De J268 à J275 : Une semaine à Bangkok, les visites ! (Partie 1) (du 7 au 14 août 2012)

Le musée national

Après notre journée « visas » le 8, nous attaquons la visite de Bangkok le 9 août avec un gros morceau : le musée national. Le mercredi et le jeudi matin ont lieu des visites guidées en français, assurées par des volontaires, et nous profitons de cette occasion afin d’en apprendre un peu plus sur l’histoire et la culture thaïlandaises. La visite est littéralement passionnante, nous ne voyons pas le temps passer. Elle éclaire certaines choses que nous avions vues depuis un mois et demi que nous sommes en Asie, sans forcément en saisir toute la portée.

La chapelle du musée

Le restaurant du musée, où nous déjeunons, est par contre assez décevant. L’après-midi nous nous posons un peu à la chambre puis Aurélie retourne faire un tour au musée, qui est immense.

Reconstitution d’une bataille d’éléphants

Un éléphant grandeur nature !

A la sortie c’est le déluge, mais la gift shop est sympa et permet de passer le temps en attendant que ça se calme. Aurélie rentre ensuite tout doux à l’hôtel en passant devant le Royal Field. Il s’agit de la grande esplanade située devant le musée, et de grands préparatifs y sont en cours pour le 12 août, journée anniversaire de la reine et date de la fête des mères.

Nous terminons la soirée par un tour à pied du côté du fameux Royal Field. Tout est illuminé, les arbres sont recouverts de guirlandes lumineuses, on dirait les illuminations de Noël à Paris… C’est magnifique. Sur l’esplanade les préparatifs battent leur plein, une chorale d’enfants vient de finir de s’entraîner. La fête va sans doute être grandiose le 12… Nos pas nous mènent finalement jusqu’à un petit marché de nuit 100% local, bien sympathique au demeurant !

Vendredi 10 nous poursuivons sur notre lancée avec la visite du Wat Pho, ensemble de temples dont l’un abrite le fameux Bouddha couché. Avec ses 46m de long et ses 15m de haut, entièrement recouvert de feuilles d’or, il est vraiment impressionnant… et semble un peu à l’étroit dans son « petit » temple ! Il nous plaît beaucoup, et nous passons un bon moment à le contempler. Bouddha est bercé en continu par les tintements de piécettes jetées une par une dans des récipients en métal.

Les petits pots pour jeter les piécettes

Le reste du complexe est aussi très beau : mosaïques, dorures, coupoles, galeries pleines de statues de Bouddha… Là encore plus qu’un temple c’est une véritable ville dans la ville. Il y a même une école de massage, si, si !

Il y a même des statues de cochons, alors…

En fin d’après-midi nous prenons l’un des nombreux ferries qui se baladent sur le fleuve Chao Phraya. Nous voyons les lumières de Bangkok s’allumer unes à unes le long du fleuve, c’est joli comme tout. Par contre niveau confort c’est loin d’être le top : nous sommes debout, le bateau zigzague en s’arrêtant partout et Aurélie a à moitié le mal de mer ! Nous faisons ainsi une virée dans Chinatown pour faire un plein de courses au Tesco Lotus, avant de repartir dans l’autre sens… cette fois sur un bateau « express », un peu plus luxueux et tout de suite plus agréable.

Sur le bateau du retour

Le pont Rama VIII

Samedi 11 nous partons à pied vers le Wat Saket, le temple de la montagne d’or. Pour ce faire nous traversons tout d’abord le quartier bohême de Thewet. Fleurs, canaux, ponts, c’est un quartier sympa comme tout.

Le long des canaux

Tout au fond on aperçoit le Wat Saket

Le temple est situé tout en haut d’une colline, surplombant la ville, et avant de l’atteindre, il va falloir grimper ! Cela en vaut la peine car ce temple est vraiment joli. Les offrandes ici vont par trois : 3 bâtonnets d’encens, une fleur de lotus et une petite feuille d’or, avec laquelle les fidèles recouvrent eux-mêmes les statues de Bouddha. De là-haut la vue sur la ville est magnifique, bref, nous sommes emballés !

Avant la montée se trouve le petit temple du Fortune Bouddha, qui a beaucoup plus à Aurélie avec  Bouddha sur son socle aux couleurs changeantes !

ça grimpe !

Mais pour se distraire lors de la montée il y a les cloches…

… et le gong !

Les fidèles recouvrent eux-mêmes Bouddha de feuilles d’or

Le Bangkok traditionnel se mêle aux buildings modernes dans le lointain

Le chedi censé abriter des reliques de Bouddha

En rentrant vers l’hôtel nous passons devant le fort Mahakan, l’une des citadelles qui défendait la région autrefois, puis devant le Democracy Monument, avec ses quatre grandes ailes qui s’élèvent vers le ciel de Bangkok.

Fort Mahakan

Democracy Monument

L’après-midi nous partons en excursion à la découverte de deux marchés pas tout à fait comme les autres : le marché de Maeklong, à Samut Songkhram, puis le marché flottant d’Amphawa.

Le marché de Maeklong est surnommé « marché du train » ou « marché des parapluies fermés », ce qui résume assez bien sa particularité… En effet, le marché s’y tient sur une voie ferrée toujours en activité. Aussi, lorsque le train arrive, les commerçants replient en hâte leurs étalages… avant de se ré-installer tout aussi rapidement une fois le train passé. C’est assez extraordinaire de voir le train traverser ainsi le marché !

Outre cette particularité, le marché en tant que tel n’est pas mal non plus et nous faisons quelques achats… fruités, pour changer !

Nous partons ensuite en direction du marché flottant d’Amphawa. Nous nous attendions à un marché flottant typique avec plein de petites barques et des vendeuses nous alpaguant depuis l’eau, mais pas du tout ! Le marché est installé de part et d’autre d’un canal, mais la grande majorité des boutiques sont en dur. Seules quelques marchandes vendent de quoi grignoter depuis leur barque. Quant au marché en lui-même… nous avons un véritable coup de cœur ! Nous nous retrouvons dans un marché complètement bobo, super sympa et qui serait sans aucun doute « the place to be » s’il était situé à Londres ou à NYC. Beaucoup de choses sont très tentantes, comme ces serviettes en papier « lunch time » avec plein de calculs mathématiques, dommage que nous n’ayons pas la place de les ramener ! Les boutiques sont adorables, la présentation et l’accueil ultra-soignés, bref, on adore et nos deux heures sur place passent à toute allure.

Le marché se tient le long du canal Amphawa

Le pays des chouettes

Niveau nourriture nous testons pas mal de choses, du gros pamplemousse vert (délicieux) aux boules d’omelettes fourrées au jambon et au fromage (bouh j’avais demandé maquereau…).

Les boule d’omelette, peu appétissantes lors de leur préparation mais très bonnes !

Nous retrouvons le groupe en fin d’après-midi pour la dernière activité prévue : une balade en barque à la recherche des lucioles qui habitent dans les bosquets du coin. Le début de la balade est sympa mais peu concluant en terme de lucioles, il ne fait pas encore assez nuit… Par contre dès que la nuit tombe vraiment nous commençons à apercevoir de petits points brillants sur les berges. Il n’y en a parfois que quelques-unes (il paraît qu’elles sont en voie de disparition dans le secteur…) mais parfois on se croirait face à une guirlande de Noël tant il y en a et tant elles clignotent!

Au retour nous traversons en bateau le marché d’Amphawa, qui continue à battre son plein. Les boutiques sont maintenant tout éclairées. Nous rentrons en minibus à Bangkok, fatigués mais plus que ravis de cette journée !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :