De J120 à J122 : Rotorua, lac Taupo et Huka Falls (du 12 au 14 mars 2012)

Voilà encore un bon spot pour pique-niquer !

Le lundi, Aurélie commence la journée par une bonne douche froide au jerrican dans la campagne. Brrr c’est froid mais ça fait du bien de se sentir propre ! Benoît, moins téméraire, préfère garder un peu de crasse en attendant des jours meilleurs (et accessoirement, une vraie douche avec de l’eau chaude).

Nous prenons la route en direction de Rotorua, où nous arrivons peu après midi. Nous déjeunons dans le Kuirau Park, qui nous met bien dans l’ambiance des prochains jours… Rotorua est un site important de thermalisme, et le parc est truffé de fumerolles, de plans d’eau chaude et de bassins de boue bouillonnante. Ça sent bien le soufre, aussi !

Le parc Kuirau

Après déjeuner nous allons visiter le Musée de Rotorua, très bien fait et passionnant. C’est fou à quel point les musées ici, comme dans tous les pays anglo-saxons, sont interactifs et bien faits… Nous regardons un petit film sur l’histoire des guerres en Nouvelle-Zélande, puis un autre sur l’histoire de Rotorua, secousses sismiques incluses. Nous enchaînons avec une visite guidée qui nous fait parcourir au pas de course en une heure l’ensemble du musée, afin d’en avoir un aperçu global. Bilan : il va falloir revenir ! Il y a notamment une section très intéressante consacrée aux bains thermaux à Rotorua, et pour cause : le musée est situé dans le bâtiment qui servait au début du siècle dernier pour les bains. Nous montons dans la tour du musée, qui offre une jolie vue panoramique sur le parc qui entoure le musée.

L’ancien établissement thermal de Rotorua, maintenant devenu le musée de la ville

Les anciennes baignoires où l’on faisait les bains de boue

L’heure tourne, et nous envoyons un message à Lorraine (la dame chez qui nous allons passer les deux prochaines nuits en couchsurfing) afin de la prévenir de notre retard. Elle nous répond dans la foulée, elle aussi est au musée ! La coïncidence nous amuse, et nous faisons donc connaissance dans le hall, avant de nous retrouver le soir chez elle. Elle est adorable, et faire du couchsurfing chez elle ressemble plutôt à se faire héberger chez sa grand-mère… Le premier soir on fait des crêpes (elle a même un petit pot de mélange sucre/cannelle, qui rappelle bien des souvenirs à Aurélie…), et elle nous installe notre petite table pour dîner. Quant à la chambre, dans un bâtiment séparé, elle est tout simplement magnifique… Lit queen size avec matelas hyper moelleux et couette aérienne, moquette épaisse au sol, salle de bains impeccable… C’est super, et on passe notre séjour à la remercier 😉

Notre chambre de rêve !

Notre hôtesse Lorraine avec ses chevaux chéris (et leurs petits manteaux de pluie…)

Le mardi c’est une journée de visites ! Nous commençons le matin par la visite du village thermal et maori Whakarewarewa. Notre guide est l’une des habitantes du village, et elle nous fait découvrir les sources chaudes où ils cuisent leurs légumes, la maison communautaire… Il y a même deux beaux geysers à proximité, que nous observons d’une plateforme. Nous goûtons le maïs cuit dans la source chaude, c’est sympa. Nous pique-niquons en vitesse à la voiture avant de terminer la visite.

Le panneau à l’entrée du village thermal… en marron le nom raccourci pour les touristes, en blanc le véritablel nom ! Mieux que Supercalifragilisticexpialidocious, non ? (vous pouvez cliquer sur la photo pour l’agrandir)

« Champagne Pool », où les habitants du village font cuire leur maïs

Le potager (surélevé), où tout pousse plus vite grâce à la chaleur du sol

Vue sur le village

La maison communautaire

Nous assistons également à un spectacle maori

Les geysers

Balade autour du village

Idem !

Mare de boue bouillonnante (on voit les bulles sur la gauche)

Nous allons ensuite au Rainbow Spring, un genre de zoo où se trouve le Kiwi Encounter, un projet de sauvegarde et de protection des kiwis. En effet la population de ces oiseaux, emblème de Nouvelle-Zélande, a baissé de manière dramatique depuis le siècle dernier. On comptait environ 600 000 kiwis avant l’arrivée des hommes en Nouvelle-Zélande, et maintenant il n’y en a plus que… 20 000. Nous visitons l’endroit où les œufs éclosent, avant d’aller dans une pièce spéciale, recréant une ambiance nocturne. En effet les kiwis sont des oiseaux nocturnes, qui dorment le jour et chassent la nuit.

Le kiwi et son oeuf… si gros que cela reviendrait pour une femme à mettre au monde un bébé de 17kg !

Nous visitons ensuite le reste du zoo : truites arc-en-ciel, pas mal d’oiseaux dont un « tui », au chant très particulier… La première fois que nous l’avons entendu, nous avons cru qu’ils ‘agissait d’une sonnerie de téléphone portable ! Nous faisons également plusieurs tours de la dernière attraction proposée par le parc, le « big splash » : un petit tour en bateau nous fait remonter le temps en NZ, nous montrant la végétation à l’époque des dinosaures, des pionniers… avant de finir par une bonne descente bien éclaboussante.

Un dinosaure !!!!

C’est l’heure de la pause !

Le Tui

Nous retournons ensuite au musée de Rotorua, où nous terminons notre visite entamée la veille. (nous avions demandé un ticket gratuit pour revenir le lendemain ).

Nous dînons en ville dans un restaurant grec car Lorraine nous a donné deux vouchers qu’elle avait, pour des sandwichs gratuits. On se régale ! Nous retournons ensuite au zoo, qui reste ouvert tard… en effet, on peut observer des kiwis by night, maintenant ! Il y en a quatre, adorables ! Une petite femelle kiwi (Forest) nous fait complètement craquer, elle est trop chou. Elle trottine dans son enclos, se rapproche de nous, cherche de petits vers dans le sol… Nous passons un bon moment à la regarder.

Nous finissons la soirée au « Pig & Whistles », un bar sympa… où nous avions là aussi des vouchers pour une bière/un Coca gratuits. Voilà une bonne soirée pour notre budget ! (ça rattrape le zoo ;-))

Le lendemain nous faisons nos bagages (déjà), et passons un bon moment avant le départ à discuter avec Lorraine. Nous prenons la route vers 11 heures. Nous pensions aller au Polynesian Spa mais ça ne nous tente plus trop, du coup nous nous baladons dans le parc qui entoure le musée. Nous faisons la balade thermale qui nous emmène sur les bords du lac Rotorua, nous faisant passer en chemin devant plusieurs bassins d’eau et/ou de boue bouillonnante.

Terrain de croquet devant le musée

Le musée

A chacun sa façon de tondre la pelouse… mais celle-ci nous a bien fait rire !

Le lac Rotorua

Nous reprenons ensuite la voiture en direction du lac Taupo, et déjeunons en chemin. Une fois arrivés à destination, Benoît fait une petite sieste dans la voiture pendant qu’Aurélie file à la bibliothèque où il y a Internet. Nous nous retrouvons peu après et faisons la balade des Huka Falls, environ une heure de marche jusqu’à des rapides/cascades plutôt sympathiques.

Et hop un petit tour de tyrolienne pour la route

Non, non, ce ne sont pas les Huka Falls…

… par contre là, on y est !

Huka Falls

Nous pensions poursuivre le soir vers le Tongariro National Park mais à l’office du tourisme on nous dit que la météo pour le lendemain n’est pas terrible… Nous ne désirons pas revivre le fiasco de New Plymouth et nous changeons donc nos plans, nous irons d’abord à Napier, la ville art déco.

Coucher de soleil sur le lac Taupo

Nous y arrivons le soir mais ne voyons pas grand-chose, peu de bâtiments sont éclairés. Nous avons du mal à trouver un endroit où dormir, même les campings payants sont fermés… En désespoir de cause nous nous installons en ville, à Hastings (la ville d’à côté), sur un parking de piscine. C’est loin d’être parfait mais ça ira pour cette nuit… On espère ne pas être réveillés.

(suspense, suspense… ;-))

Publicités
Tagué , , , , , , , ,

6 réflexions sur “De J120 à J122 : Rotorua, lac Taupo et Huka Falls (du 12 au 14 mars 2012)

  1. Marie dit :

    Ces Huka Falls sont aussi dans le Seigneur des anneaux non? Pascalme dit que c’est la rivière où tombe Aragorn dans le 2ème film… en tout cas c’est très beau à voir je trouve.

  2. Martin dit :

    Superbes photos!!

    Je me pose la même question que Marie en fait…

    Merci pour cette visite guidée de la Terre du Milieu! 😉

    Le break est-il confortable?

    • Merci ! Aucune idée pour les Huka Falls. Le Tongariro National Park a été choisi pour représenter le Mordor, mais en dehors de ça…
      Pour le break tu as les deux versions :
      – Benoît en a vite eu marre
      – et moi j’ai adoré 😉
      C’est peut-être dû à une différence de taille ? 😉
      Gros bisous et à bientôt, j’espère que tout va bien !

  3. morgane dit :

    On se demande quel dinosaure fait le plus peur…

  4. […] pour le geyser Strokkur, qui jaillit toutes les 5 minutes à près de 30m de haut. Contrairement au geyser que nous avions vu en Nouvelle- Zélande, ici nous pouvons nous approcher très près… Tellement près que je fais un bond en arrière […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :