[Transcanadian trip J3] – Lynn Canyon, « The Clock», Pride et feu d’artifice

« No day but today » – tatouage de ma guide d’hier 😉

Après une première journée à Vancouver très citadine, la deuxième est plus « verte « : elle commence dans la forêt, et se termine à la plage, avec de l’arc-en-ciel au milieu 😉

Le matin, je profite du décalage horaire qui me réveille (très) tôt pour aller découvrir Lynn Canyon, un parc situé à quelques kilomètres de là où je réside. A cette heure matinale, le célèbre pont suspendu est quasiment désert, c’est super! J’en profite pour faire quelques photos et discuter avec un Canadien sympa, en balade lui aussi.

8H11, seule au monde (ou presque)

11H23, ce n’est plus tout à fait ça…

Attention aux ours ! Je n’étais qu’à moitié rassurée… d’autant plus que le Canadien que j’ai croisé m’a dit qu’il y avait aussi des cougars dans le secteur. Voilà voilà…

Sous le pont !

Je passe ensuite plusieurs heures à parcourir les différents sentiers du parc. Il y a de jolies curiosités à voir, comme la 30 Foot Pool (un bassin naturel à l’eau cristalline), le Rice Lake, les Twin Falls… Les sentiers ils sont bien balisés et entretenus, avec parfois des escaliers en bois construits au-dessus des zones trop escarpées. Je suis frappée par le nombre des affiches de prévention, apparemment il y a eu beaucoup d’accidents dans le secteur.

30 Feet Pool

Rice Lake

Twin Falls

Ambiance ambiance…

Je pique-nique au bord de la rivière et puis je reprends le bus jusqu’à Lonsdale quay.  Aujourd’hui samedi c’est le jour du Farmer’s Market, alors je ne voulais pas rater ça 😉 Il y aussi plusieurs scènes musicales, dont l’une qui célèbre la Pride 2019 et qui débute lorsque j’y suis. Ce week-end c’est la LGBTQ+ Pride à Vancouver, et beaucoup d’animations sont prévues.

Farmer’s Market @ Lonsdale Quay

Mais… c’est pour moi ça !! (OK, OK, Laetitia si tu me lis je partage avec toi !)

Je passe ensuite un bon moment à la galerie « Polygon », le tout nouveau musée d’art moderne de Lonsdale Quay. Hier soir en passant devant j’avais eu l’énorme surprise de voir qu’ils présentaient « The Clock », cette œuvre de Christian Marquay que j’avais tant aimée à Sydney en 2012. Dans ce film qui dure 24 heures, Christian Marclay a compilé plein d’extraits de films où ils parlent de l’heure, en temps réel (à midi on voit des films se passant à midi, à 12H01 des films se passant à 12H01…). Quel travail de fourmi ! A Sydney nous y étions allés plusieurs fois avec Benoît, à des heures différentes. Je m’en refais une grosse session de 13H55 à 15H05, puis de 15H50 à 16H05. J’aime toujours autant 🙂 C’est hypnotique je trouve !

Selfie réfléchi sur la terrasse du Polygon 😉

Après une petite pause à la maison, je repars en ville direction la « Celebration of Light ». Ils s’agit d’un concours international de feux d’artifices ; ce soir a lieu le dernier feu, tiré par la Croatie. Les fusées sont tirées depuis un bateau au mouillage dans English Bay. En chemin je fais un crochet par Davie street, dans le quartier gay. Une partie de cette rue a été piétonnisée pour ce WE de Pride, tous les restos et les bars du coin sont pavoisés d’arc-en-ciel, certains hôtels également… Il y a de l’ambiance ! La LGBTQ+ Pride est une manifestation que j’ai toujours beaucoup aimée, sans doute parce qu’elle a à voir avec les notions de liberté, d’acceptation des différences et de fantaisie qui me sont chères, et je suis très heureuse d’être à Vancouver au bon moment pour pouvoir en profiter. Ce n’était pas calculé, mais cela tombe bien !

Une bataille de donuts sous une boule à neige, c’est cool non ?

Plus je me rapproche d’English Bay et plus la foule se densifie. Sur la plage, il semble n’y avoir plus un espace de libre… Les choses sont plutôt bien organisées, avec des passages de circulation clairement délimités, et j’arrive quand même à me rapprocher du rivage. J’aperçois alors un espace libre tout devant. Le temps que je me demande si j’y vais ou pas, un groupe de trois étudiants chinois s’y précipite… Du coup je les suis, et ils me proposent de partager leur plaid avec eux. L’emplacement est idéal, nous sommes au premier rang ! Les vagues nous lèchent quasiment les pieds, mais bon la marée descend alors ça devrait aller ^^ Le feu d’artifice est très beau, les fusées se succèdent dans le ciel et éclatent en milliers de lumières qui se reflètent dans l’eau et les vagues, c’est magnifique… C’est extra d’assister à un tel spectacle dans un aussi beau cadre.

Bon. Va falloir la jouer finement…

… et voilàààààà ! Call me maestra 😉 (et je n’ai bouché la vue de personne…)

A la fin du feu, là encore, tout est parfaitement organisé. Il y a beaucoup de police, ils font des annonces au haut-parleur pour indiquer aux gens où ils doivent se diriger. Des sens de circulation ont été mis en place y compris pour les piétons, et sur l’avenue principale des dizaines de bus sont garés, pour rejoindre les différents quartiers de Vancouver. Chaque ligne de bus possède une file d’attente, également gérée par la police, et ça avance très vite. J’arrive à monter dans mon bus en même pas cinq minutes, un prodige au vu de la foule ! Bref, chapeau les Canadiens… Le 14 juillet dernier à Paris ce n’était pas tout à fait comme ça ^^

Tagué , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :