Cours lors de notre séjour :

1 euro = 70 roubles

Budget :

  • Visa fait avec Actions-visa : 110 euros/personne. Ce tarif inclus les frais consulaires habituels, plus les frais de l’agence Actions-visas pour déposer notre dossier et le récupérer. A noter que c’était le plus bas tarif, nous avons en effet choisi une formule où nous avons-nous-même rempli le dossier et nous avons déposé et récupéré les passeports à leur agence. Par voie postale le coût augmente très vite.
  • Lettre d’invitation faite par Russie autrement : 26 euros (nous en avons eu une gratuite suite à un partenariat).
  • AR avec Air France, vol direct Paris-St Pétersbourg à l’aller et vol Moscou-Paris via Amsterdam au retour : 528 euros soit 264 euros/personne
  • Trois nuits au Radisson Royal de St Pétersbourg : 266 euros
  • Train de nuit St Pétersbourg-Moscou en première classe, tarif non échangeable non remboursable : 120 euros
  • Deux nuits au Radisson Belorusskaya à Moscou, chambre supérieure avec vue et buffet petit-déjeuner inclus : 225 euros
  • Opéra Manon Lescaut au Bolshoi : 119 euros
  • Dépenses sur place : 340 euros

Ce qui nous fait au total 1844 euros, soit 922 euros par personne

Ce que nous avons préféré :

  • Les illuminations de Noël à Moscou, magnifiques ! Moscou maîtrise totalement le domaine des décorations hivernales…

Le Bolshoi et ses illuminations

  • Le marché de Noël à Saint-Pétersbourg avec son thème des souris, très mignon et « authentique », en tout cas moins touristique que celui de Moscou.

  • La beauté des façades dans le centre de Saint-Pétersbourg… un véritable musée à ciel ouvert
  • La patinoire de l’île de Nouvelle-Hollande. Nous y avons passé un super moment et cette île est décidément pleine de potentiel… Elle nous a rappelé Suomenlinna à Helsinki.
  • Les tartes de chez Stolle, un coup de cœur gustatif pour moi, avec un coup de cœur spécial pour celle aux champignons et celle aux cerises. Benoît s’en est plus lassé à un moment 😉
  • Les spectacles au Mariinski et au Bolshoi, un enchantement… et un rêve devenu réalité !
  • L’accueil incroyable au Radisson Royal de Saint-Pétersbourg… Ce fut sans hésiter le meilleur accueil hôtelier de notre vie.
  • L’exposition « Voyage hivernal » à l’Ermitage, avec des photos e noir et blanc de Saint-Pétersbourg en hiver, prises par Dmitry Sirotkin. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère ouatée qui s’en dégageait…

« Le baiser », 2018

Ce que nous avons moins aimé :

  • Trois jours et demi pour découvrir Saint-Pétersbourg, c’était clairement trop court. Elle fait partie de ces villes où une semaine n’est pas de trop pour un premier voyage, et où l’on pourrait facilement passer des semaines voire de mois. En trois jours et demi nous n’en avons eu qu’un aperçu, qui nous a donné l’envie d’y retourner en été mais aussi en hiver !
  • La fermeture du musée Fabergé à Saint-Pétersbourg, une grosse déception
  • Le côté un peu rigide de certains Russes, oui c’est cliché de dire cela, mais de nombreux petits exemples l’ont illustré tout au long de notre séjour : photo devant le panneau « bienvenue à Saint-Pétersbourg » que nous avons dû effacer dans l’aéroport, entrée à l’Ermitage avec la petite doudoune uniqlo refusée sous prétexte qu’il y avait un zip sur le vêtement (je l’ai finalement mise sous mon pull et là c’est passé…). L’accueil dans les lieux touristiques était par ailleurs assez froid dans l’ensemble.
  • Pour Benoît, le jardin d’été de Saint-Pétersbourg qui en hiver se retrouve tout bâché, avec les statues mises sous boîte.

Les habitudes russes qui nous ont marqués :

  • A Saint-Pétersbourg, de nombreux groupes de rock jouaient dans la rue… ça réchauffe !

Il y avait aussi un couple de danseurs de feu, très chouettes

  • L’amour des matriochkas ! Il y en avait partout… tellement qu’on finit par se demander si on n’en veut pas une 😉 (bon, nous avons résisté) (enfin presque, nous avons tout de même acheté un magnet !)

  • Les passages piétons à double sens, avec la flèche pour t’indiquer où marcher

  • Les personnages habillés en tenue du siècle dernier devant les grands monuments… et dans un style un peu différent, ceux déguisés en animaux qui essaient de te persuader de faire une photo avec eux !

  • L’amour des Russes pour les éclairs, notamment à la vanille
  • Le gigantisme du métro de Moscou… Stations ultra-profondes, décorations de mosaïques et de lustres, il mérite une visite

Métro moscovite…

… et l’une de ses mosaïques !

  • L’omniprésence des cerises dans les desserts… jusqu’à ceux de MacDo, où ils font un chausson aux cerises.
  • Les pubs sous forme de projections colorées sur le trottoir

Tagué ,

4 réflexions sur “BILAN RUSSIE

  1. Ca a l’air tellement particulier comme atmosphère ! A la fois froid (température, neige ou attitude des russes), grandioses (architecture, histoire, cuisine…). Ca a l’air vraiment fascinant !

  2. nilsetmareva dit :

    Bonne année !! (c’est mieux sur un post de 2020 :p).
    Et merci pour ce récit russe ! un joli anniversaire 🙂

    • Merci ! Très bonne année à vous aussi ! Par contre je suis désolée mais je vais modifier la date de l’article, comme je le fais toujours lorsque j’écris en retard… tu vas repartir en décembre 2019 😉 Bises !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :