De J267 à J268 : Last days in Hanoi, on s’y sentait à la maison ! (6 et 7 août 2012)

Après une bonne nuit de sommeil, nous arrivons à Hanoi vers 8H. Nous voilà donc de re-re-re-retour dans la capitale vietnamienne, pour 36 heures avant notre prochain départ pour la Thaïlande. Nous passons ces deux journées sur un rythme cool entre balades, hôtel et intendance. Aurélie en profite pour finaliser une grosse inscription en prévision de la rentrée universitaire, voilà une bonne chose de faite !

Nous continuons de déjeuner à notre QG près du marché, décidément imbattable niveau rapport qualité-prix avec l’assiette végétarienne à 1 euro ! Le soir on retourne pour la dernière fois au Pho 24, la chaîne de soupes qui nous a beaucoup plu.

Nous nous imprégnons pour la dernière fois de la vie  grouillante du quartier historique de Hanoi, où il y a toujours mille détails à remarquer.

Petites cailles cuites vendues dans des canettes de soda

Me voilà une véritable Vietnamienne !

Le lundi après-midi nous partons explorer le nord de la ville, avec ses jardins, ses lacs et la pagode Tran Quoc sur une presque-île. Ladite pagode est très chouette et vaut le détour, en particulier pour sa grande colonne pleine de statues du Bouddha.

Sur le chemin du retour nous passons devant un joli temple, malheureusement en cours de fermeture.

Le soir nous faisons un grand tour dans Hanoi by night, du côté de l’Opéra. Hanoi est une ville bien éclairée et illuminée le soir, on en profite… L’Opéra est plein de monde, il y a un spectacle ce soir. Nous pensions aller boire un verre au Rooftop, un bar panoramique, mais c’est assez surfait et on laisse tomber.

L’Opéra

Spécialement pour le papa d’Aurélie !

Sur les bords du lac Hoan Kiem

Mardi matin Aurélie va au musée des Beaux-Arts, situé dans l’ancien internat Jeanne d’Arc, lycée de jeunes filles réputé à l’époque coloniale. Il est bien fait et intéressant, retraçant l’histoire de l’art au Vietnam depuis la préhistoire jusqu’à l’époque moderne.

Dans les couloirs du lycée devenu musée

Quelques courses plus tard –dont un mille-feuilles ! – nous nous retrouvons à l’hôtel, prêts à partir à l’aéroport. Nous sommes sur un vol Qatar Airways, et nous sommes bluffés par cette compagnie que nous ne connaissions pas. Le service est très attentionné, et même en classe éco (classe grouillot ?) nous avons plein de place pour les jambes. Même Benoît ne touche pas le siège de devant ! Benoît s’arrange d’ailleurs pour nous récupérer des écouteurs et nous passons le vol entre film (Mince alors !) et musique, tout en regardant fréquemment par la fenêtre où comme souvent la vue est magnifique. Cela rappelle à Aurélie une chanson de Reinhard Mey apprise il y a longtemps à propos d’un petit garçon qui va à l’aéroport pour regarder les avions décoller…

Über den Wolken, muss die Freiheit wohl grenzenlos sein

Alle Ängste, alle Sorgen sagt man, blieben darunter verborgen

***

Au-dessus des nuages, la liberté doit être sans frontières

Toutes les angoisses, tous les soucis dit-on restent cachés en bas

C’est avec le spectacle de toute beauté que nous quittons le Vietnam, pays aux multi-facettes. Bye bye Vietnam, welcome back in Thaïland !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :