Cinq jours à Nice (du 8 au 12 mai 2013)

Vue sur Nice depuis la colline du Château

Vue sur Nice depuis la colline du Château

A peine rentrés, aussitôt repartis… Une semaine après notre retour de Porto, nous avons filé à Nice, pour cinq jours placés sous le signe de la famille. J’étais bien contente car si le départ de Benoît était sûr depuis un moment, le mien l’était moins du fait d’incertitudes professionnelles… mais finalement tout s’est bien goupillé et j’ai pu partir les cinq jours moi aussi. Dans l’incertitude j’avais pris plusieurs billets correspondants aux différentes options, billets que j’ai pu revendre très facilement grâce à la magie d’internet.

Ces mini-vacances furent bien différentes de notre escapade portugaise, avec un rythme globalement plus tranquille, et plus axé famille… avec tout de même quelques instants rien que pour nous et pour ma thèse et pour les révisions de Benoît. La météo, bien qu’assez fluctuante, fut tout de même globalement clémente (ça rime).

Au programme de ces cinq jours, en vrac et pas dans l’ordre :

–          Nice de jour, la promenade des anglais, la plage de galets, le marché du cours Saleya entre fraises parfumées, légumes magnifiques et fleurs colorées… et puis pour finir, juste avant de reprendre le train, une envolée belle sur la colline du Château. Nissa la Bella porte toujours aussi bien son nom !

P2080033

Marché du cours Saleya

Marché du cours Saleya

P2070821

P2070826

–          Notre premier bain de mer de l’année, sur la plage de Villefranche : en combinaison le 8 mai… et en maillot tout simple le 12 mai ! We did it… et franchement elle n’était pas si froide que ça 😉 Il n’y avait pas trace de méduses non plus, ce qui n’est pas toujours le cas dans le coin.

–          Des petits-déjeuners sur la terrasse, au soleil et face à la mer

P2070979

–          Un peu de jardinage

P2070975

–          Une journée en famille du côté de Cavaillon, la ville où un melon de béton trône sur le rond-point d’entrée… la visite rapide du centre-ville et de la jolie cathédrale ocre, suivie de la balade de Pied-Caud, entre les pins puis le long du canal

Cathédrale de Cavaillon

Cathédrale de Cavaillon

P2070834

P2070846

P2070853

P2070858

P2070859

–       Une jolie balade dans les petites rues de La Turbie, avec ses maisons pimpantes pleines de fleurs et le trophée d’Auguste aperçu de-ci, de-là… avant de filer sur Monaco avec ses grosses cylindrées, ses boutiques de luxe et son salon Haagen Dazs soooo nice où nous avons dégusté nos glaces en regardant passer les gens chargés de sacs Chanel et Louis Vuitton

La Turbie, un bien joli village...

La Turbie, un bien joli village…

P2070902

Trophée d'Auguste

Trophée d’Auguste, élevé en l’honneur de cet empereur romain au point haut de la via Aurelia, et qui célèbre la victoire sur 44 tribus qui entravaient auparavant les multiples passages alpins

Vue (brumeuse) sur Monaco depuis La Turbie

Vue (brumeuse) sur Monaco depuis La Turbie

P2070934

Bien arrivés à Monaco !

P2070959

Préparation du Grand Prix, dans le fameux virage…

Préparation du Grand Prix, dans le fameux virage…

Des prix monégasques !

Des prix monégasques !

P2070967

–          Une journée dans l’arrière-pays niçois, avec un déjeuner en terrasse et une balade entre les herbes folles (et hautes !) et les oliviers… sans trouver le chemin que nous cherchions, mais en faisant au final une belle balade quand même !

P2070983

P2070994

Quand je vous dis que parfois les herbes étaient hautes… je suis debout là !

Quand je vous dis que parfois les herbes étaient hautes… je suis debout là !

–          Des spécialités culinaires à tomber… Entre socca, beignets de fleur de courgette et glaces Fenocchio, mmmhhhh !

Socca (crêpe à la farine de pois chiche, se mangeant avec du sel et du poivre)

Socca (crêpe à la farine de pois chiche, se mangeant avec du sel et du poivre)

–          Et puis, comme à chaque fois des kilomètres à pied dans Nice by night, une ville où il fait décidément toujours bon se perdre au bras d’un amoureux… (même s’il me dirait sans doute qu’on n’était pas vraiment perdus ;-))

P2070870

P2070875

P2070978

P2080006

P2080009

P2080008

Publicités
Tagué , , , , , , ,

4 réflexions sur “Cinq jours à Nice (du 8 au 12 mai 2013)

  1. Papounet dit :

    Votre voiture de loc… était-ce la Rolls dans le garage ou la Ferrari dans le virage ?

  2. […] que je voyage souvent en mai, finalement… L’année dernière nous étions partis à Porto et à Nice, cette année ce fut Marseille, Séville… et les […]

  3. […] ou en solo : fin 2012 des week-ends à Mulhouse et à Cabourg, et en 2013 Berlin, St Malo, Porto, Nice, Düsseldorf, Marseille, les châteaux de la Loire, les Landes, Luxembourg et Copenhague… plus […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :