Un week-end dionysien plein de surprises (16 et 17 septembre 2017)

Nouveau week-end, nouvelles découvertes… et cette fois-ci je me laisse guider, c’est Benoît qui a fait le programme pendant que moi je profite des surprises 😉 Au programme, beaucoup de journée du patrimoine, et une après-midi d’enquête.

Nous commençons le samedi matin avec la visite du collège Juliette Dodu, l’un des collèges du centre-ville. Nous venions pour la petite expo sur Juliette Dodu – espionne française et héroïne de la guerre de 1870 où elle a intercepté des communications dans le bureau de télégraphe où travaillait sa mère – et pour la visite guidée du collège par les élèves ; nous nous retrouvons finalement au cœur d’une cérémonie d’inauguration de salle, avec une ancienne ambulancière de la Résistance. Les élèves ont préparé des chants, des dessins, la dame fait un petit discours… C’est très intéressant et émouvant. Ce collège semble bien dynamique avec de multiples langues enseignées notamment le chinois. Nous nous régalons d’un délicieux canelé fait maison, acheté en support pour la préparation d’un voyage en Chine.

Collège Juliette Dodu…

… construit sur les fondations d’une ancienne église, dont subsistent encore quelques pierres

Ancien cahier de présence

L’après-midi, place au jeu : Benoît a manigancé depuis plusieurs semaines afin de concocter une équipe pour un escape game. Ces jeux se développent depuis quelques années, sur le principe d’une pièce où l’on est enfermé et d’où l’on doit sortir en un temps limité, en résolvant des énigmes. L’enquête que nous faisons est sur le thème de l’électricité et de Tesla, et nous parvenons à sortir en 48 minutes au lieu d’une heure, bon travail d’équipe ! Nous fêtons notre réussite autour d’un verre au carré cathédrale, le coin des bars à Saint-Denis.

En début de soirée nous assistons à une pièce de théâtre en plein d’air dans le jardin de la maison Foucque. Une troupe de collégiens et lycéens nous présente une pièce sur l’abolition de l’esclavage. Ils jouent bien et le cadre de cette belle demeure créole est magnifique… La représentation est suivie d’une petite dégustation de samoussas et de bonbons piments, c’est sympa. Cela nous fait patienter en attendant la cuisson de notre dîner : ce soir on se lance dans le tajine végé !

Maison Foucque

Le dimanche, on continue sur notre lancée patrimonesque : visite de l’artothèque, un petit musée d’art contemporain que j’aime bien. Pour les JDP l’étage est ouvert au public et permet de voir quelques œuvres permanentes et la bibliothèque, tout mignonne mais aux étagères apparemment trop fragiles pour la rouvrir au public en permanence.

Le bel escalier de l’artothèque

Nous faisons ensuite un saut à la bibliothèque départementale, puis nous retournons à la maison Foucque afin d’en visiter l’intérieur. Construite en 1869, elle appartient désormais à la région et abrite les bureaux des urbanistes, qui s’occupent de la visite. On apprend plein de choses. Nous déjeunons ensuite au Burger Trotter, un food truck de burgers qui s’est installé aujourd’hui dans les jardins de la maison Foucque. Nous voulions le tester depuis un moment, alors c’est l’occasion ! Ils proposent 4 ou 5 recettes de burgers, entièrement faits artisanalement (même le pain), avec pour chaque recette le choix entre bœuf, poulet et tofu péi.

Bibliothèque départementale

Paille-en-queue

L’après-midi nous visitons le musée d’art classique Léon Dierx, qui propose en ce moment une exposition sur les paysages de la Réunion. C’est amusant de voir des gravures et peintures de lieux que l’on connaît, et cela permet d’en évaluer l’évolution entre le XIXè siècle et aujourd’hui. L’île s’est bien urbanisée depuis, mais je trouve que les paysages se reconnaissent bien.

Cathédrale de Saint-Denis peinte par Antoine Louis Roussin en 1877

Nous terminons la journée à la maison Carrère, où est installé l’office du tourisme. Dans le jardin se tient un concert de maloya, un genre de musique originaire de Madagascar, et l’on peut aussi visiter le rez-de-chaussée. L’office de tourisme a aussi organisé des dégustations de produits locaux, et pour le goûter nous nous régalons de gâteau patate/chocolat et gâteau manioc. Une manière gourmande de terminer ces journées du patrimoine !

Concert de maloya

A l’intérieur de la maison Carrère

En tout cas nous avons été impressionnés par le nombre d’événements organisés par Saint-Denis durant ce week-end ; ils nous ont permis de mieux connaître la ville où nous habitons désormais, à la fois en visitant de nouveaux endroits mais aussi en découvrant sous d’autres facettes des lieux devant lesquels nous passons souvent.

Publicités
Tagué , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :