[Irish Roadtrip 2018 #4] Croisière autour des îles Skellig et flâneries entre les environs de Portmagee et la côte nord du Ring of Kerry

Comme je vous le disais dans l’article précédent, nous devions durant ce séjour irlandais faire une croisière jusqu’aux îles Skellig. Je les avais repérées lors de la préparation de ce voyage, et j’avais réussi à réserver in extremis deux places pour une croisière avec débarquement. Inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, ces deux îlots rocheux comportent en effet pour l’un (Little Skellig) une grosse réserve aviaire, et pour l’autre (Skellig Michael, l’île la plus grande et où l’on peut débarquer) les vestiges d’un monastère du VIè siècle.Les débarquements, possibles uniquement entre mai et septembre, sont limités à 200 personnes par jour, alors les places s’envolent 2 à 3 mois à l’avance ! Les îles Skellig sont encore plus victimes de leur succès depuis qu’une partie du dernier Star Wars a été tourné sur Skellig Michael. La scène finale avec les beaux paysages et les immenses escaliers, c’est là !

Tout cela pour vous dire qu’après l’annulation de notre croisière le mardi, nous étions bien déçus… Avec des vagues de 6 à 10 mètres, toutes les croisières ont été annulées ce jour-là. Nous retentons notre chance le mercredi matin, toujours impossible de débarquer (et de toute façon les places étaient déjà toutes réservées…), par contre les sorties « navigation uniquement » étaient maintenues. Après un moment de réflexion/négociation avec Benoît – lui 100% motivé, moi beaucoup moins car trouvant que ça faisait très « second best » et que cela nous démotiverait pour revenir faire la grosse croisière + débarquement – nous décidons finalement d’y aller… en nous promettant de revenir un jour faire la grande croisière. Nous ne poserions donc pas le pied sur Skellig Michael, mais nous pourrions approcher les îles…

Nous ne sommes qu’une douzaine par bateau. Le capitaine nous remet à tous de grands cirés, que nous enfilons par-dessus nos manteaux. Ça va mouiller ! Il y a moins de vent qu’hier, mais les vagues font quand-même 2-3 mètres… ça va tant que nous sommes encore près des côtes, mais dès que l’on entre en pleine mer cela devient sportif ! Je me sens comme dans le film « Tempête » avec Georges Clooney… Benoît commence à regretter d’avoir insisté pour faire la sortie, moi je sens le mal de mer poindre. Hormis les deux malins qui se sont collés à la paroi du bateau, tout le monde se prend de bons paquets de mer. Benoît file en urgence ranger son téléphone dans la cabine, et moi je garde mon appareil photo au fond de ma poche… L’une de nos voisines se lève à un moment, je me dis qu’elle veut faire une photo… en fait non, elle se penche pour vomir par-dessus bord !

Il nous faut une cinquantaine de minutes pour atteindre les îles Skellig. Je suis totalement nauséeuse, cela faisait longtemps que je n’avais pas eu un tel mal de mer… Nous commençons par faire le tour de Little Skellig, celle qui héberge tous les oiseaux. Leur nombre est impressionnant ! Il y a beaucoup de fous de Bassan, j’aime bien ces oiseaux. Le capitaine coupe un moment le moteur pour que nous puissions bien voir (noooooooon), et là je vois une énorme vague arriver en latéral… Il redémarre en vitesse ^^

Arrivée à Little Skellig. Sans ciré, c’est notre capitaine ! Tous les points blancs, ce sont des oiseaux…

Nous arrivons ensuite face à Skellig Michael. Bien plus grande que sa voisine, elle est aussi beaucoup plus verte. On y voit le petit ponton de débarquement et les grands escaliers qui la caractérisent. Le monastère est au sommet et n’est pas vraiment visible. A l’une de ses extrémités se trouve un joli phare. Les vagues se fracassent contre les rochers.

Skellig Michael

Je ne sais toujours par comment j’ai pu garder l’air aussi digne sur cette photo ^^ Si vous zoomez vous verrez les fameux escaliers

Bye bye les îles Skellig !

Je passe totalement en mode survie sur le voyage de retour, je ne regarde personne et je ne parle à personne ! Mon seul objectif : ne pas vomir ^^ Benoît me dira par la suite que notre voisin, le loup de mer qui s’était calé à l’abri, avait sorti le sandwich et les gâteaux et m’en avait proposé… Pas sûr que cela aurait amélioré mon état ^^

C’est avec une joie non dissimulée que je retrouve la terre ferme. Ça y est, c’est fini !! Nous repassons à l’appartement récupérer nos bagages et manger un morceau (contre toute attente, j’ai faim !), et puis nous reprenons la route. Ce soir nous dormons à Killarney, sur la côte nord du Ring of Kerry, mais il nous reste encore quelques petites choses à faire côté sud avant.

Nous commençons par la « Cliff Experience », un point de vue payant sur les falaises et la mer. Deux sentiers sont aménagés de part et d’autres des falaises, et des maisons en pierre typiques du monastère de Skellig Michael sont reconstituées. Les points de vue sont très chouettes et méritent clairement une visite. En saison on peut observer beaucoup d’oiseaux qui viennent nicher sur cette falaise, notamment des macareux. Le camping est autorisé moyennant 12 euros, on garde l’adresse en tête pour une prochaine fois.

Les petites maisons

De ‘l’autre côté, vur sur Portmagee et Valentia island en face

Nous poursuivons ensuite jusqu’à St Finians Bay, une petite plage fort mignonne. Juste à côté se trouve une fontaine sacrée, nous allons la voir de plus près… Elle est située dans un champ à cinq mètres du sentier, et un panneau indique que le propriétaire n’est pas responsable des éventuels accidents qui pourraient survenir sur son terrain ( !)

St Finians Bay

La fameuse fontaine

A côté de St Finians Bay il y a une étape que Benoît attendait avec impatience : la chocolaterie Skelligs ! La partie « usine » est entièrement vitrée et une dame nous présente les chocolats qu’ils fabriquent. Benoît en déguste plusieurs sortes, cela permet de cibler les emplettes de sortie 😉

Last but not least pour nos visites du sud, Ballinskelligs. Ce village côtier possède une belle plage avec quelques ruines fort sympathiques. Nous attrapons un thé au café du coin et faisons une petite balade côtière entre ruine de château et abbaye/cimetière. C’est là que les moines de Skellig Michael se sont finalement relocalisés au milieu du XIè siècle… On les comprend, c’est déjà fou qu’ils aient tenus 5 siècles et demi sur cet ilôt rocheux ^^ Il fait un temps magnifique, c’est très agréable… Nous pourrions rester longtemps ici !

La jolie plage de Ballinskellig – cliquez pour agrandir

 

Mc Carthy’s Castle

On a un nouveau châtelain !

Ballinskelligs Abbey

Nous reprenons ensuite la route en sens inverse, en route vers le nord ! Nous dormons ce soir à Killarney, et nous n’avons plus énormément de temps devant nous. C’est ça de musarder en chemin 😉 Les étapes se succèdent, Cahersiveen, Kells Beach, Rossbeigh Beach, Glenbeigh, Killorglin… Nous en traversons certaines sans nous arrêter, ailleurs nous nous octroyons tout de même une pause… Mon plus gros coup de cœur de cette fin de journée sera pour Rossbeigh Beach, une grande péninsule de dunes couvertes de végétation – c’est donc comme ça qu’elles devaient être dans les Landes avant l’érosion ! Nous y regardons le coucher du soleil dans l’Atlantique, avant de faire une belle balade dans les dunes. Un très beau souvenir 🙂

Kells Beach (au loin, dans l’eau, c’est bien une tête de nageuse… brrr !)

Beau point de vue sur la route

Coucher de soleil à Rossbeigh Beach…

… et ses magnifiques dunes (et visiteurs ;-))

A Killarney nous sommes chaleureusement accueillis par Liam. Il nous fait faire le tour du propriétaire et nous donne tout plein d’infos et de conseils sur la région. Pendant que nous dînons, nous en profitons immédiatement de la machine à laver en libre-service pour faire une lessive. A ce stade du voyage nous commencions à en avoir bien besoin !

Publicités
Tagué , , , , , , , , ,

2 réflexions sur “[Irish Roadtrip 2018 #4] Croisière autour des îles Skellig et flâneries entre les environs de Portmagee et la côte nord du Ring of Kerry

  1. Jacqueline et Philippe dit :

    Bravo Aurélie et Benoit
    C’est passionnant vous êtes presque des loups de mer affrontant les vagues immenses de l’ocean
    Cela va nous donner envie de découvrir ces paysages sauvages et variés.
    Quels sont les spécialités culinaires de cette région .
    Jacqueline et Philippe

    • Merci ! Benoît a tout de même nettement plus le pied marin que moi 😉 Nous avons beaucoup apprécié notre séjour dans le Ring of Kerry, une destination à mettre sur votre liste ! En terme de spécialités on a notamment vu beaucoup de Fish & Chips, avec différentes variétés de poissons. Cela reste très « anglais » globalement.
      Je vous embrasse !
      Aurélie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :