Partir en week-end à Venise sans se ruiner: astuces pratiques !

DSCF9604Partir quelques jours à Venise est d’une simplicité enfantine pour peu que l’on soit un peu renseigné… et ce, sans se ruiner si l’on s’y prend un peu en avance. Voici ci-dessous quelques trucs et astuces suite à notre week-end prolongé à Venise, afin que vous puissiez vous aussi (re)découvrir cette ville superbe !

Niveau transport, deux solutions s’offrent à vous  pour rejoindre Venise depuis Paris : le train de nuit et l’avion. Nous avons en ce qui nous concerne opté pour une solution mixte : train de nuit à l’aller, et avion au retour.

Rejoindre Venise en train a quelque chose de mythique, et nous étions surexcités en arrivant à la gare de Lyon le vendredi soir… Nous avions l’impression d’être sur le point de prendre l’Orient-Express ! En train de nuit, ce sont les compagnons de voyage qui font le voyage, et nous sommes plutôt bien tombés avec deux couples, dont l’un de personnes âgées particulièrement sympathiques qui partaient en amoureux passer 15 jours à Venise. Nous les avons d’ailleurs recroisés le surlendemain au beau milieu d’un pont vénitien ! L’arrivée à Venise par un grand pont au beau milieu de la lagune justifie à elle seule les 13 heures de train… et l’émerveillement continue dès la sortie de la gare, qui donne sur le grand canal. Côté pratique,  les trains de nuit sont gérés par la compagnie Thello, qui ouvre les ventes de billet 3 mois avant le départ. Les premiers prix sont à 35 euros pour une couchette de seconde classe (compartiment de 6 couchettes) et à 55 euros pour une couchette de première classe (compartiment de 4 couchettes). Pour les plus fortunés d’entre vous il existe également des compartiments doubles avec véritables lits 😉 Petite astuce, les couchettes basses des compartiments à 6 sont à éviter +++… En effet, elles sont plus étroites que les autres, et les appuie-tête des sièges ne se rétractent pas et empiètent donc sur les pieds du dormeur. Je ne sais pas si je suis très claire… quoi qu’il en soit, préférez autant que possible les couchettes intermédiaires ou supérieures. Ne vous attendez pas à du grand luxe, je peux vous dire que nous avons rapidement réalisé que nous n’étions PAS dans l’Orient express… mais c’est une expérience à vivre au moins la première fois, pour une arrivée inoubliable à Venise !

DSCF9608

DSCF9610

Wagon-restaurant

Wagon-restaurant

DSCF9628

Pour le retour nous avons opté pour l’avion avec Easyjet. Niveau ponctualité et confort, c’était top ! La prochaine fois que nous irons à Venise, nous ferons sûrement l’AR en avion d’autant plus que l’aéroport de Venise est très proche du centre. Là encore, en réservant trois mois en avance nous avons eu des billets à des prix très raisonnables (37 euros/personne). Air France propose également de nombreux vols pour Venise, tout comme Ryanair mais pour cette dernière compagnie les avions atterrisent à Trévise, à une heure de bus de Venise. Pour rejoindre l’aéroport de Venise Marco Polo depuis le centre-ville, il faut prendre le bus depuis la plaza Roma. Deux compagnies de bus se disputent le marché : ACTV et ATVO. Pour choisir c’est simple : ATVO est direct, met deux fois moins de temps pour faire le trajet (20min vs 40min) et les billets sont exactement au même prix que ACTV (6 euros). Autant vous dire qu’on n’a pas hésité longtemps 😉 Il est également possible de prendre le bateau entre le centre-ville et l’aéroport (15 euros).

Une fois sur place, pour se déplacer les vaporettos sont idéaux. C’est vraiment le métro vénitien ! Il y a des bateaux tout le temps, pour aller où vous voulez. A 7 euros le trajet unitaire, nous ne saurions que trop vous recommander d’investir dans la carte illimitée. Elle coûte 20 euros pour 24H, 40 euros pour 72H et 60 euros pour une semaine. Pour ma part, du fait de mon jeune âge ( ;-)), j’ai pu bénéficier de la carte « Rolling Venice », pour les 12 à 29 ans : elle coûte 4 euros et permet d’avoir accès à un forfait de transport à 20 euros pour 72 heures, en parallèle de réductions dans les musées et certains restos. Ces cartes de transports illimités sont vraiment un bon plan à Venise, et nous ont permis de prendre le bateau sans nous poser de questions… Une destination, un changement de plan ? Hop, un coup de vaporetto !

Le gros poste de dépense à Venise est sans hésiter l’hébergement. Les chambres d’hôtel sont horriblement chères, et vous aurez bien du mal à trouver des chambres doubles à moins de 100 euros si vous voulez être dans le centre et ne pas avoir un truc trop miteux. J’ai rarement eu autant de mal à trouver quelque chose de bien… J’ai fini par dénicher sur AirBNB un appartement à 10 minutes du pont du Rialto, pour 85 euros la nuit. L’avantage, c’est que pour le prix d’une chambre basique à l’hôtel, nous avions là notre propre appartement avec cuisine indépendante. Les prix des restos à Venise étant ce qu’ils sont, l’intérêt d’une cuisine prend tout son sens… Nous nous sommes fait des dîners mémorables à l’appart, à base de pâtes fraîches, de parmesan et de ricotta achetés dans des petites boutiques, pour bien plus copieux et bien moins cher qu’au resto.

DSCF9639

DSCF0353

DSCF9932

Si les musées sont globalement chers (10 euros l’entrée du Ca’Rezzonico par exemple), Venise et ses îles se découvrent principalement en se baladant… et ça, c’est gratuit ! Prévoyez une bonne paire de chaussures, et la ville sera à vous sans débourser un sou…

Dernier conseil : allez à Venise en basse saison ! La ville sera moins envahie de touristes, et vous vous en tirerez avec un budget plus bas. A Venise, la haute saison est mai-juin et septembre-octobre, sans oublier le Carnaval (février). Nous y étions juste après le Carnaval, dans une période considérée comme creuse, et croyez-moi il y avait suffisamment de monde… en tout cas pour les misanthropes que nous sommes parfois 😉

DSCF9924

Publicités
Tagué , , , ,

2 réflexions sur “Partir en week-end à Venise sans se ruiner: astuces pratiques !

  1. Landre dit :

    Merci pour les bons conseils mais pour les billets d’avion vous étés passer par quel site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :