De J163 à J164 : Melbourne entre Anzac day et balades nocturnes… (24 et 25 avril 2012)

Tout va bien a l’arrivee, ouf !

Mardi matin c’est le grand départ, direction Melbourne pour la suite de notre périple australien ! Le check in se passe sans encombres, si ce n’est que la valise d’Aurélie fait 1kg de trop et que nous devons donc ré-organiser nos sacs devant le comptoir, et transvaser quelques affaires dans nos bagages à main. Ça finit par passer, mais pile poil !

Nous passons la sécurité, et là, c’est le drame ! Le douanier demande à voir la besace d’Aurélie de plus près, et en sort… le couteau suisse de Benoît. Oh, my god… Nous nous décomposons. Que faisait le couteau de Benoît dans le sac d’Aurélie, ça c’est une autre histoire… Heureusement le douanier est sympa, et comme nous sommes en avance pour notre vol il nous propose de le mettre en soute dans la besace, s’il nous reste du poids bagages. Hum, hum, rien n’est moins sûr, mais bon ! Aurélie repart donc faire enregistrer la mini-besace de Benoît, la fille hallucine un peu (« c’est le plus petit sac que je mets en soute de toute ma vie ! »), mais ça passe, ouf ! Reste maintenant à voir si on la retrouvera à la sortie…

Le vol se passe finalement sans encombre, et nous récupérons tous les bagages à l’arrivée, y compris la besace de Benoît. Le airport shuttle pour aller en ville est très cher, mais nous finissons par trouver un bus de ville pour nous emmener à la gare la plus proche, et nous prenons ensuite le train pour le centre-ville. L’auberge de jeunesse, à deux pas du Queen Victoria Market, est énorme et assez bruyante. Ça nous change de Sydney… Il leur reste de la place dans un dortoir de 4, et nous nous installons avant de ressortir faire un tour en ville.

Nous prenons la direction du centre-ville, et pour l’harmonie de notre couple affamé nous faisons rapidement une pause goûter. Nous avons récupéré des vouchers pour des pancakes (2 achetés, 2 offerts), on se régale !

Pancakes et boule de creme … mhhhh un delice

Melbourne est une assez jolie ville, animée et joliment illuminée le soir. Il y a pas mal de « vieux » bâtiments, entendez de bâtiments 1900, et l’architecture plaît beaucoup à Benoît entre les façades ouvragées et les galeries couvertes dignes des passages couverts parisiens. Les boutiques sont fort sympathiques également, et nous passons pas mal de temps dans diverses papeteries très bien achalandées.

La galerie couverte

Flinders Station, de nuit

Nous faisons un grand tour à pied dans la ville, côté est, avant de finir la journée à la bibliothèque, qui reste ouverte tard ce soir. A nous Internet !

Nous dînons à l’auberge, c’est la guerre dans la cuisine pour se préparer à manger et c’est vraiment sale, apparemment certains ne savent pas que la base de la base c’est de faire sa vaisselle derrière soi… Enfin bref, on ne s’éternise pas. De toute façons on est crevés, alors on file se coucher. Nos voisins sont discrets quand ils rentrent, et nous dormons plutôt bien.

La cuisine de l’hotel, en dehors des heures d’effervescence.

Mercredi matin nous nous levons aux aurores… C’est Anzac day, un jour férié qui commémore toutes les guerres auxquelles les armées australienne et néo-zéalandaise ont pris part. Nous nous préparons en vitesse et filons au Shrine of Remembrance, où à 6H se tient la Cérémonie de l’Aurore. Il y a foule, malgré la pluie. La cérémonie est brève, une demi-heure, mais c’est émouvant d’entendre parler de tous ces soldats morts pour leur pays.

Sur le chemin de la ceremonie de l’Aurore

Photo floue du « Shrine of Remembrance », ou se deroule la ceremonie.

La flamme aux soldats inconnus

De retour à l’auberge nous prenons notre petit-déj… avant de retourner nous coucher une petite heure ! Nous ressortons ensuite assister au défilé militaire, qui ressemble beaucoup au défilé du 14 juillet en France.

Quelques vehicules du defile

Pour Anzac day on nous distribue une petite fleur, accrochee a un drapeau australien avec un brin de romarin.

Nous déjeunons rapidement avant d’aller voir l’expo « Love and Devotion » à la bibliothèque, qui expose de beaux livres enluminés évoquant la Perse, les 1001 nuits… Nous redescendons ensuite dans le centre en tramway, direction le musée de l’immigration, vraiment super bien fait. On est fans ! Benoît reste une demi-heure dans la salle qui parle de cuisine du monde, c’est un signe…

Le musee de l’imigration, seule photo que nous ayons a disposition puisque les photos etaient interdites a l’interieur.

Tout cela nous a bien creusés, et nous terminons l’après-midi par une deuxième pause pancakes… pancakes qui ont augmentés depuis hier, « c’est le tarif jour férié ! ». Super… Cela gâche un peu le plaisir d’Aurélie, mais bon, on s’en rend compte trop tard alors…

Nous refaisons ensuite un grand tour à pied dans Melbourne, du côté ouest cette fois. Nous longeons la rivière, puis les docks avant de rentrer dîner à l’hôtel. Nous ressortons ensuite faire un dernier tour à pied dans le centre.

Un chouette pont traverse lors de notre balade nocturne

Un petit possum croise sur le chemin du retour, enfin si nous n’en avions croise qu’un …. (plutot 5-6 un peu trop collants a notre gout)

On est crevés, mais ce soir nous sommes en dortoir de 6, ceux de 4 étaient tous pleins, alors ça ne sert à rien d’essayer de se coucher tôt… Au final nous nous couchons vers 23H30, nous sommes les premiers du dortoir… et ça ne rate pas, à minuit et demi les autres rentrent et allument toutes les lumières. On râle, et ils éteignent, « sorry sorry » ! Pfff je vous jure…

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , ,

3 réflexions sur “De J163 à J164 : Melbourne entre Anzac day et balades nocturnes… (24 et 25 avril 2012)

  1. Véro & Nico dit :

    Coucou à vous !

    Vous avez dépassé le poids bagages… ce qui veut dire que vous avez plus de 20kg de bagages chacun ?!?… Mais qu’est-ce que vous avez mis dans vos sacs ? En tout cas, je vous souhaite bon courage car ça doit être assez encombrant au quotidien.

    Nous aussi on a eu une petite mésaventure à l’aéroport : on s’est fait confisquet le couteau de Nico à l’aéroport de Bombay… on avait complètement oublié de l’enlever de notre sac à dos. Par contre, pour le coup, on l’a vraiment laissé au douanier, dommage ! Heureusement qu’on avait notre couteau suisse de secours car mine de rien, c’est bien pratique c’est ptites choses !

    Je passe du coq à l’âne, mais on avait trouvé que Melbourne était une ville pleine de charme, le mélange d’architecture entre les petites maisons victoriennes, les vieux tramway, qui tranche avec les bâtiments modernes du CBD, et puis les bords de la Yarra et les petites ruelles intimes où on peut boire un bon café… de biens bons souvenirs !

    On espère que la suite de votre voyage en Australie se passe bien !
    Bises à vous deux,
    Véro.

    • Loool mais qu’est-ce que vous avez tous avec nos bagages ??? 😀 Clairement avec un seul bagage a main autorise, en Australie, on etait a 20kg en soute…Mais on le vit bien hein , alors ne vous inquietez pas pour nous 😀
      Ah dommage pour le couteau ! c’est vrai qu’on a eu de la chance de pouvoir le remettre en soute, c’est la deuxieme fois qu’arriver a l’avance a l’aeroport nous rend bien service. La premiere fois c’est quand notre aeroport de depart a Buenos Aires avait ete modifie sans que nous en ayons ete informes…
      On a bien aime Melbourne nous aussi, mais on a quand meme nettement prefere Sydney, peut-etre parce qu’on a eu plus de temps a Sydney…?
      Bonne continuation a vous aussi ! Apres les bus de nuits australiens, les bus sud americains doivent vous paraitre bien confortables 🙂
      Bises !

  2. ChatLe dit :

    J’aurais été curieux de voir la tête de la fille qui a mis la micro-besace en soute!… Et concernant le tarif jour férié, qu’elle bande de rats, ma foi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :