Trois jours à Düsseldorf (1) : Découverte de la ville, festival de jazz et tour panoramique

Pont du 1er mai à Porto… Pont du 8 mai/Ascension à Nice… Nous continuons sur notre lancée voyageuse pour le week-end prolongé de la Pentecôte, direction Düsseldorf ! C’est une première pour nous deux, et même une double première pour Benoît qui n’a encore jamais foulé le sol allemand. Quant à moi, cette ville est à jamais indissociable de mes cours d’allemand au collège, où tous les personnages du livre de cours venaient de Düsseldorf 😀

Le réveil sonne à 5H, et à 6H01 nous quittons la gare du nord dans un Thalys flambant neuf, rempli de gens ayant eu la même idée que nous… et, surtout, d’un groupe de gais lurons en plein enterrement de vie de garçon, qui attaquent le p’tit rouge dès 6H05 tout en beuglant à qui mieux mieux dans le wagon. Nous qui pensions finir notre nuit, dommage… Je dors quand même un peu, Benoît pas du tout, et nous ne sommes pas fâchés de les voir descendre à Bruxelles.

P2080192

Nous arrivons à Düsseldorf sous un ciel bien gris. Je regrette d’être partie avec mon petit imper au lieu de mon manteau doublé polaire… Benoît, lui, regrette d’avoir oublié son écharpe. On se gèle ! Nous trouvons facilement l’hôtel, la chambre est déjà disponible et nous nous installons. C’est un « hôtel chinois » comme on en a vu beaucoup en TDM, fonctionnel, propre, mais globalement sans génie.

Nous ressortons rapidement, et filons découvrir la ville. Près de l’hôtel il y a une boutique qui vend plein de statues de Bouddha, d’Apsara (danseuses cambodgiennes), de meubles dans le style asiatique… Nous y flânons un moment, avant de poursuivre jusqu’à la Königsallee, l’allée chic et commerçante de Düsseldorf. C’est un peu les Champs-Elysées locaux ! L’avenue est séparée en deux par un canal verdoyant, et on y trouve de nombreuses grandes enseignes, de H&M à Tiffany’s en passant par Desigual et Bulgari. J’ai un énorme coup de cœur pour une sublime manchette chez Tiffany’s, créé pour les 175 ans de la marque… Je l’essaye, je l’adore… jusqu’à ce que la vendeuse m’annonce le prix : 5000 euros (pourtant ce n’est pas de l’or…), il va falloir que je fasse encore un certain nombre de remplacements pour pouvoir m’acheter ce genre de chose sur un coup de tête, moi ^^

« Radschlager », petit garçon faisant la roue, emblème de Düsseldorf (ici un peu revu et corrigé…)

« Radschlager », petit garçon faisant la roue, emblème de Düsseldorf (ici un peu revu et corrigé…)

Canal au milieu de la Königsallee

Canal au milieu de la Königsallee

P2080206

P2080207

P2080211

Il y a également plusieurs centres commerciaux sur la Königsallee, dont un qui contient un supermarché dans lequel nous faisons quelques emplettes pour déjeuner. Il y a un très beau salad bar, je me fais plaisir… quant à Benoît, il ne sait pas quelle saucisse choisir 😉 Nous pique-niquons sur un banc le long du canal avant de rejoindre la vieille ville. Il y a pas mal de monde dehors, en train de boire de la bière sur les terrasses des cafés, c’est un vrai cliché (et c’est la première fois que je vois ça en Allemagne !) Nous avons rapidement une explication : ce week-end se tient le festival annuel de jazz de Düsseldorf, avec plein d’animations jusqu’à lundi… et de la bière à flots !

P2080227

P2080238

Nous découvrons en chemin un magasin où il y a un peu de tout, y compris du bio comme on n’en trouve qu’ici… Quelques courses plus tard nous commençons à être bien fatigués après notre petite nuit, et nous nous rentrons donc à l’hôtel histoire de faire une sieste. Nous dormons comme des souches, et on se réveille plus tard que prévu… mais reposés !

Pendant que nous dormions le ciel s’est éclairci et a maintenant laissé place à un beau soleil, c’est inttendu mais on apprécie ! Nous marchons jusqu’au quartier portuaire et moderne de Medienhafen. Ce quartier est célèbre pour les bâtiments ultra-modernes (et biscornus) qui s’y trouvent. Fenêtres désaxées, façades brillantes, personnages qui grimpent aux murs… chaque bâtiment est plus original que son voisin. A l’origine c’était le quartier portuaire, et de nombreux éléments de l’ancien port subsistent (grues, escaliers…). Cela nous rappelle le quartier de Puerto Madero à Buenos Aires, et comme souvent ce mélange ancien/moderne, ouvrier/architectural nous plaît beaucoup.

P2080287

P2080261

P2080255

P2080252

P2080279

P2090013

P2090015

P2080290

A deux pas a lieu une fête de rue à l’occasion de Christopher Street Day, journée de célébration des fiertés homosexuelles. De nombreuses tentes sont plantées au bord du Rhin, abritant une scène de concert, des bars, des stands associatifs, des stands de nourriture à emporter… L’ambiance est sympathique et bon enfant, et nous en profitons pour manger un morceau sur la pelouse face au fleuve.

P2080563

Le lemon bar !

Le lemon bar !

P2080308

Toujours dans le même quartier se trouve la Rheinturm, une grande tour panoramique ressemblant comme deux gouttes d’eau à la tour de télévision de Berlin. Il fait beau, le ciel est bien dégagé, l’heure du coucher de soleil approche… voilà autant de raison pour nous décider à monter tout de suite en haut, histoire de profiter de la vue ! La plate-forme d’observation culmine à 170m, et de là-haut la vue sur Düsseldorf et le Rhin est vraiment chouette. Nous nous posons dans un coin pour admirer le coucher de soleil, au son du jazz joué par un groupe à l’occasion du festival.

Rheinturm

Rheinturm

Quartier de Medienhafen vu d’en haut

Quartier de Medienhafen vu d’en haut

Du côté de la vieille ville

Du côté de la vieille ville

L'étonnant bâtiment du Parlement

L’étonnant bâtiment du Parlement

Coucher de soleil sur le Rhin

Coucher de soleil sur le Rhin

Envie d'ailleurs ? ;-)

Envie d’ailleurs ? 😉

Medienhafen by night

Medienhafen by night

Ambiance cosy dans le bar de la tour

Ambiance cosy dans le bar de la tour

Nous restons dans la tour jusqu’à la tombée de la nuit, puis nous retournons à pied dans la vieille ville, en longeant le Rhin. C’est joliment éclairé, les bars et les restos sont pleins à craquer, des notes de musique s’échappent de partout… Je ne sais pas si c’est l’effet « festival de jazz » ou si c’est tous les samedis comme ça, mais en tout cas il y a de l’ambiance à Düsseldorf ! Les petites rues du centre sont blindées de monde en train de boire des bières, et on ne déroge pas à la règle… On se pose en terrasse, Benoît teste la « Alt Beer », une bière brune, quant à moi j’opte pour mon petit plaisir lorsque je suis en Allemagne : l’Apfelschorle, un jus de pommes pétillant.

P2080411

P2080422

Homard sur trottoir, just for you Daddy ;-)

Homard sur trottoir, just for you Daddy 😉

P2080441

P2080442

Nous rentrons ensuite à l’hôtel, nous sommes ravis de cette première journée à Düsseldorf… Cette ville est bien plus animée que ce à quoi nous nous attendions, et ce n’est pas pour nous déplaire.

P2080448

Publicités
Tagué , , , , , ,

2 réflexions sur “Trois jours à Düsseldorf (1) : Découverte de la ville, festival de jazz et tour panoramique

  1. Papounet dit :

    Merci pour le homard ! Apres ma journée vélo de Santa Monica je ne suis pas loin du compte… Tu bois dela bière maintenant ? Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :