Balade à Saint Leu, à la rencontre des tortues marines (15 novembre 2015)

DSCF6213Après un premier week-end réunionnais principalement occupé par de l’intendance et par de la recherche d’appartement, j’ai profité de mon deuxième week-end ici pour aller me balader du côté de Saint Leu.

Saint Leu est une petite ville de l’ouest de l’île, réputée pour sa plage, son lagon et par toutes les activités sportives que l’on peut y pratiquer. C’est notamment le paradis du parapente. On y trouve également le sanctuaire Notre-Dame de la Sallette, un grand lieu de pèlerinage local depuis que le choléra, dit-on, a stoppé net aux portes de la ville en 1859.

Mais ce qui motive ma visite aujourd’hui c’est Kélonia, un observatoire et centre de protection des tortues marines. Ce centre a été bâti sur les vestiges de la ferme Corail, qui faisait elle de l’élevage de tortues pour vendre leur chair et leur carapace.

Parapente au-dessus de Kélonia

Parapente au-dessus de Kélonia

DSCF5966

Kélonia est donc un centre avec des fonctions multiples : observation et étude des tortues marines, recueil et soins des tortues blessées avant leur réintroduction en milieu naturel, protection de l’espèce, information du public… La visite guidée incluse dans le billet d’entrée est absolument passionnante, avec un guide qui aime visiblement ce qu’il fait. Nous faisons le tour complet de la structure avec lui, et puis nous sommes ensuite libres de nous balader comme nous le voulons. Il y a plein de choses à voir, bien sûr les aquariums où vivent les tortues trop gravement blessées ou ayant vécu trop longtemps en captivité pour pouvoir être relâchées, mais aussi des tas de documents scientifiques telle que l’illustration des trajets migratoires des tortues relâchées, des films, une expo plus historique sur les tortues allant de leur place dans la littérature à la recette de la soupe à la tortue qui faisait fureur il y a quelques siècles…

Kélonia

Kélonia

DSCF6031

Une tortue amputée par un requin

Une tortue amputée par un requin

DSCF6058

Migration des tortues relâchées par le centre

Migration des tortues relâchées par le centre

Il y aussi quelques tortues terrestres abandonnées qui ont été récupérées ici...

Il y aussi quelques tortues terrestres abandonnées qui ont été récupérées ici…

... et quelques naissances !

… et quelques naissances !

Et puis, l’emplacement de Kélonia est très beau, face à l’océan indien… Cela me rappelle un peu l’Ecocentro de Puerto Madryn. La vue devient encore plus belle en fin d’après-midi, lorsque la lumière du soleil sur la végétation environnante et sur l’océan contraste avec le ciel devenu de plomb. Je sors de cette visite plus qu’emballée, je vous la recommande si vous passez par ici !

DSCF6150

Ravine des colimaçons

Ravine des colimaçons

Pour ceux qui veulent aller à Kélonia : Kélonia est situé à 1.8 km au nord de l’hôtel de ville de St Leu, en longeant l’océan. J’y suis allée à pied depuis le centre-ville mais il y a également des bus qui font le trajet. Le centre est ouvert tous les jours de 9H à 18H. L’entrée coûte 7 euros pour les adultes, et inclut une visite guidée que je vous recommande vivement. Les visites guidées ont lieu à 10H, 11h15, 14H, 15h15 et 16H30.

DSCF6035

Publicités
Tagué , ,

8 réflexions sur “Balade à Saint Leu, à la rencontre des tortues marines (15 novembre 2015)

  1. Laurianne dit :

    Ah, des tortues !!! Quand tu viendras à la maison, tu comprendras pourquoi j’ai tant d’affection pour ces petites bêtes…

  2. Géraldine dit :

    J’adoooore les tortues ! J’étais allée visiter un hôpital de tortues en Floride… un peu tristounet quand même.

    Tes photos me donnent grave envie de chaleur et d’océan – Indien ou Pacifique, peu importe !

    Profite bien de tes derniers moments 😉 Bises bises

    • Oui, les tortues amputées ou blessées (pas que par des requins d’ailleurs, une grosse partie des blessées le sont par les filets de pêche…) m’ont fait mal au cœur aussi, et en même temps je me dis qu’elles sont bien là et qu’elles ont une vie agréable, alors que dans la nature elles ne pourraient plus survivre…
      Sinon je profite je profite, mais je temps file à toute allure ! Dans deux semaines tout rond je serai de retour… un peu triste de partir, mais aussi plus que contente de retrouver Benoît 🙂
      Grosses bises !

  3. Adeline adore complètement les tortues. Il faut qu’on y aille 🙂

  4. […] aux tortues de Kélonia, le grand rêve de Benoît depuis novembre 😉 Nouveauté par rapport à ma visite de l’année dernière, 27 bébés tortues ont été récupérés dans un nid et sont en cours de « remplumage » avant […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :