[Transcanadian trip J8 et J9] – Premiers pas à Winnipeg : découverte du centre-ville et Folklorama (8 et 9 août 2019)

Pour ces quatre jours à Winnipeg j’ai réservé une chambre chez l’habitant, à quelques pas du centre-ville. Je me retrouve finalement avec tout l’appartement car mon hôtesse a une chirurgie programmée le lendemain de mon arrivée. Cela se fait en ambulatoire mais elle a décidé d’aller se reposer ensuite chez ses parents. Je suis un peu déçue de ne pas la rencontrer car elle avait l’air adorable et très dynamique, mais je trouve sympa de sa part de ne pas avoir annulé ma réservation, et de me laisser profiter de tout l’appartement !

Ma première journée à Winnipeg est très light niveau visites. Je dors jusqu’à midi, et puis je vais me balader du côté de The Forks, le quartier historique de Winnipeg, lieux des premiers échanges culturels dans la région. Le nom « Winnipeg » vient de «win nipee », « eaux boueuses » dans la langue des Indiens Cris. La région est habitée depuis 6000 ans, d’abord par les Amérindiens puis par les Anglais et les Français, avec beaucoup de rivalités entre eux concernant le commerce de la fourrure.

Je longe la rivière Rouge à pied, il fait un temps magnifique, c’est très agréable… Je m’installe pour déjeuner à la « Old Spaghetti Factory », un resto déjà repéré à Vancouver où ils proposent des menus tout inclus à base de pâtes, pour pas très cher. Pour 15 dollars, tip inclus, je me retrouve avec une salade, du pain et du beurre à l’ail, des cannellonis ricotta épinard et une glace vanille. Un délice 🙂 Je voulais ensuite faire un petit tour dans le quartier, notamment au Forks Market, mais ce long voyage en train, et les trois nuits hachées que j’ai passées à bord, m’ont plus fatiguée que ce que je pensais. Je me sens complètement déphasée niveau sommeil, j’ai l’impression de sortir d’une garde géante… Je me sens physiquement épuisée, au point que je décide de rentrer me poser à l’appart en pleine après-midi, chose qui ne m’arrive jamais habituellement !

Le long de la rivière Rouge

Déjeuner à la Old Spaghetti Factory

Je ne ressors qu’en fin d’après-midi, pour aller assister au Folklorama. Il s’agit du plus grand festival folklorique d’Amérique du Nord ; chaque pays a son pavillon, où il y a un spectacle et de la nourriture typique. Je m’attendais à quelque chose un peu comme l’Exposition Universelle de Milan, et je suis un peu déçue. Le pavillon que je découvre ce soir (First Nations, c’est-à-dire la population autochtone) est en fait constitué de deux salles de conférence dans un centre des congrès. Il y a énormément de queue pour manger ; quant au spectacle, principalement de la danse, il est assez inégal. Certaines danseuses sont extraordinaires, mais les musiques semblent parfois un peu anachroniques, comme le dernier tableau où c’était de la musique électronique… C’était plutôt étrange. Je sors de là assez circonspecte !

Folklorama

Il n’est pas très tard lorsque je sors du Folklorama et j’en profite pour faire un tour dans le centre de Winnipeg. Je suis frappée par l’architecture de cette ville, qui mêle moderne et anciens. De hauts gratte-ciels vitrés voisinent avec des bâtiments d’inspiration antique et des constructions plus industrielles, avec encore les vestiges d’anciennes anciennes ou publicités peintes sur les murs. Ce mélange de styles me plaît bien 🙂

Ancien théâtre

Oeuvre d’art représentant un tramway renversé, en souvenir de la grève générale de 1919

Le deuxième jour je me sens nettement mieux. Une bonne nuit de sommeil, il n’y a que ça de vrai ! Le midi j’ai réservé une visite guidée gratuite dans Downtown. Je suis la seule touriste et j’ai le guide rien que pour moi : Gilles, la soixante-cinquaine dynamique, qui est ravi de me faire découvrir sa ville… et de me poser des questions sur la France, où il s’apprête à partir en vacances avec sa compagne. Ce sera sa première fois en Europe ! Nous arpentons le centre de Winnipeg, Gilles attirant mon attention sur les bâtiments les plus remarquables. La visite s’agrémente d’un petit appareil visuel qui permet de voir des photographies des lieux que nous traversons tels qu’ils étaient au début du XXè siècle. C’est très intéressant, et le tour qui devait durer une heure se prolonge une bonne demi-heure de plus.

Un autre ancien théâtre

« White house »

Portage & Main, l’intersection principale du centre-ville de Winnipeg

Banque de Montréal et statue en hommage aux disparus de la première guerre mondiale

A l’intérieur de la banque de Montréal

Ancienne horloge de l’hôtel de ville, désormais installée dans un shopping center

Je passe ensuite l’après-midi à ma balader à The Forks. Hier je n’en avais eu qu’un tout petit aperçu et je suis contente de me promener un peu plus dans ce quartier historique, situé à la convergence des rivières Rouge et Assiboine. Il y a un très joli parc avec un peu d’art moderne et des œuvres artistiques rappelant l’histoire du lieu, que sa situation géographique privilégiées (au centre du Canada, à la convergence de deux rivières) a toujours placé au cœur des échanges culturels et commerciaux.

« Keep you cool », une oeuvre faite de tressage de fil de fer. A l’arrière-plan, le musée des droits de la personne

Mémorial pour les femmes et les filles indigènes du Manitoba tuées ou disparues

Le Forks Market se situe dans d’anciens entrepôts ferroviaires réhabilités. Comme souvent, cela a été très bien fait et le lieu est très agréable et animé. Il y a plein de restaurants, quelques boutiques… Je découvre également une excellente boulangerie bio où je m’offre un gâteau « aux fruits de la prairie » – le mystère reste à ce jour complet sur la nature des fruits en question, un genre d’airelles a priori ^^

Je termine la journée par un tour en bateau sur les rivières – prendre le bateau, c’est comme aller voir un phare : toujours une bonne idée ! Nous commençons par remonter la rivière Assiboine jusqu’au palais législatif, puis nous faisons demi-tour et naviguons un peu sur la rivière Rouge. Le guide nous montre les marques des plus grosses inondations, c’est impressionnant ! Le tour n’est pas très long, 30 minutes en tout, mais il permet d’avoir un bon aperçu des différents monuments et quartiers de Winnipeg. Cela me permet aussi d’y voir plus clair sur mon programme des deux prochains jours 😉

Le palais législatif

Pont esplanade Riel, qui relie the Forks au quartier francophone de Saint-Boniface. Au milieu du pont c’est un restaurant fançais

Lieu de la « fourche » : à gauche la Red River, à droite la rivière Assiboine

Tagué , , , , ,

2 réflexions sur “[Transcanadian trip J8 et J9] – Premiers pas à Winnipeg : découverte du centre-ville et Folklorama (8 et 9 août 2019)

  1. Maman Voyage dit :

    Et le climat semble parfait non ? Bon voyage !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :