[Transcanadian trip J21 et J22] – La route des phares (21 et 22 août 2019)

« Great things are done by a bunch of small things brought together» – Vincent Van Gogh

Notre airBNB en bord de lac est bien trop mignon pour que nous arrivions  à décoller tôt, et nous profitons de son confort jusqu’à 11H30. J’hésite même à aller me baigner, mais l’eau est peu trouble et semble bien fraîche ! Nous papotons un peu avec notre hôtesse, elle a mis cette maison en vente car depuis sa séparation elle est devenue trop grande pour elle. Elle la vend 400 000 dollars canadiens, environ 280 000 euros, c’est si peu cher comparé aux prix parisiens ! Pour un peu on serait tentés 😉 Une fois la maison vendue elle veut acheter un van et partir vadrouiller au Canada ou en Europe… Qui sait, peut-être la recroiserons-nous dans quelques années !

Nous finissons par nous mettre en route. Nous nous arrêtons très vite, à Bear River, une petite ville qui abrite une grande communauté d’artistes. Ils exposent et vendent leur travail dans les nombreuses galeries d’art de la rue principale. Il y en a pour tous les goûts ! J’ai un coup de cœur pour une artiste qui peint sur des plumes, je suis à deux doigts de craquer…

Bear River

Peinture sur plume

Nous poursuivons ensuite jusqu’à Digby, une très jolie ville côtière. Sa promenade au bord de l’eau avec la vue sur le port est très agréable ! Par contre les dames de l’office du tourisme sont particulièrement désagréables… C’est surprenant, c’est la première fois qu’on se sent aussi mal accueillis dans un office du tourisme. Enfin, elles nous donnent tout de même les renseignements dont nous avions besoin, c’est l’essentiel. Nous déjeunons à Prim point lighthouse, un phare à quelques kilomètres de là. L’endroit est calme, au bord de l’eau. A partir de maintenant nous sommes sur la route des phares, alors vous allez en voir un certain nombre 😉

Sur le front de mer de Digby

Prim point lighthouse

Le phare suivant ne tarde pas à faire son apparition. L’arrêt n’était pas prévu, mais un panneau nous attire l’œil et nous décidons de bifurquer… bien nous en prend, nous découvrons un phare adorable avec deux phoques qui prennent le soleil devant. Le phare se visite, il abrite une boutique et l’un des plus mignons salons de thé qu’il m’ait été donné de voir. L’heure de fermeture est passé mais la dame est encore là et accepte de nous préparer un thé et un café à emporter, et nous permet de monter au sommet du phare… Un super moment !

Notre phare chouchou du jour

Le salon de thé du phare

Un peu plus loin c’est Belliveau’s Cove qui nous accueille pour une petite balade le long du port et de son marché ; tous les vendredis soirs est organisée une grande fête avec dégustation de homard, il doit y avoir foule. Nous essayons ensuite de trouver les ruines indiquées sur ma carte, au nord de Grosses Coques, mais c’est un échec.

Belliveau’s Cove

Nous sommes toujours au cœur de l’Acadie !

Les drapeaux acadiens flottent fièrement devant de nombreuses maisons

Nous nous consolons à Church Point, où nous arrivons juste à temps pour visiter l’église Sainte-Anne – la plus haute église en bois d’Amérique du Nord – et le Rendez-vous de la Baie, un centre touristique très intéressant sur l’Acadie et ses habitants. Juste à côté il y a des éoliennes et… un autre phare 😉

L’église Sainte-Anne…

… avec toujours les drapeaux acadiens !

Devant le « Rendez-vous de la baie »

A Meteghan nous faisons ensuite quelques pas le long du port, et à Yarmouth nous découvrons les belles maisons victoriennes, peintes de mille et une couleurs. Nous faisons également notre premier plein du roadtrip, et puis nous attaquons la route vers Sandy Point, où se trouve notre AirBNB du soir. Nous ne sommes pas en avance, que voulez-vous, une fois encore on a musardé en chemin 😉

Le port de Meteghan

Les belles maisons de Yarmouth

Les belles maisons de Yarmouth

Il en faudrait plus pour perturber Todd, notre hôte AirBNB, un monsieur très sympathique qui nous accueille chaleureusement et nous fait découvrir notre maison pour la nuit : un véritable petit bungalow vue mer, avec une décoration assez incroyable sur le thème de la mer. C’est encore plus beau que sur les photos ! C’est cosy comme tout, et nous passons une excellente soirée à refaire le monde en faisant disparaître notre stock de cidre (ça va on n’avait que deux bouteilles ^^)

Le lendemain il fait tout gris, c’est dommage ! Nous profitons encore un peu de ce beau logement, et puis nous discutons un peu plus avec notre hôte. Nous avons vu que sa maison était en vente, alors on se renseigne 😉 Il nous confirme qu’il vend le tout, sa maison et le bungalow d’invités… pour 380 000 dollars canadiens, soit 250 000 euros. Rhaaaa je suis tentée ! Il nous explique que depuis la mort de son compagnon cette maison est devenue trop grande, et qu’il veut se rapprocher de ses enfants qui vivent dans l’Ontario. De fil en aiguille il nous fait visiter sa maison, qui est magnifique avec de grands volumes, une déco qu’on aime beaucoup et une vue imprenable sur la mer… Il y a même une cave à vin et une piscine au sous-sol. C’est lui qui a tout construit, il y a plus de trente ans. Nous le quittons en lui souhaitant beaucoup de bonnes choses dans sa nouvelle vie qui s’annonce…

Notre bungalow…

… avec son salon vue mer

Nous passons ensuite la fin de matinée à nous balader dans Shelburne, la ville adjacente. Le soleil a refait son apparition ! Nous découvrons une jolie galerie d’art où l’artiste fait un projet à base d’oiseaux en glaise. Chaque visiteur est invité à modeler un oiseau dans de la terre glaise, et à le déposer avec ceux déjà modelés par les visiteurs précédents. Ce n’est pas si facile que cela à faire, mais nous sommes plutôt contents du résultat… Nos oiseaux sont très différents (ça vous étonne ? ;-)) mais de notre point de vue plutôt réussis ! On vous laisse juger sur la photo, et deviner qui a fait quoi 😉

Les fameux oiseaux

Le front de mer de Shelburne

On a quitté l’Acadie !

Le midi nous pique-niquons à Carters Beach, réputée être la plus belle plage de Nouvelle-Ecosse. C’est vrai qu’avec son sable fin et son eau cristalline elle est magnifique… Sans les sapins, on se croirait sur une île tropicale. On se tartine de crème solaire, ça tape !

Carters beach

Nous poursuivons ensuite jusqu’à Mahone Bay, célèbre pour ses trois églises en enfilade face à la mer. Je trouve le petit cimetière particulièrement émouvant, et très joli avec la lumière rasante de l’après-midi.

Pause café et donut en arrivant à Mahone Bay

Les trois églises

Notre AirBNB du jour est situé quelques kilomètres plus loin. Là encore c’est un bungalow sur un terrain privé, et c’est toute une histoire… De retour de plusieurs années en Europe, la propriétaire a fait construire ce petit pavillon dans son jardin pour pouvoir accueillir ses amis… qui ne sont finalement jamais venus. Alors elle a décidé de se lancer sur AirBNB… avec un succès certain et bien mérité ! Une fois encore nous sommes très bien installés. Il y a même une piscine dans le jardin !

Ambiance case créole pour notre maison du jour

Nous déposons nos bagages et partons terminer la journée à Lunenburg. Classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, c’est l’une des plus belles villes de la province. Nous y arrivons alors que le soleil a bien attaqué sa descente, et éclaire de ses derniers rayons les façades des maisons anciennes… Je me fais une petite séance photo pendant que Benoît écume un bazarou à 1 dollar qui lui a fait de l’œil (et d’où il ressort sans rien acheter !) Nous faisons ensuite une petite promenade le long du port… La nuit est tombée et Benoît fait soudain une mauvaise rencontre, heureusement je suis là pour l’aider (et pour immortaliser le moment !). Il s’en sort sans encombre, ouf !

Arrivée à Lunenburg

Les poteaux électriques sont décorés d’animaux marins

Lunenburg, également un endroit où l’on voit de très belles maison. Ici la Wolff house, qui date de 1880

Nous terminons la soirée au Knot Pub, un pub à l’entrée de la ville, que notre hôtesse nous a conseillé. On a bien fait de l’écouter, c’est bien plus sympa et « dans son jus » que les restos du front de mer (et bien moins cher aussi). Nous commandons tout un tas de choses à partager, des sandwichs au fromage fondu aux beignets de courgette en passant par une grosse salade et des onions rings… le gras c’est la vie ! J’arrive même à caser un petit dessert ^^ Pendant que nous dînons un groupe joue de la musique live, encore un super moment que nous ne sommes pas prêts d’oublier, et une belle façon de passer notre dernière soirée de roadtrip nouvel-écossais.

@ Knot Pub !

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :