J4 : Poursuite de la vadrouille berlinoise… et début du couchsurfing !

Quatre nuits (déjà !) après mon arrivée, il est temps de quitter mon petit hôtel… Ce soir, c’est le début du couchsurfing !

Je checke out puis laisse ma valise à l’hôtel avant de filer en direction de ma première activité du jour, la visite de la coupole du Reichstag. Elle se dresse, élégante, aérienne, au sommet du bâtiment, et je suis bien contente d’avoir pu récupérer un billet pour aller la voir de plus près.

Il faut montrer patte blanche pour pénétrer dans l’édifice… ce d’autant plus que le préposé ne me trouve pas dans la liste de noms ! Il finit par appeler son chef qui débloque la situation, ouf.

La coupole est encore plus chouette de l’intérieur que de l’extérieur, avec un plan incliné qui monte en spirale jusqu’au sommet avec son puits de lumière naturelle. En terme architectural ça ressemble au Guggenheim de NY… La vue sur Berlin se dévoile au fur et à mesure que je monte dans la coupole. Il fait toujours très gris aujourd’hui, mais la vue est quand même relativement dégagée permettant de voir les différents monuments de la ville. Bon, je n’irais pas jusqu’à dire que les photos rendent bien, mais ça aurait pu être pire quoi 😉 Quant à l’audioguide remis à l’entrée, il est assez original puisqu’il n’y a pas de numéro à presser… il s’adapte automatiquement à l’endroit où l’on est, décrivant alors exactement le paysage qui se déroule sous mes yeux. C’est magique ! 🙂

P2030144

P2030178

Tiergarten, carillon et colonne de la Victoire vus depuis la coupole du Reichstag

Tiergarten, carillon et colonne de la Victoire vus depuis la coupole du Reichstag

J’alterne ensuite marche et bus (ah, le bus 100 à deux étages qui passe devant tous les monuments de Berlin…) pour traverser le Tiergarten, le grand parc du centre de Berlin. Je découvre ainsi successivement le mémorial en l’honneur des soldats soviétiques tombés lors de WW2,  le carillon et son concert à midi, le château de Bellevue et enfin la colonne de la Victoire. Cette dernière se visite, et je ne m’en prive pas. Le rez-de-chaussée abrite un petit musée kitschissime avec des reproductions de grands monuments, du Colisée à la tour Eiffel en passant par l’Acropole. Un petit escalier en colimaçon me conduit jusqu’à la plate-forme en haut de la colonne. Je côtoie l’ange, et une belle vue sur Berlin s’étale sous mes yeux.

Mémorial pour les soldats soviétiques

Mémorial pour les soldats soviétiques

Le carillon

Le carillon

Le château de Bellevue

Le château de Bellevue

Le colonne de la Victoire

Le colonne de la Victoire

ça grimpe !

ça grimpe !

Vue sur le Tiergarten et la Postdamer Platz au fond depuis la colonne de la Victoire

Vue sur le Tiergarten et la Postdamer Platz au loin depuis la colonne de la Victoire

P2030299

P2030293

Je déjeune ensuite chez Witty’s, place Wittenberg. Il s’agit d’un « Schnell Imbiss », un stand de restauration rapide typiquement allemand proposant des saucisses, des frites… mais 100% bio. Je me décide pour LA spécialité berlinoise, la « Curry Wurst mit Pommes Frites », une saucisse coupée en morceaux dans une sauce au curry, avec des frites. Le tout est un peu noyé sous le ketchup car j’en ai pris en plus, ignorant que la sauce était déjà plus que copieuse, mais je me régale.

Witty's

Witty’s

P2030336

Sur la même place se trouve le plus célèbre centre commercial de Berlin, le KaDeWe. Ses six étages contiennent tout ce que l’on peut rêver. L’étage « épicerie fine » me plaît tout particulièrement… c’est ultra tentant. Je repère en particulier une pâtisserie qui a l’air délicieuse. Je lève le nez pour voir le nom, et c’est… Lenôtre. On ne se refait pas hein ! Ils ont même la petite tarte abricots que l’on en trouve plus en France, alors je saute sur l’occasion 😉 Ce sera mon dessert !

KaDeWe

KaDeWe

Il règne un sens du rangement impressionnant au KaDeWe…

Il règne un sens du rangement impressionnant au KaDeWe…

Lenôôôôtre !!!

Lenôôôôtre !!!

Je fais ensuite un petit tour sur le Kursfürstendamm, une grande avenue très animée avec toutes ses boutiques. Il y a un immense Desigual, avec tout un étage outlet… ça aussi, c’est tentant !

Kursfürstendamm

Kursfürstendamm

J’arrête là le shopping – ou plutôt le lèche-vitrines – pour me diriger vers le château de Charlottenburg, que je me contente d’admirer de l’extérieur. Ce grand édifice jaune trône au fond d’une large cour ornée de la traditionnelle statue centrale. Je fais un grand tour dans le parc, qui a bien du charme avec ses grandes allées bordées d’arbres dénudés et son lac gelé. Les canards se dandinent sur la glace en me surveillant du coin de l’œil (« va-t-elle nous laisser un peu de sa tarte ? », semblent-ils se demander…)

Château de Cherlottenburg côté rue…

Château de Charlottenburg côté rue…

... et côté jardins

… et côté jardins !

Le parc

Le parc

Tarte aux abricots face au lac

Tarte aux abricots face au lac

P2030408

Je reprends ensuite le S-Bahn pour ma dernière étape de la journée, le mémorial du mur. Je visite la petite expo, très bien faite, qui reprend l’historique du mur, montre des films et des photos d’époque. La salle est équipée de bornes informatiques permettant d’en savoir plus sur les victimes du mur, et de mieux comprendre la terrible absurdité de la situation… Ainsi cet enfant de Berlin ouest qui s’est noyé sous les yeux des pompiers de l’ouest car la rivière apartenait à l’est, ou encore cette femme de l’est, morte défenestrée en tentant de rejoindre la rue bordant la façade de son immeuble, qui appartenait à l’ouest. En haut du bâtiment une terrasse panoramique permet de voir une portion de mur toujours debout.

Pavés puis tiges de métal rappelant le tracé du mur

Pavés puis tiges de métal rappelant le tracé du mur

P2030441

By night : tiges de fer à gauche et portion de mur à droite

By night : tiges de fer à gauche et portion de mur à droite

J’arrête là mes visites pour aujourd’hui et je retourne à l’hôtel pour récupérer ma valise. C’est l’heure de rencontrer Daniel, mon hôte couchsurfing ! On se retrouve au niveau d’Hermannplatz. Il est sympa, très accueillant et zen, c’est cool ! Son appartement est chouette, au dernier étage avec un grand balcon, et j’ai ma chambre avec un canapé pour dormir. Ça c’est du vrai couchsurfing 😉

Ce séjour en couchsurfing est également l’occasion pour moi de découvrir Neuköln, un quartier multiculturel et très vivant. Il y a plein de bars, de boutiques et de restos tenus par des gens venant des quatre coins du monde… On ressort dîner dans un resto indien que Daniel connaît bien, et qui s’avère être excellent. Curry, petits pains, salade, riz, lassi… c’est ultra copieux et le rapport qualité-prix est imbattable, 21 euros pour deux ! Daniel a pas mal voyagé lui aussi et la soirée passe à toute allure, avec nos souvenirs de vadrouille…

P2030469

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :