De J50 à J53 : Chiang Mai, entre marché, cours de cuisine et Magha Puja (du 20 au 23 février 2016)

P1190365Chiang Mai, que nous avions déjà visitée en 2012, ne devait être cette fois-ci qu’une étape sur notre route vers le Laos. Et puis, entre petits cafés, librairies à gogo et boutiques toute plus mignonnes les unes que les autres, elle nous a de nouveau attrapés dans ses filets… Nous nous sommes finalement posés quelques jours histoire de profiter de la douceur de vivre qui règne là-bas.

Nous arrivons donc le samedi soir et après une bonne nuit de sommeil nous passons notre dimanche à nous balader en ville, reconnaissant certains endroits et d’autres pas du tout ! Nous flânons dans quelques-uns des nombreux temples que compte Chiang Mai, faisons un peu de lèche-vitrine, et finissons par retrouver l’hôtel où nous avions logé en 2012. Cela avait été plus que basique et on ne tenait pas spécialement à y dormir de nouveau, mais c’est drôle de le revoir !

P1190345

La statue devant le poste de police

P1190375

Wat Panping

P1190388

P1190397

P1190428

Dans le Wat Umongmahatherachan (ouf !)

P1190443

Ce dimanche à Chiang Mai est marqué par une excellente surprise pour moi ; je croyais que le grand marché hebdomadaire avait lieu le mardi et étais toute déçue à l’idée de la manquer… en fait, c’est le dimanche ! Le petit dieu des marchés est décidément de mon côté 🙂 Dès le début d’après-midi divers stands commencent à s’installer dans la rue principale et dans les cours des temples alentours. A partir de 18 heures le marché bat son plein et il devient alors difficile de circuler tant il y a de monde. Les stands sont tous plus tentants les uns que les autres, il y a des tas de choses adorables à des tarifs défiant toute concurrence… Si je m’écoutais je ramènerais des tas de trucs, mais bon, on ne va pas commencer à se charger à ce stade du voyage. Il y a aussi plein de stands de nourriture et nous goûtons tout un tas de choses, parfois classiques et parfois moins. En tout cas c’est confirmé, ce marché est l’un de mes favoris au monde avec celui d’Amphawa. Si vous avez le projet de passer par Chiang Mai un de ces quatre, débrouillez-vous pour y être un dimanche 😉

P1190488

Les stands de nourriture s’installent dans la cour des temples

P1190485

P1190548

Salade de papaye verte

P1190568

Jus de gac, un fruit inconnu au bataillon et ma foi pas très bon

P1190563

ça on n’a pas vraiment su ce que c’était

P1190542

Dans les allées du marché

P1190586

P1190619

Le lundi nous continuons dans la gastronomie puisque nous avons réservé… un cours de cuisine ! Les cours de cuisine thaï ne nous emballaient qu’à moitié car nous avions l’impression de savoir déjà cuisiner pas mal de choses, du coup nous optons pour quelque chose de moins classique : un cours de cuisine « macrobiotique » (on n’a pas bien compris pourquoi il s’appelait ainsi d’ailleurs…) avec préparation de tofu maison, de burgers végétariens et de gyozas (raviolis). Depuis le temps que nous nous disons que nous apprendrions bien à faire du tofu, c’était l’occasion ! Nous sommes avec deux Australiennes et le cours tient ses promesses ; nous préparons puis dégustons une demi-douzaine de plats, en sortant de là nous n’en pouvons plus mais nous sommes au taquet sur la préparation du tofu ^^ Le plus convaincant restera tout de même les burgers végétariens préparés à partir de la fibre de soja restant lors de la préparation du tofu.

P1190646

P1190653

P1190654

Salade de haricots locaux, sauce au sésame et au gingembre

P1190659

Tofu grillé, burgers de soja et sauces au gingembre (à gauche) et au tofu + sésame (à droite)

P1190673

Gyozas au tofu, champignons shiitake et fines herbes

Après la cuisine, place au massage pour moi ! Je teste l’institut Lila Thai, qui travaille avec la prison locale afin de permettre aux anciennes détenues de se ré-insérer dans la société. J’opte pour un massage à l’huile avec compresses chaudes de plantes médicinales thaïlandaises, au top ! Par contre les compresses sont vraiment très chaudes, il ne faut pas hésiter à les retirer au bout d’un moment si c’est trop sous peine de se brûler…

Le soir, nous passons un bon moment au Wat Chedi Luang puis au Wat Phan Tao, deux temples du centre-ville. En effet aujourd’hui c’est la Magha Puja, une fête d’origine bouddhiste célébrant le jour où Bouddha prêcha devant 1250 disciples éclairés. A vrai dire nous n’en avions jamais entendu parler, et ce sont les Australiennes du cours de cuisine qui nous l’ont appris in extremis ! De nombreux fidèles se réunissent à cette occasion dans les temples afin de faire des offrandes. Au Wat Chedi Luang, l’un des plus beaux temples de la ville, les fidèles marchent en procession autour du chedi en ruine pendant que les moines prient en psalmodiant, d’abord devant le chedi puis un peu plus loin, en enroulant de grands fils blancs autour de leur tête. Au Wat Phan Tao des centaines de bougies sont allumées au pied d’une statue de Bouddha et des hauts parleurs diffusent des chants bouddhistes. L’atmosphère est très particulière… Nous nous sentons très chanceux  d’être ici à Chiang Mai en cette occasion et nous passons un long moment à simplement regarder tout cela, en nous imprégnant du moment, des sons et des odeurs…

P1190727

Stand d’offrandes à l’entrée des temples

P1190686

Prière des policiers au Wat Phra Singh

P1190764

Wat Chedi Luang

P1190772

P1190825

P1190843

P1190901

Wat Phan Tao

P1190899

P1190925

Le mardi nous décidons de ne pas nous presser pour partir à Chiang Rai, notre étape suivante. Nous refaisons un tour en ville à la recherche de street art puis retournons dans les deux temples de hier soir où l’on sent que c’est un lendemain de fête entre les offrandes à moitié écrabouillées par terre et les vestiges de décorations. Nous terminons par la visite de deux expositions que nous avions repérées. Nous commençons par le Lanna Architecture Center où se tient une exposition qui nous parle puisqu’elle s’appelle… Chiang Mai Paris ! Il s’agit d’une exposition de photos des deux villes, réalisées par Peerapat Wimolrungkarat, un photographe thaïlandais. La deuxième expo se tient à l’hôtel Tamarind Village (qui a d’ailleurs l’air top), et expose des étoffes tissées de manière originale par Kachama Perez, une artiste thaïlandaise, à l’hôtel. Elle incorpore aux tissus des matières organiques (plantes, grains de riz, coquillages) ou bien manufacturées (aluminium des canettes de soda) – le résultat est étonnant mais très sympa.

P1190329

P1200013

P1200054

P1200095

Wat Phan Tao de jour

P1190360

Lanna Architecture Center

P1200148

Expo au Tamarind Village

P1200192

Nous quittons Chiang Mai enchantés de ce deuxième séjour, et bien contents d’y être finalement restés plus longtemps que prévu ! Prochaine étape donc, Chiang Rai d’où nous partirons pour le Laos.

Nos bonnes adresses à Chiang Mai :

  • Hébergement: nous avons été très contents de la Phu Wiang Guesthouse, qui est située dans une rue calme à l’intérieur des remparts, à quelques pas de la rue principale. La chambre était correcte et l’accueil vraiment gentil – le gérant nous a même accompagnés en voiture à la gare routière le dernier jour ! Bref, pour 450 baths/nuit (500 avec booking – environ 12 euros), c’est un très bon rapport qualité-prix.
  • Restaurants: nous avons mangé plusieurs fois à It’s good Kitchen qui propose plein de choses différentes et notamment une page entière de plats végétariens pour 50 baths (1,25 euros). Dans une autre gamme de prix nous avons bien aimé également Fruiturday, un café qui décline les fruits et notamment les mangues sous toutes leurs formes. C’est archi bobo et pas donné pour la Thaïlande, mais le lieu est mignon comme tout et tout est très frais et bien présenté. Les deux restaurants ci-dessus sont situés sur Ratchadamnoen road.
P1200239

It’s good kitchen

P1200221

Fruiturday

  • Cours de cuisine macrobiotique: Nous l’avons découvert par hasard grâce à un flyer dans notre guesthouse. Pour 950 baths/personne (environ 25 euros) on vous apprend à cuisiner six plats que vous dégustez ensuite. A noter que les légumes utilisés sont bios. Par contre le terme « macrobiotique » n’est pas vraiment en lien avec le cours, c’est plutôt un cours pour apprendre à utiliser le soja sous toutes ses formes ! Le cours dure environ 6 heures, de 9H à 15H et a lieu à la RSM International School, sur Rachapakinai road.
Publicités
Tagué , , , , , ,

15 réflexions sur “De J50 à J53 : Chiang Mai, entre marché, cours de cuisine et Magha Puja (du 20 au 23 février 2016)

  1. Lair_co dit :

    Oooh c’est génial les cours de cuisine ! Je n’y pense jamais (bon faut dire que j’ai peu été dans des pays où la cuisine me faisait rêver, et manger végétal me met sans doute une barrière inconsciente en me disant que de toute façon je ne trouver pas de cours adaptés) mais c’est vrai qu’en Asie si j’y vais un jour, je devrais y penser et ce dans tous les pays aha!

    J’adore les marchés aussi, étalage de couleurs et d’odeurs, le tout au son de la langue du pays ! La célébration pour Bouddha que vous avez eu l’occasion de voir avait l’air superbe. La photo de tous les disciples assis est d’ailleurs émouvante et impressionnante. Vraiment top !

    Et super le centre de massage favorisant la réinsertion, c’est top de favoriser cette démarche en voyageant 🙂 Je note toutes ces idées dans un coin de ma tête 😉

    • Je trouve qu’il est très facile de manger végé en Asie, en tout cas végétarien (végétalien c’est une autre histoire, beaucoup de plats contiennent des œufs). Et pour les cours de cuisine, même dans les cours plus « classiques » que nous avons vu en Thaïlande, la base des plats est par exemple un curry, ou des nouilles sautées, et chaque participant choisit s’il rajoute du poulet, des crevettes ou… du tofu. Idem pour les treks de plusieurs jours, les agences ont l’habitude des végétariens… Je crois que nous sommes de plus en plus à manger végé, et il y a pas mal d’omnivores qui se sentent plus à l’aise avec des plats végé ici qu’avec de la viande qui a potentiellement eu chaud. Bref, en Asie tu n’aurais aucun souci pour manger ce que tu veux 🙂
      Pour la cérémonie bouddhiste je vais essayer d’uploader une vidéo… Avec le son c’est encore plus impressionnant.
      Merci pour tous tes commentaires en tout cas, c’est toujours un plaisir de te lire 🙂 Grosses bises !

  2. Blandine dit :

    Je n’écris pas à chaque fois mais dites vous que des que vous postez un article, je me précipite pour le lire. Ça a l’air très chouette la Thaïlande, certainement trop de monde et de touristes à mon goût mais ce que vous nous présentez me plait bcq. Ça me change des ressources et des estimations budgétaires de mes études cliniques !!!! Bisous

    • Coucou Blandine 🙂
      J’avoue que le côté très touristique de la Thaïlande m’a plus sauté aux yeux cette année qu’en 2012… peut-être que les destinations de voyage des gens se sont modifiées, et/ou que nous sommes allés dans des endroits plus touristiques, mais nous avons trouvé cela assez pénible. Nous devrions toutefois d’ici la fin du mois découvrir un peu l’Isan, dans l’est du pays, qui semble moins touristique… On verra bien ! Ravie de te distraire en tout cas, et bon courage pour tes estimations budgétaires… Grosses bises 🙂
      Aurélie.

  3. launaguet dit :

    Des cours de cuisine, voilà une chouette idée d’activité en vacances à l’étranger. Et puisque je serai au Japon en Mai-Juin (avec mon grand pote fan de cuisine), je vais fouiller sur le net. Ça doit bien exister dans ce pays réputé (lui aussi) pour sa cuisine.
    Merci encore pour cette « suggestion » pas forcément volontaire.

    Bises
    (tout en sueur, désolé, mais c’est un four ici, au nord de la Colombie)

    • Ah oui au Japon tu devrais trouver sans problème ! C’est une bonne idée ça tient, si ce n’est pas trop cher… (on vient d’exploser notre budget hébergement pour nos 13 jours au Japon, 1000 euros pour les 11 premières nuits ^^)
      Grosses bises et continue de bien profiter de l’Amérique du Sud 🙂 On compatit pour la sueur, nous depuis que nous sommes dans le nord du Laos nous avons dû ressortir les petites laines le soir…

  4. Laure dit :

    Miam, j’ai beau te lire à l’heure du petit-déjeuner, la description des bons petits plats thaïlandais me fait saliver ! 😋 Ton recit me donne envie de retourner en Thailande pour des vacances peut etre moins orientees decouvertes mais plutot je profite de la vie a la mode thai (un peu de plage, quelques temples ou balades, flaner sur les marchés, les bons petits plays, etc). D’ailleurs on a completement raté le marché du dimanche de Chiang Mai quand on y etait, je ne savais même pas qu’il existait. Excellente raison pour y retourner, non ?
    Bonne continuation au Laos, j’attends tes recits avec impatience car c’est un de nos gros coup de coeur du TDM alors j’espère que ça n’a pas trop changé et que ça vous plaira.
    Bises bien fraiches de France (contrairement à la Colombie ici il fait un temps pourri, l’hiver est enfin arrivé avec 2 mois de retard, snif).

    • Clairement, tu as une excuse toute trouvée pour retourner à Chiang Mai, selon moi ce marché justifie à lui seul d’y aller 🙂 Et prévois de la place dans tes valises, c’est the place to be pour préparer des cadeaux de Noël en avance…
      Nous sommes depuis dix jours au Laos et nous nous y sentons super bien… J’avais eu moi aussi un gros coup de cœur pour ce pays en 2012, et le coup de cœur se confirme en 2016 😉 Même si le Laos est devenu touristique, c’est quand même nettement plus calme que la Thaïlande.
      Courage pour l’hiver français et à bientôt ! A quand votre prochaine vadrouille ? Je regarde de temps en temps sur votre blog mais je reste sur ma faim 😉 Grosses bises !

  5. Claire dit :

    Haha vous aussi la statue du poste de police vous a marqués… On en a failli en faire un article !
    Et pour Fruiturday on confirme, bobo mais dément, on doit encore soigner notre addiction à leur smoothie à la fraise…

  6. Jacqueline dit :

    Bravo pour les photos des plats cuisinés
    Nous espérons que vous nous ferez goûter à votre retour quelques spécialités mais sans citronnelle
    Bises
    Jacqueline

  7. […] Nos deux jours à Chiang Mai entre farniente, marché et cours de cuisine macrobiotique, c’est par là […]

  8. Laetitia dit :

    Trop bien le cours de cuisine 🙂
    C’est super car je pense que vous avez peu l’occasion de cuisiner en tour du monde, sauf si vous louer un appart.
    Gros bisoux !

    • Ne pas pouvoir cuisiner est la chose qui me manque le plus en TDM ! Le cours de cuisine était top, et notre appart à Tokyo aussi… On a mangé pendant 11 jours des crêpes, des gratins, du far breton… Miam ! Gros bisous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :