Santorin J4 : De Néa Kameni au phare d’Akrotiri, en passant par les sources chaudes…

Descente vers le port

Descente vers le port

Après un bon petit-déjeuner sur notre terrasse (c’est qu’on s’y habitue !), nous descendons à pied vers le port afin de prendre le bateau pour notre excursion de la matinée en direction du petit îlot volcanique de Néa Kameni et des sources chaudes. Plusieurs centaines de marches séparent Fira (en haut de la falaise) du port, et les mules attendent le client. Elles ont surtout du succès pour la montée… La descente à pied se fait bien et offre de magnifiques panoramas sur la caldeira et sur le port en contrebas.

Les mules attendent les clients…

... parmi lesquels certains sont étonnament polyvalents !

… parmi lesquels certains sont étonnament polyvalents !

Notre bateau a un fond en verre, mais avec les tourbillons des moteurs on n’y voit pas grand-chose. Nous nous installons sur le pont supérieur, et c’est parti pour un quart d’heure de navigation jusqu’à Néa Kameni, l’îlot volcanique situé au contre de la caldeira de Santorin. Constitué de lave séchée, il correspond à la partie active du volcan, toujours en activité d’ailleurs. Plusieurs chemins de randonnée conduisent au sommet de l’îlot,. De là-haut la vue sur Santorin est belle ! Seule (pettie) déception, nous ne voyons aucun signe d’activité volcanique, pas même de petites fumerolles.

Arrivée à Néa Kameni

Arrivée à Néa Kameni

P2130205

Oia en arrière-plan

Oia en arrière-plan

P2130227

« J’achèterais bien cette île, là-bas, au loin… »

« J’achèterais bien cette île, là-bas, au loin… »

P2130273

Après cette belle balade nous reprenons le bateau pour aller vers les sources chaudes. Il s’agit de sources volcaniques sulfurées, ce qui donne à l’eau une couleur jaune du plus bel effet. Par contre le bateau ne peut pas accoster dans la source chaude ; il jette donc l’ancre plus loin et nous devons nager sur quelques dizaines de mètres en mer jusqu’aux sources. A l’aller ça va, au retour l’eau nous semble bien fraîche ! La boue est réputée pour ses qualités hydratantes et régénérantes, alors j’en profite pour me tartiner… ! Nous trouvons un petit coin sympa où barboter, sur un courant chaud avec de petites bulles, c’est le top. La demi-heure allouée à la baignade passe trop vite, et déjà le bateau sonne pour nous dire de revenir. Nous sommes une bonne cinquantaine alors nous ne nous pressons pas… jusqu’à ce que nous nous apercevions que là, vraiment, nous sommes quasiment les derniers ! Benoît trace devant pour retenir le bateau et moi je le suis comme je peux… Dans ce sens on se prend toutes les vagues en pleine tête, et on nage contre le courant. J’arrive bonne dernière, tout le monde me regarde, pour la discrétion on repassera… Enfin, au moins nous en avons profité au maximum !

Arrivée aux sources chaudes. Il faut nager dans le bleu avant d'arriver au jaune !

Arrivée aux sources chaudes. Il faut nager dans le bleu avant d’arriver au jaune !

P2130290P2130308

Nous passons une bonne partie du retour accoudés au bastinguage, nous ne nous lassons pas de la vue. De retour à Santorin nous faisons un petit tour sur le port avant de remonter à pied jusquà Fira. Nous avons hésité jusqu’au dernier moment avec le téléphérique, mais 4 euros/personne cela nous semblait vraiment du vol… Nous nous offrirons un frozen yogurt avec l’argent économisé 😉 Les mules sont toujours fidèles au poste, même si elles ne s’avèrent pas forcément plus rapides que nous : nous arriverons au même moment au sommet qu’un couple monté en mule. C’est que ces bestioles s’arrêtent souvent et n’en font qu’à leur tête !

Souvenir du bureau ?

Souvenir du bureau ?

Balade le long du port

Balade le long du port

588 marches plus tard, nous voilà de retour à Fira !

588 marches plus tard, nous voici de retour à Fira !

Nous déjeunons à la chambre et profitons de la piscine, c’est le luxe absolu… L’après-midi nous prenons le bus en direction de Red Beach, une plage bordée de falaises rouges. Nous nous trompons toutefois complètement de plage, et nous tombons sur des falaises calcaires, très jolies soit dit en passant, mais absolument pas rouges. Nous nous en rendons compte trop tard pour rechercher la bonne plage, bref, un ratage dans les grandes largeurs ! Ça arrive…

P2130354

Même si elles ne sont pas rouges, les falaises sont jolies quand même...

Même si elles ne sont pas rouges, les falaises sont jolies quand même…

Notre dernière étape du jour est le phare de la pointe d’Akrotiri, que nous rejoignons par notre moyen de transport « outsider » ici à Santorin… J’ai nommé le stop ! Là encore il n’y a pas de bus qui y conduise, et un couple de Français nous y dépose. Cerise sur le gâteau notre conducteur s’arrête à chaque point de vue pour prendre des photos, alors j’en profite moi aussi ! Nous sommes bien contents de ne pas avoir dû tout faire à pied, c’est nettement plus loin que ce que la carte disait… Le phare est situé sur un petit promontoire rocheux dont nous ne pouvons malheureusement pas faire le tour. Nous nous installons sur les rochers face à la mer pour guetter le coucher de soleil. Sur la mer devant nous nous voyons tous les voiliers se positionner peu à peu pour admirer le spectacle, c’est drôle !

Auto-stop vers le phare...

Auto-stop vers le phare…

P2130435P2130412

P2130451

P2130470

P2130489

Au retour, le même couple nous propose de nous re-déposer à Akrotiri en voiture, ce que nous acceptons bien volontiers. Ils nous déposent très gentiment pile devant l’arrêt de bus, et le bus passe 5 minutes après – le suivant était deux heures plus tard… Voilà un bon timing ! Le soir nous dînons chez « Nick the Grill » (si, si), un petit stand de gyros. Nous nous régalons, cela n’a rien à voir avec ce que l’on peut trouver sous cette appelation à Paris ! Nous changeons ensuite de magasin pour notre frozen yogurt quotidien et nous testons les « Chill Box ». C’est toujours le même principe si ce n’est que là un vendeur nous sert en glace, et que les petits pots sont mis dans des boîtes roses. Nous gérons ensuite nous-mêmes les toppings.

Nick the Grill : un franc succès !

Nick the Grill : un franc succès !

P2130532

Nous terminons par une petite balade digestive dans Fira, que nous n’avons finalement pas encore réellement explorée. Nous flânons au hasard des rues, entrons dans la cathédrale orthodoxe, admirons par hasard un feu d’artifice tiré sur la baie depuis l’un des nombreux restaurants et rêvons devant les hôtels feutrés qui se révèlent au hasard d’un virage… Nous rencontrons également une marchande de souvenirs adorable, qui collectionne des billets venant des quatre coins du monde. Nous parlons voyages, et elle nous offre deux petits porte-bonheurs… Nous sommes conquis par tant de gentillesse, voilà une jolie rencontre comme nous les aimons !

Dans les petites rues de Fira...

Dans les petites rues de Fira…

P2130591

P2130593

Pour les voyageurs qui voudraient faire l’exursion en bateau à Néa Kameni + sources chaudes : Deux excursions ont lieu chaque jour, la première de 11H à 14H et la deuxième de 14H à 17H.

Prix : 15 euros/personne

L’eau sulfurée abîme +++ les maillots, donc évitez de prendre votre magnifique maillot blanc tout neuf… et choisissez plutôt un vieux maillot qui ne craint rien 😉

Publicités
Tagué , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :