De J261 à J262 : Crapahutages dans Hanoi (31 juillet et 1er août 2012)

En chemin nous passons devant la Flag Tower

Plus que deux jours et les vacances vietnamiennes de Mathilde seront déjà finies, comme le temps passe vite ! Nous en profitons pour visiter Hanoi, chose que nous n’avions pas encore vraiment faite.

Nous nous levons relativement tôt le mardi matin afin d’aller visiter le mausolée de Ho Chi Minh. Celui-ci abrite la dépouille momifiée de celui qui est considéré comme un véritable dieu au Vietnam.

Pour y aller nous traversons à pied une partie de Hanoi que nous n’avions pas du tout visitée pour le moment, beaucoup plus moderne et aérée avec de grands bâtiments et des vestiges coloniaux.

Beau bâtiment colonial

Le mausolée n’est ouvert que de 8H à 11H, afin de limiter les visites et de permettre une meilleure conservation du corps. Lorsque nous arrivons devant le monument, la queue est déjà longue et il faut montrer patte blanche. Tenue correcte exigée ! Une fois entrés dans l’enceinte du site, nous réalisons que nous venons en fait de passer par l’entrée « sur RDV uniquement » et que nous court-circuitons donc une grande partie de la file d’attente. Ma foi, on n’a pas fait exprès mais on ne va pas s’en plaindre !

Nous nous mettons en rang deux par deux, avec interdiction de bavarder… et de prendre des photos, bien sûr. De nombreux militaires sont là pour veiller à ce que personne ne manque de respect à « l’oncle Ho ». Nous suivons les autres, avançant autour puis dans le mausolée, jusqu’à la salle où repose Ho Chi Minh dans son cercueil de cristal gardé par 4 militaires armés. On reconnaît très bien oncle Ho en tout cas, le corps est très bien conservé. C’est assez impressionnant de le voir comme cela, et aussi de constater la dévotion dont il est encore l’objet, plus de 40 ans après sa mort. Certains Vietnamiens viennent de loin, exprès pour venir ici lui rendre hommage, et on voit de nombreuses photos de lui dans la rue.

Ce qui est triste, par contre, c’est que la construction de ce mausolée est en désaccord complet avec les dernières volontés de Ho Chi Minh… Cet homme qui fuyait le luxe souhaitait en effet être incinéré, et que ses cendres soient réparties entre le nord, le centre et le sud du Vietnam. Ci-dessous une partie de son testament :

« Après ma mort, il faut éviter d’organiser de grandes funérailles pour ne pas gaspiller l’argent et le temps du peuple.
Je demande que mon corps soit incinéré. J’espère que l’incinération se généralisera peu à peu. Car pour les vivants, cette pratique est bonne au point de vue hygiénique et permettra en plus d’économiser la terre. Quand nous aurons de l’électricité en abondance, nous pourrons pratiquer « l’électro-crémation » et ce sera encore mieux.
Mes cendres seront divisées en trois parties, mises dans trois boîtes en grès : une pour le Nord, une pour le Centre et une pour le Sud.
Les compatriotes dans chaque région choisiront une colline où ils enterreront la boîte de cendres. Au-dessus de la tombe, il ne faudra ériger ni stèle en pierre, ni statue en bronze, mais construire seulement une maison bien simple, vaste, solide et bien aéré comme lieu de repos pour les visiteurs.
Il faut avoir un plan de plantation d’arbres au-dessus et autour de la colline. Chaque visiteur plantera un ou deux arbres en guise de souvenir. Avec le temps, les arbres formeront une forêt, qui rendra le paysage plus beau et profitera à l’agriculture. Les soins de ces arbres seront confiés aux gens âgés. »

On est bien loin de cet imposant mausolée…

Le mausolée

Nous nous arrêtons ensuite à la « one pillar pagoda », la pagode à un pilier. Elle date du XIè siècle, et c’est l’emblème de Hanoi. Elle est plus petite que ce que nous imaginions, mais est mignonne comme tout !

Entrée d’une autre pagode à côté

Sur le chemin du retour nous passons devant la plus grande tasse de café du monde selon le Guinness : elle a contenu 3613 litres de café le 15 décembre 2007.

Un panneau pas récent… !

Nous repassons ensuite à l’hôtel pour savoir si pouvons garder la belle chambre que nous avions eue la nuit dernière, quitte à payer un peu plus cher. Notre gérante devait appeler son copain, qui gère l’autre hôtel, afin de savoir si c’était possible et à quel prix… Bref, il nous fait la chambre à 20$ la nuit, on prend ! Nous retournons déjeuner au marché, puis Mathilde et moi filons nous balader du côté du temple de la littérature.

Le temple de la littérature est l’un des plus beaux temples d’Hanoi, si ce n’est le plus beau. C’est sur ce site que fut créée la première université de Thaïlande au XIè siècle. Nous sommes immédiatement sous le charme du lieu, en particulier des beaux jardins qui séparent les différents bâtiments entre eux. Je vous laisse admirer les photos, elles parlent mieux que des mots !

Les stèles des docteurs, donnant pour chaque année la liste des diplômés et le nom du jury

Le quartier dans lequel se situe le temple de la littérature est très commerçant et animé, avec des tas de boutiques et de grandes avenues. Il y a deux boulangeries qui nous plaisent bien, et nous y achetons du pain de mie et de la confiture Bonne Maman pour le petit-déjeuner du lendemain matin. Le lac Hoan Kiem se pare quant à lui de couleurs chaudes alors que le soleil cède peu à peu la place à la nuit.

La voie ferrée traverse la ville

Partie de badminton en pleine ville

De retour à l’hôtel Mathilde découvre que pour la deuxième fois de son séjour, son code de valise a changé tout seul… Benoît l’avait débloqué la première fois en testant tous les numéros un par un (le code avait dépassé la barre des 900, dommage !), mais là c’est Mathilde qui s’y colle… et le débloque, dans les 300 cette fois !

Le soir nous dînons au Gecko, un restaurant repéré par Benoît et présentant l’avantage d’être « GSM free », c’est-à-dire que la nourriture est préparée sans glutamate. Le glutamate est utilisé partout ici comme exhausteur de goût, et on a bien du mal à éviter cet additif alimentaire… Spaghettis, club-sandwichs et crêpes, c’est la fête ce soir !

Nous continuons sur notre lancée festive en allant prendre un verre au Sofitel, un très bel hôtel colonial situé à côté du lac Hoan Kiem. Le cadre est absolument fabuleux, nous sirotons nos verres sous les pales d’antiques ventilateurs, face à la piscine éclairée… Le rêve ! Nous passons tous les trois une excellente soirée, merci encore à notre sponsor, la grand-mère d’Aurélie 😉

Mercredi 1er août, c’est déjà le dernier jour avec Mathilde, bouh ! Nous filons nous balader entre cousines, d’abord dans la « vieille maison » – une maison traditionnelle ressemblant un peu à celles de Hoi An – puis au niveau du pont Long Bien.

Nous traversons le pont à pied de bout en bout, ce qui nous prend une heure environ. La vue sur le fleuve rouge et sur les cultures de bananes est vraiment jolie depuis là-haut. Sur le pont circulent toutes sortes de véhicules, des trains aux tuk-tuk en passant par les motos… Seules les voitures sont interdites, elles doivent emprunter le nouveau pont, construit un peu plus loin.

Après un petit tour au marché central nous retrouvons Benoît au QG pour notre dernier déjeuner tous les trois. L’après-midi nous retournons dans le quartier du mausolée d’Ho Chi Minh, afin de visiter cette fois les maisons où oncle Ho avait vécu. Nous avons bien du mal à trouver l’endroit en question, et nous tournons en rond dans le quartier. Nous découvrons ainsi le jardin botanique, qui ne casse pas trois pattes à un canard.

Dans le jardin botanique

La visite des maisons est intéressante ; Ho Chi Minh avait toujours refusé d’habiter dans le palais présidentiel, préférant des résidences plus modestes composées de peu de pièces : sa chambre, son bureau, une salle à manger. Quoi que l’on pense de la politique vietnamienne,  voilà tout de même un homme qui avait la force de ses convictions, et les appliquait à sa vie personnelle… Pas si fréquent, ça !

Le palais présidentiel

Le bureau d’Ho Chi Minh dans sa première maison

Sa deuxième maison

L’heure tourne, et il est bientôt temps de partir à l’aéroport pour Mathilde et Aurélie. Ces neuf jours tous ensemble sont passés à toute vitesse, mais que de moments inoubliables nous avons partagés entre la croisière sur la baie d’Halong, Ninh Binh, Hanoi et les papotages sans fin ! Nous avons tous les deux été ravis de partager un peu de ce tour du monde avec Mathilde, qui fera partie des rares à avoir dit qu’ils viendraient… et qui sont effectivement venus. See you in 3 months 🙂

Dure séparation à l’aéroport pour les cousines 😦

Publicités
Tagué , , , , , , , ,

3 réflexions sur “De J261 à J262 : Crapahutages dans Hanoi (31 juillet et 1er août 2012)

  1. Marie dit :

    c’est super que ta cousine soit venue vous voir! tu sais j’ai vu le même phénomène avec ma soeur qui vit outre-mer: entre se dire que ce serait sympa d’y aller et concrétiser le projet il y a un fossé: une fois qu’il s’agit de prévoir un budget, poser des congés, réserver des billets d’avion, des hébergements, une voiture, etc… il n’y a plus grand monde pour aller au bout de la démarche! Vous avez dû d’autant plus apprécier sa visite! Pour moi faire un bout de route avec vous restera un doux rêve pas réaliste du tout 🙂

    • C’est vrai qu’il est plus facile de dire « je vais le faire » que de le faire vraiment… Mais cela ne donne que plus de valeur au fait que certaines personnes viennent, et je suis sûre qu’aude a été enchantée de te voir ! J’ai pour ma part été ravie de voir ma cousine, que je vois très souvent à Paris… et il n’y a pas à dire,papoter en vrai c’ets mieux que par mail 😉 Gros bisous !
      Aurélie.

  2. […] Qu’à cela ne tienne, poussés par Benoît on remet ça une deuxième fois 😀 Après la dépouille d’oncle Ho à Hanoi, il ne nous reste désormais plus que celle de Lénine à aller voir à Moscou […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :