Visite des tunnels de lave, coulée 2004

Cet article aurait dû s’intituler « un WE volcanique », puisque nous devions combiner visite des tunnels de lave et ascension du piton de la Fournaise, mais une bonne grippe (pour moi) associée à une météo pourrie sur le volcan (pour Benoît et notre amie Coralie, venue nous rendre visite) me font le renommer… Nous allons donc oublier notre journée du dimanche, pour nous focaliser sur notre grosse visite du samedi : les tunnels de lave du sud de l’île.

Plusieurs formules existent, de la moins à la plus sportive ; nous optons pour une formule intermédiaire, avec trois heures de marche souterraine au niveau de la coulée de lave 2004. Notre guide, Matthéo, est passionné parce qu’il fait et nous explique plein de choses. Nous commençons par marcher en pleine air, sur la coulée de lave 2004. Il nous montre les différents types de lave et nous parle de la végétation qui progressivement reconquiert ces espaces brûlés. Nous arrivons ensuite devant l’entrée du tunnel, où nous nous engageons.

Marche sur la coulée 2004

Entrée du tunnel !

Couches de lave vitrifiées, périmorphoses d’arbre (=moulages d’arbre saisis par la lave brûlante), formes étonnantes, petits « stalagmites» de lave… nous apprenons à lire les couches de lave, et à raconter la chronologie des événements qui ont permis la création de ces tunnels. Je m’attendais à des textures variées, mais pas à autant de couleurs sous terre ! Sur la fin le parcours devient plus aventureux et nous rampons à travers un étroit passage, avant d’escalader une cascade de lave figée.

Votre servante en pleine action 😉

Périmorphose d’arbre

Rassurez-vous, l’effet « coup de pied dans la tête de Coralie » est dû à la perspective 😉

Cascade de lave

Nous avions déjà visité des tunnels de lave lorsque nous étions aux Galapagos, mais jamais avec un guide, et puis avec la visite de Coralie c’était l’occasion de tester ici. Nous en ressortons très emballés, les tunnels sont magnifiques et le fait de le visiter avec un guide aussi compétent que Matthéo renforce encore l’intérêt de l’expérience…

Le dodo lé la !

Infos pratiques : Nous sommes passés par l’organisme « Rando Volcan » et avons payé 50 euros/personne pour une visite de quatre heures environ, dont trois heures sous terre. Nous vous conseillons de réserver en avance car les créneaux se remplissent vite, surtout le week-end.

Publicités
Tagué ,

2 réflexions sur “Visite des tunnels de lave, coulée 2004

  1. Géraldine dit :

    Waouh, comme ça a l’air intéressant ! Je ne connaissais pas le mot « périmorphose », je me précipite pour chercher la différence avec « métamorphose »… !
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :