Où l’on parle de départs et d’arrivées

Home sweet home !

Ces derniers mois ont été riches en départs de toutes sortes ; le départ de Paris pour notre tour du monde, les 1001 départs et arrivées de ce voyage au long cours, et puis depuis octobre 2016 la valse des allers-retours entre Paris et la Réunion.

Tous ces départs sont assez différents les uns des autres. En tour du monde, nous passions notre temps à quitter des endroits que nous avions aimés. Je détestais d’ailleurs ces départs, quitter un endroit que j’ai aimé est toujours un véritable crève-cœur… Mais bon, nous étions tous les deux, et puis les arrivées avaient vite fait de me faire oublier le départ précédent, tant j’avais hâte de partir à la découverte d’un nouvel endroit.

Depuis octobre, ce sont d’autres départs que nous expérimentons. Cette fois-ci, les lieux que l’on quitte sont toujours les mêmes, que ce soit Paris ou la Réunion, et puis j’ai la certitude d’y retourner peu de temps après. Par contre, cette fois tous ces départs se font en solo. L’un part, l’autre reste, et on n’a plus qu’à compter les jours jusqu’aux prochaines retrouvailles… Celles-ci ont beau être à chaque fois fabuleuses, elles ne parviennent tout de même pas à compenser le côté très très pénible de ces départs récurrents. Lorsque je pars de Paris pour retourner à la Réunion, j’ai l’impression de « quitter ma vie », et c’est un sentiment que je n’avais jamais expérimenté auparavant. Pourtant, nous avons déjà vécu durant plusieurs mois à des milliers de kilomètres l’un de l’autre, mais les choses étaient cadrées dans le temps. Là, nous expérimentons l’incertitude. Je suis installée à la Réunion sans l’être : Benoît n’est pas là, j’ai très peu d’affaires à moi à St Denis (tout est resté chez nous à Paris), je fais de fréquents allers-retours… Lorsque je reviens à Paris j’ai l’impression de « rentrer à la maison » ! Et pourtant, je suis loin de me plaindre de ma vie réunionnaise… J’ai une SuperColoc – j’étais loin de me douter, après mes précédentes expériences assez désastreuses de la colocation, qu’il faudrait que j’attende d’avoir 31 ans pour trouver ma coloc idéale… – le boulot est bien, et puis le cadre de vie est fantastique. Mais… « un seul être vous manque, et tout est dépeuplé » !

Enfin, la bonne nouvelle est que cette période d’ « entre deux » touche à sa fin puisqu’il est désormais confirmé que Benoît me rejoint définitivement à partir d’avril 🙂 Dire que nous sommes heureux est très en-deçà de la réalité… Nous comptons les jours, et avons commencé les cartons ! Nous avons hâte de nous construire une nouvelle vie, à notre image, dans l’océan indien… Un beau challenge pour 2017 !

Et vous, les départs et les arrivées, ça vous fait quel effet ?

Publicités
Tagué , ,

6 réflexions sur “Où l’on parle de départs et d’arrivées

  1. Vanoise dit :

    Je suis super contente pour vous deux😀 Et une belle base de départ pour d’autres voyages!

    Bizzzz de Louisiane, à bientôt !

    • Merci ! On est très heureux à la perspective de pouvoir enfin débuter notre vie à deux ici (et aussi à l’idée de pouvoir consacrer notre temps et budget vacances à d’autres projets que Réunion-métropole… ;-)) Profitez bien de la Louisiane ! Et mangez un beignet pour moi au Café du Monde, à la Nouvelle-Orléans 🙂 Bises !

  2. Christelle dit :

    Un nouveau départ qui sonne bien. C’est une bonne nouvelle et vous allez avoir tellement de choses à explorer.

  3. Géraldine dit :

    L’arrivée de Benoît approche à grands pas… une nouvelle vie va pouvoir commencer ! J’imagine que, comme un départ, le déménagement de chez SuperColoc va te crever le cœur… mais du coup, je me demande : gardez-vous l’appartement de Paris ? Et as-tu trouvé un joli nid douillet à St Denis ?

    Plein de bises qui sentent bon le bébé 😉

    • Oui ! Plus que deux jours, seize heures et trente minutes exactement ^^ J’ai hâte ! La « vraie vie » réunionnaise va enfin commencer 🙂
      Tu as raison pour SuperColoc, mais on fait ça en douceur : coloc à trois un moment, puis sûrement appart dans la même résidence 😀
      Et sinon pour Paris oui, on le garde, on finit de le vider de nos affaires et on va le louer meublé, sûrement à partir de septembre… si tu connais des gens intéressés n’hésite pas !
      Gros bisous à toi ET au bébé… et à l’heureux papa of course 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :