De J242 à J243 : Vietnam, nous voilà ! Premiers pas à Ho Chi Minh, et découverte de la Saigon coloniale (12 et 13 juillet 2012)

Nous quittons Phnom Penh en bus le jeudi 12 au matin. Le trajet se passe bien et un passage de frontière plus tard nous arrivons en début d’après-midi à Ho Chi Minh City (HCMC pour les intimes !), l’ancienne Saigon.

Nous partageons un taxi avec un autre couple pour nous rendre dans le centre ; ils sont ébahis par la durée de notre périple, eux qui ont prévu 15 jours pour faire Cambodge, Vietnam, Laos, Thaïlande et Birmanie. Ça c’est du programme !

Nous n’avons pas réservé d’hôtel et pour une fois c’est Benoît qui se colle au benchmarking pendant qu’Aurélie garde les bagages. Ce n’est pas facile, mais nous finissons par trouver une chambre chez l’habitant. Cela se fait beaucoup dans le quartier : devant c’est la boutique (un tailleur pour nous), et derrière le lieu de vie, avec une ou deux chambres à louer. La chambre est immense et a un balcon, c’est top ! Oui, mais… on se rendra compte le soir même que nous avons fait une erreur de débutants : elle donne pile sur deux bars où la musique coule à flot…

Enfin, nous ne le savons pas encore, et pour l’heure nos estomacs crient famine. Nous filons donc déjeuner dans un resto végé, très  bon et copieux.

Riz dans la noix de coco pour Benoît…

… et spaghettis + soupe au manioc et à la banane pour Aurélie. Improbable, mais très bon !

La fin de l’après-midi se passe entre sieste et tour des agences de voyage pour avoir une idée des excursions dans le coin. Le soir nous dînons dans ce qui va devenir notre QG au Vietnam : Pho24, une chaîne de restaurants spécialisés dans le pho, ces soupes à base de nouilles et de légumes.

La sono commence à monter dans les bars qui nous entourent, et on se mord les doigts de ne pas avoir tiqué plus tôt…Enfin, la fatigue a tout de même raison de nous, et on s’endort avec les boules Quiès.

Le Crazy Buffalo, very noisy!

Le lendemain Aurélie file de bonne heure au marché central, et revient chargée non seulement de fruits… mais aussi de croissants et de pains au chocolat pour le petit-déj. Il y avait une boulangerie française ! Nous petit-déjeunons sur le balcon, avant de prendre nos cliques et nos claques… Entre le bruit des bars et une invasion de fourmis dans la chambre, cette guesthouse n’était pas pour nous 😀

Le marché central

Sac de nouilles !

Nous trouvons une autre chambre chez l’habitant deux ruelles plus loin, un peu plus petite mais présentant l’avantage certain d’être entourée d’autres guesthouse qui absorberont le bruit du quartier (on espère). En tout cas notre hôtesse, Nhun, est très sympa !

Notre nouvelle chambre

Nous consacrons ensuite la journée à la découverte de Saigon… Vietnam, nous voilà ! Nous sommes immédiatement frappés par la densité du trafic sur la route. Il y a un nombre fou de deux-roues, ce qui transforme toute traversée de rue en une aventure… d’autant qu’il n’y a pas toujours de feux ni de passage piéton (et quand il y en a, il faut faire attention quand même…)

Saigon nous semble globalement une ville très animée, et bien plus moderne que ce que nous imaginions. Rien à voir avec Phnom Penh, par exemple ! Il y a encore beaucoup de commerces traditionnels, mais ils voisinent avec des boutiques qui ne dépareraient pas en Europe. Aurélie découvre ainsi une superbe librairie/papeterie, on pourrait y passer des heures… Il y a plein de livres en français.

Sur la place devant le marché

Benoît est resté à l’hôtel le matin, et Aurélie en profite pour visiter le quartier autour du marché Ben Thanh jusqu’à l’hôtel Rex. Il s’agit de l’ancien hôtel où descendaient les troupes américaines durant la guerre du Vietnam. C’est aujourd’hui un établissement très luxueux, avec une galerie marchande où se côtoient Burberry, Louis Vuitton et Chanel.

Le marché

On aperçoit le bar-terrasse arboré du Rex

Nous nous retrouvons pour déjeuner, puis nous enchaînons sur l’ancien quartier colonial avec la cathédrale et la Poste centrale. C’est vraiment intéressant de voir ces vestiges de l’époque coloniale, et comment ils ont été conservés et font aujourd’hui parti intégrante du patrimoine culturel de la ville. De la même façon, de nombreuses rues portent des noms français.

La Poste nous fait penser au musée d’Orsay vue de l’extérieur… et l’intérieur est immense, hyper bien organisé avec plein de comptoirs différents et de grandes tables pour écrire.

La Poste vue de l’extérieur…

… et de l’intérieur

Même les boîtes aux lettres ont un petit air français !

La cathédrale est imposante, toute rouge, et son style provincial nous plaît beaucoup. Nous lui trouvons beaucoup de charme ! Il y a beaucoup de ferveur dans les chants qui s’élèvent depuis la nef lorsque nous la visitons, ferveur que nous retrouvons dans les nombreuses plaques de remerciements dans les chapelles latérales.

La cathédrale

Nous continuons notre balade jusqu’à l’Opéra, puis l’hôtel de ville. Ces deux bâtiments sont eux aussi de style colonial et nous plaisent beaucoup. L’hôtel de ville n’est pas si « meringue » que certains le décrivent !

L’Opéra

L’hôtel de ville

Statue de « l’oncle Ho » devant l’hôtel de ville

On arrive au pays des bonsais !

Nous rentrons par la partie la plus moderne de la ville où se trouvent les grands hôtels et les boutiques des grandes marques internationales. C’est pour nous un visage inattendu de Saigon, mais loin d’être désagréable. S’y côtoient riches Vietnamiens, touristes occidentaux et métiers traditionnels. Nous sommes très impressionnés par la Bitexco Financial Tower, l’un des plus hauts gratte-ciel de Saigon, facilement reconnaissable à son héliport qui dépasse au 50è étage.

Bitexco Financial Tower

Dédicace spéciale pour Morgane 😉

Et au milieu de tout ça, des hommes qui jouent…

… et une marchande de nourriture traditionnelle.

Après cette grande balade nous rejoignons nos pénates. C’est l’heure de sortie des bureaux, et le trafic est passé de « important » à « infernal »… ! Nous dînons dans notre resto végé avant d’aller réserver notre excursion du lendemain à Cu Chi, dans une agence qu’un jeune Vietnamien nous a recommandée discretos alors que nous tentions de faire baisser les prix dans une autre. L’agence est effectivement très bien et moins chère, et nous en profitons pour organiser la suite de notre voyage avec des réservations de bus et de trains. Notre voyage au Vietnam prend forme !

Publicités
Tagué , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :