J12 : Le jour où nous avons salué Mao deux fois (avec aussi de l’art moderne et des hutongs à l’intérieur !)

Le mausolée de Mao

Le mausolée de Mao

Edit du 14/01: nous sommes bien arrivés à Harbin mais nous n’accédons pas à nos mails pour l’instant.
En cas d’urgence vous pouvez nous envoyer un sms sur nos tels.

Nous voulions continuer dans les réveils matinaux afin d’aller saluer Mao aux aurores, et puis finalement la fatigue a raison de nous et il est déjà 9H00 lorsque nous arrivons sur la place Tian’anmen. Une bonne surprise nous y attend néanmoins, il n’y a pas du tout d’attente pour le mausolée de Mao. Nous avions lu qu’il pouvait y avoir plusieurs heures de queue, mais aujourd’hui c’est moins de cinq minutes, top ! Nous déposons nos sacs à la consigne (d’ailleurs nous nous faisons avoir, nous payons 20 yuan à une consigne sur la place alors que la consigne officielle moins chère est à l’extérieur de la place, tant pis) et après être passés à la fouille et avoir promis trois fois de suite que nous n’avions ni téléphone ni appareil photo sur nous nous pénétrons dans le mausolée.

Nous sommes accueillis à l’entrée par une immense statue de Mao entourée de plantes et de fleurs ; les gens peuvent acheter des chrysanthèmes blancs à l’entrée du mausolée pour les déposer ici. Impossible de s’arrêter un moment si l’on n’a pas de fleurs, la visite est menée au pas de course. Nous arrivons ensuite dans la pièce où repose la dépouille de Mao dans un cercueil en cristal lui-même posé sur un piédestal de marbre noir. L’éclairage lui donne « bonne mine » pour ainsi dire, et on pourrait croire qu’il dort… Nous n’avons pas le loisir de nous arrêter plus longtemps, et moins de deux minutes après notre entrée dans le mausolée nous en sommes déjà ressortis ! Qu’à cela ne tienne, poussés par Benoît on remet ça une deuxième fois 😀 Après la dépouille d’oncle Ho à Hanoi, il ne nous reste désormais plus que celle de Lénine à aller voir à Moscou 😉

Nous prenons ensuite le métro puis le bus afin de nous rendre au Dashanzi 798 Art District, une ancienne usine reconvertie en quartier dédié à l’art contemporain sous toutes ses formes. Nous mourrons de faim lorsque nous arrivons et nous commençons par déjeuner dans un hutong adjacent, dans un restaurant où l’on choisit soi-même ses ingrédients avant de les faire mettre en soupe par le chef. On se régale ! Benoît prend des saucisses cocktails qui se révèlent finalement être des saucisses de maïs. C’est une découverte étonnante mais réussie !

P1040952

Chop chop...

Chop chop…

... voilà un plat de nouilles qui va prendre cher !

… voilà un plat de nouilles qui va prendre cher !

Nous faisons ensuite un tour dans le Art District ; avec ses boutiques, ses expos et ses petits restos sur fond de décor industriel, le lieu est bobo comme on aime quoique assez désert en ce mercredi après-midi. Nous achetons quelques cartes postales, une brochette de petites pommes au caramel, et finissons par filer pour ne pas exploser notre budget dans ce lieu de toutes les tentations 😉

P1040981

Qui veut un coussin en forme de darne de saumon ?

Qui veut un coussin en forme de darne de saumon ?

P1040991

P1040992

Un sac original

Un sac original

Le susmmum du trendy, porter des chaussures tachées...?

Le susmmum du trendy, porter des chaussures tachées…?

P1050023

P1050027

P1050085

P1050135

P1050207

P1050218

P1050223

Nous terminons la journée chacun de notre côté ; Benoît rentre se poser à l’hôtel pendant que je file du côté de Shishashai, un quartier que nous n’avons pas encore eu le temps d’explorer et qui me tente bien. Après un petit concert de tambour au niveau de la tour du Tambour, je continue du côté du lac Qianhai. Ses abords sont très animés avec plein de restaurants, des boutiques, plusieurs patinoires, des lampions un peu partout… Il est très agréable de s’y promener. Je remonte ensuite tranquillement le long des lacs Houhai puis Xihai, qui sont plus calmes et bordés de hutongs. Je les trouve malgré tout moins sympas que le petit hutong près de notre hôtel et dans lequel nous avons pris nos habitudes durant cette semaine à Pékin.

P1050232

P1050238

La tour du Tambour...

La tour du Tambour…

... et celle de la Cloche

… et celle de la Cloche.

Au bord du lac

Au bord du lac Quianhai

P1050322

P1050326

P1050330

Le soir après un dernier petit dîner à la chambre nous bouclons nos valises, voici venu la fin de notre séjour pékinois… Demain matin nous prenons le train pour Harbin, où se tient le festival de glace et de neige.

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , ,

12 réflexions sur “J12 : Le jour où nous avons salué Mao deux fois (avec aussi de l’art moderne et des hutongs à l’intérieur !)

  1. Blandine dit :

    Dommage, c’était bien sympa Pékin et la grande muraille. Je crois que j’irai y faire un tour un jour. Et maintenant, en route pour Herbin. Au fait, c’est où Herbin ? C’est cool car vous nous faites découvrir des contrées inconnues 😝. J’ai hâte de découvrir la suite de votre périple chinois. Biz

    • Contente que cette petite série t’ait plue 🙂 N’hésite pas si tu as l’occasion d’aller traîner tes guêtres par ici !
      Nous sommes arrivés hier à Harbin, c’est à 1200km de Pékin dans le nord de la Chine, pas très loin de la frontière russe. Nous y sommes en plein pendant le festival de glace et de neige, avec des sculptures de glace absolument dingues… Je ferai un article récapitulatif à la fin de notre séjour, mais en tout cas on s’y plaît beaucoup et ce festival est top. Grosses bises et bonne poursuite de voyage à vous trois aussi !

  2. Jacqueline dit :

    Bonjour Aurelie et Benoit
    Merci pour ce commentaire très intéressant
    Vous avez l’air de trouver de l’excellente nourriture
    Pouvez-vous vous faire comprendre avec les mains et l’anglais
    Bonne continuation
    Nous attendons la suite
    Jacqueline et Philippe

    • Bonjour Jacqueline, merci pour votre petit message ici cela nous fait très plaisir à tous les deux ! Effectivement nous mangeons très bien, la nourriture chinoise est très bonne et variée, on se régale entre soupes de nouilles, raviolis, riz cuisiné, fruits au caramel, gâteaux de riz aux fruits secs…
      Pour se faire comprendre c’est parfois un peu compliqué, peu de Chinois parlent anglais alors on essaie de se faire comprendre autrement ! Gros bisous.

  3. Laurianne dit :

    Avant de commencer à voyager, je rêvais de 2 choses : l’Inde et la Chine… Et puis, comme on vous l’a dit, finalement, l’Asie, c’est plus trop notre truc mais grâce à vous, je me demande si je n’aurai pas une petite envie de chinoiseries… Le festival de glace et de neige, ça doit être féérique… Continuez à nous faire rêver et gros bisous à vous deux

    • La Chine est pour le moment une excellente surprise, très différente et bien plus agréable que ce que nous imaginions. Nous trouvons en plus qu’il est bien plus facile d’y voyager qu’en Inde… Les gens sont plus sympathiques et moins insistants au quotidien, et ça ça change tout. Les articles sur le festival de glace et de neige arrivent ! Gros bisous à tous les trois.

  4. launaguet dit :

    Coucou,

    D’abord laisse moi te dire mon admiration quant à la fréquence de tes articles. Je sais comme c’est une charge de travail, alors que dans ces moments-là on a quand même la tête ailleurs et surtout l’envie de profiter du lieu où on séjourne.
    J’ai justement peut-être laissé passer un article mais il me semble que vous aviez dit voyager en train. Comment est-ce ? C’est un mode de transport que tu recommandes ?

    Sinon pour la petite histoire j’ai vu le mausolée Lénine à Moscou. Lui n’avait pas l’air si frais que ça et ressemblait plutôt à une statue de cire. Ça fait 25 ans que je l’ai vu et y’a peu de chance qu’il ait pris un coup de jeune depuis…

    Pour finir j’ai une question de tourdumondiste: Vous voyagez avec quel appareil photo ? (je ne sais plus si vous avez déjà abordé le sujet). Personnellement j’en ai marre de mon reflex, trop lourd trop gros. Le pire c’est que parfois mes photos sont autant réussies avec mon téléphone !!!!!!

    Bonne suite les veinards
    Didier (en direct de Sucre, où le temps est top)

    • Salut Didier,
      Merci pour ton long message ! C’est vrai que pour le moment j’arrive à tenir le blog à jour… C’est justement principalement dû aux longs trajets en train que nous avons faits dernièrement, cela me laisse du temps pour écrire. Le train est vraiment un moyen de transport très pratique ici. Il y a différentes classes mais globalement pour le moment nous avons trouvé que les trains étaient confortables et plutôt ponctuels. J’ai un article sur le train en Chine sous le coude, j’attends que nous ayons terminé notre périple pour le publier, j’aurai un peu plus de recul.
      Mouarf, effectivement je ne pense pas que Lénine ait rafraîchi depuis 25 ans… On essayera d’aller le voir un jour, histoire de compléter notre trio 😉
      Sinon pour l’appareil photo, je pars du principe que le meilleur appareil photo est celui que l’on a toujours sur soi et qui n’encombre pas… J’utilise donc un compact, c’est le Lumix TZ57. Il possède mon critère de choix principal, à savoir un gros zoom (x20). J’avais un TZ7 lors du TDM1 dont j’avais été très contente, là c’est son petit frère 😉 A une époque je culpabilisais vaguement de ne pas avoir de Reflex comme « les vrais voyageurs », mais je dois dire que ça m’est passé… Et comme tu dis, je trouve que les photos que l’on fait avec de petits appareils sont souvent aussi belles, à l’exception peut-être des photographes qui savent optimiser au max les options de leur Reflex.
      Profite bien de la Bolivie !!
      Grosses bises et à bientôt 🙂

  5. Géraldine dit :

    C’est quoi les hutongs ? Des petits passages ?

    • Presque, en fait ce sont les quartiers traditionnels, avec plein de petites rues aux maisons basses. On y trouve souvent des marchés animés, c’était une ambiance très sympa (mais on y voit bien la différence entre les Chinois aisés des quartiers modernes et les foyers bien plus modestes de ces quartiers…)

      • Géraldine dit :

        Merci pour ces explications 🙂 Oui, j’imagine tout à fait la différence avec les quartiers plus modernes, puisque les hutongs sont les donc les quartiers anciens, historiques.

        En arrivant à Hanoi au Vietnam, nous étions plus que ravis du choc culturel que nous procurait cette ville. En l’étudiant bien, nous nous étions dit que cela venait probablement des origines chinoises du pays ; aujourd’hui, j’en suis convaincue. Je retrouve beaucoup de Vietnam dans vos articles et vos photos.
        Un choc culturel que nous n’avions pas du tout ressenti en Thaïlande ou au Laos. Qu’en pensez-vous ?

      • Pour nous le plus gros choc culturel a été la Chine, effectivement talonnée par le Vietnam… Par contre nous avons trouvé les Chinois bien plus sympas et accueillants que les Vietnamiens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :