[Transcanadian trip J2] -A la découverte de Vancouver, de Lonsdale Quay au centre-ville

« Doing things against the mainstream is a lot more fun.»  – John Fluevog

La journée commence tôt,  le décalage horaire m’a rattrapée ce matin à 5h20. Enfin, ce n’est pas si mal, étant donné qu’il y a 9h d’écart avec la France… Je me prépare tranquillement et je quitte la maison vers 7h30, Vancouver m’attend ! Il devait pleuvoir toute la journée, mais en fait un grand soleil brille déjà.

Pour cette première approche de Vancouver, j’ai décidé d’aborder la ville par la mer. Je descends donc à pied jusqu’à Lonsdale quay, à 3km de là. Cela me permet de découvrir un peu North Van, où je loge. Il y a de très jolies maisons ! Lonsdale quay est l’ancienne zone des chantiers navals ;  le quartier a été totalement réhabilité et comporte maintenant des restos, un grand marché, la galerie d’art moderne « Polygon »… A cette heure matinale il n’y a pas grand monde. C’est de Lonsdale quay que part le Seabus, le ferry qui relie North Van au centre-ville de Vancouver. Petite déception, il n’y a pas de pont extérieur. Je m’installe derrière une fenêtre et j’admire la skyline de Vancouver, entre gratte-ciel et grues portuaires… magique !

Vue sur la skyline depuis Lonsdale quay

J’ai réservé deux visites guidées aujourd’hui, avec les « Tour guys ». Ils proposent quatre circuits dans Vancouver, chacun durant environ deux heures. Les visites sont gratuites et l’on rémunère le guide au pourboire à la fin. Cela me permettra d’avoir une première approche de la ville.

Ma première visite se concentre sur Granville Street et le quartier de Gastown. Granville street était la rue des théâtres, célèbre pour ses centaines de néons. Petit à petit la zone s’est décrépie, est devenue mal famée, ordre a été donné de retirer les néons mais cela n’a pas changé grand-chose… ce n’est qu’au moment des JO de 2010 que la rue a été complètement rénovée. Quant à Gasville Town, il s’agit du quartier le plus ancien de Vancouver. Autrefois délabré, il a été complètement rénové au début des années 2000 et est devenu hyper agréable avec ses rues pavées, ses bars et ses restos. C’est le bon endroit où sortir !

RDV devant le Pacific Centre, un grand centre commercial

Granville street

Dunn’s, ou le plus ancien et dernier néon survivant 😉

Gastown steam clock, une horloge à vapeur… pas du tout ancienne 😉 (1977)

La gare du Seabus, inspirée de Grand Central à NY

La guide nous raconte plein d’anecdotes, des émeutes qui ont frappé le centre de Vancouver en 2011 suite à une défaite en hockey face aux USA (moi qui pensais que personne ne faisait brûler de voiture au Canada…)  aux stars qui se baladent souvent dans les rues de Vancouver… Vancouver est en effet la troisième ville du cinéma après Hollywood et NY ! Des tas de films y sont filmés, y compris quand leur intrigue ne se passe pas du tout au Canada.

L’architecture des bâtiments à Vancouver me plaît beaucoup. Ici, le building qui a remplacé l’ancien site de Woolworth, dont l’enseigne a été conservée au sol.

L’une des ruelles soigneusement laissées en l’état pour les tournages

Statue de « Gassy Jack », le fondateur de Gastown

J’ai retrouvé le Flatiron 😉

Après la visite, je pousse jusqu’au début de Chinatown. Cette partie de Vancouver entre Gastown et Chinatown est le lieu où vivent la plupart des sans-abris de la ville, toxiques inclus. Je n’irais pas traîner par là le soir… Il y a beaucoup de sans-abris à Vancouver car le climat y est l’un des plus doux du Canada.

Millenium gate, porte d’entrée dans Chinatown.

Le midi je déjeune chez « Meet », un resto vegan mentionné dans mon guide et dont la guide a également fait l’éloge. La carte est variée et le restaurant bien plein ! En sortant je fais un tour chez John Fluevog, un créateur de chaussures chez lequel Madonna et lady Gaga s’approvisionnent régulièrement. La boutique en elle-même vaut le détour ; il s’agit d’une grande verrière entre deux bâtiments anciens. Quant aux chaussures, elles sont magnifiques (et pourtant je ne suis pas une maniaque des chaussures !) Je suis à deux doigts de craquer, mais bon j’ai dit que je voyageais léger alors… Il a aussi une boutique à Montréal, je verrai peut-être le dernier jour 😉

@ John Fluevog

L’après-midi, nouvelle visite centrée cette fois sur les quartiers de Downtown et Waterfront. On comprend bien pourquoi Vancouver est surnommée « glass town », la ville de verre ! La guide (une autre) nous balade le long des grandes artères de Vancouver, attirant notre attention sur différents bâtiments : le musée d’art avec ses bateaux sur le toit, la bibliothèque devenue boutique de lingerie, l’église où une tête de chien est cachée dans les vitraux… J’aime les visites guidées pour ça, je découvre des choses que je n’aurais jamais vues sinon. Nous rentrons un instant dans le Marine building, qui fait partie des immeubles emblématiques de Vancouver, avec sa décoration art déco sur le thème de la mer.

Vancouver Art Gallery avec ses bateaux sur le toit

Il y a un mix d’ancien et de moderne à Vancouver que j’aime beaucoup

Pour monter en hauteur leurs édifices, les constructeurs doivent acheter des espaces verts au sol. Cela done au centre-ville de Vancouver un côté aéré très agréable.

Marine building à droite, et building avec une architecture de vague à gauche

A l’intérieur du Marine building

Poésie urbaine

Le quartier du front de mer (Waterfront) est particulièrement agréable avec sa promenade piétonne longeant la mer. On y a de jolis points de vue sur les montagnes, sur Stanley Park et sur Canada Place, ce grand bâtiment regroupant palais des congrès et terminal des navires de croisière. L’architecture de ce bâtiment est incroyable, avec de grandes voiles immaculées… Cela me rappelle un peu l’opéra de Sydney. À l’étage inférieur, il y a une expo intéressante sur les JO de 2010. Les médailles étaient très originales, et on peut monter sur l’un des podiums officiels. Quant à la vue depuis la terrasse de Canada Place, elle est magnifique… Je ne m’en lasse pas ! Le seul bémol est le bruit des nombreux hydravions qui partent et atterrissent juste devant.

Canada Place

C’est de Canada Place que part le Canadian trail, 23 000km entre océans Arctique, Pacifique et Atlantique. Cosas de loco !

 

Les médailles des JO de 2010 (la photo n’est pas terrible mais cela vous donnera une idée)

« The Drop », du collectif allemand Inges Indee – pour certains une « private joke » locale, Vancouver étant la troisième ville la plus pluvieuse du canada (162 jours de pluie par an).

Vue sur North Van depuis Canada Place

Vue sur le chaudrons olympique de Vancouver et sur le toit végétalisé de Canada Place, qui fait partie des systèmes permettant au bâtiment d’être énergétiquement neutre

« Digital Orca », de Douglas Coupland

 

Je rentre tranquillement vers North Van en fin d’après-midi. En chemin je m’arrête à Lonsdale quay, qui s’est effectivement bien animé depuis ce matin ! Il y a de la musique, des gens qui dansent… Un grand marché de nuit est installé avec des dizaines de food trucks, l’ambiance est très sympa. Je passe un moment ici, et puis je rentre à pied dans mon AirBNB, via le Whole Foods. Ce soir c’est soupe et dodo ! Je me suis acheté des ramen au Whole Foods, ici elles sont vegan et à 90% bio… ça change de celles de chez Tang 😉

Lonsdale quay market

A Lonsdale de petits potagers urbains de ce type pullullent ; ils sont entretenus par les commerçants et indiquent que « si vous avez faim, vous pouvez vous servir ». Une super initiative !

Friday night market !

Tagué , , , , , , , , ,

5 réflexions sur “[Transcanadian trip J2] -A la découverte de Vancouver, de Lonsdale Quay au centre-ville

  1. Benoît dit :

    plusieurs de tes photos me font penser a Perth, peut etre le melange ancien moderne
    -edited-

  2. Laeti dit :

    OHHHH j’aime définitivement cette ville 🙂 C’est vrai quelle fait un peu penser à NY ^^
    Elle est sur la liste des villes où j’aimerai vraiment aller avec les enfants quand il seront un peu plus grands of course !
    Bisous

    • Oui hein ? Et à mon avis c’est une destination assez facile avec des enfants ( bon, sauf peut-être les 10 heures de vol… quoique il y avait plein d’enfants dans l’avion et ça avait l’air d’aller…). Et puis c’est plus vert que NY, plus ouvert sur la nature.

  3. […] une première journée à Vancouver très citadine, la deuxième est plus « verte « : elle commence dans la forêt, et se termine à la plage, […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :