J78 et J79 : Région des lacs (1) : Valdivia (30 et 31 janvier 2012)

On fait effectivement une bonne grasse matinée, puis Aurélie file faire un dernier tour dans Puerto Montt pendant que Benoît profite de l’ordinateur pour appeler ses parents depuis l’hôtel. Aurélie voulait acheter de l’araignée de mer au port, ils en vendent des boîtes entièrement décortiquées pour 5000 pesos (7 euros), mais comme on est lundi les boîtes datent du samedi, et sont toutes en train de décongeler… Cela ne l’inspire pas trop, et elle laisse tomber.

Nous nous retrouvons pour déjeuner dans notre QG, puis partons prendre le bus pour la région des lacs. Nous n’avons pas eu le temps de bien préparer notre trajet, et nous changerons d’ailleurs d’itinéraire dans le bus ! Au lieu de descendre à Osorno comme prévu, on décide de continuer jusqu’à Valdivia. Le chauffeur est un peu étonné mais nous escorte au guichet lors d’un arrêt pour que nous puissions changer nos billets en vitesse, sans faire la queue.

Nous sommes bien chargés et galérons un peu pour aller jusqu’à l’hôtel que nous avions repéré. Benoît garde les sacs pendant qu’Aurélie va se renseigner, il reste une chambre double, immense… et pas chère, coup de chance ! On n’hésite pas et on la prend tout de suite. Cela ressemble en fait plus à une maison d’hôtes qu’à un hôtel, la maison est toute biscornue depuis le tremblement de terre de 1960, l’ambiance est conviviale, des étudiants y habitent à l’année… On y rencontre Charlotte et Hervé, deux Français très sympas.

La partie « bureau-salon » de notre chambre

Nous ressortons faire un tour dans la ville, qui nous plaît immédiatement. On ne regrette pas notre changement d’itinéraire ! Valdivia est une ville étudiante, au bord de l’eau, qui par certains côtés nous rappelle Helsinki. Il y a même des lions de mer dans le port ! Nous passons à l’office du tourisme pour organiser notre programme des jours suivants, faisons quelques courses et dînons à l’hôtel, on peut utiliser la cuisine.

Les lions de mer dans le port

Petite glace pistache avant de rentrer à l’hôtel

Le lendemain nous allons voir le marché au bord de l’eau. Poisson frais, fruits, légumes, il y a de tout. Aurélie adore et s’achète quelques grosses myrtilles, comme celles de NY.

ça c’est du stand de poissons !

Pyramides de myrtilles et de cerises, what else ?

Le marché vu d’en haut

Nous visitons ensuite le Musée d’Art Contemporain, assez décevant cette fois. Il est situé dans une ancienne usine, cela se présentait bien, mais en fait le lieu n’est pas très bien entretenu, et ce qui était exposé était assez moyen.

Oui, oui, c’était un peu sombre par endroits…

 

et la partie supérieure du musée

L’art moderne comme on l’imagine. (Au final ce qui nous a le plus plu, c’etait la moisissure verte du mur)

Vue sur Valdivia depuis le musée

Nous déjeunons à l’hôtel, puis partons visiter les forts de la région. Nous prenons un collectivo pour Niebla, puis un bateau pour l’île de Mancera, où se trouve le premier fort.

Le fort de Mancera

Dans la poudrière

Un autre bateau nous emmène ensuite à Corral, où nous assistons à une « reconstitution historique » dans le fort (prise du fort détenu par les Espagnols par l’armée chilienne), c’est assez marrant. Il y a notamment deux filles qui font office de « pleureuses sur le corps des soldats morts », elles font plus de bruit que tous les autres soldats réunis.

Cinq minutes de bateau plus tard…

… nous voilà en plein dans l’Histoire, à Corral !

L’une des pleureuses en pleine action ^^

Aurélie participe à l’action !

De retour à Niebla nous voulons visiter le troisième et dernier fort mais il est fermé, dommage ! Nous marchons donc jusqu’à la Feria Costumbrista, une grande halle avec plein de stands pour manger, un orchestre… Cela ressemble aux fêtes locales des Landes, version latine ! L’ambiance est bonne, on se régale d’empanadas, de brochettes et d’humitas (farine de maïs cuisinée), bref, on adore et on passe un bon moment.

Bienvenue à la feria costumbrista (Si si c’est même écrit)

Brochette de boeuf et saucisses, elle l’appellait cette brochette

Empañadas de fruits de mer

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

4 réflexions sur “J78 et J79 : Région des lacs (1) : Valdivia (30 et 31 janvier 2012)

  1. Romain dit :

    Hello !
    J’ai une petite question qui me turlupine depuis quelques temps… Pourquoi une valise ?
    Est-ce un choix bien pensé ? Est-ce parce que tu n’avais pas le temps d’acheter un sac à dos avant de partir ? Est-ce parce que tu t’es dit qu’en Inde cela serait très pratique d’avoir une valise a faire rouler dans les routes défoncées en tentant d’éviter les vaches ?
    Bon vous voyez l’idée… Pourquoi une valise ???
    Et sinon à quand les « smiling around the world » ?
    Bien à vous,
    Romain

    • Nous on se demande pourquoi tu nous parles de la valise ici 😀
      Non, blague à part je me félicite tous les jours d’avoir pris une valise… affaires plus faciles à trouver… plus sûre qu’un sac car se vérouille… pas de dos en compote… Je m’arrête là, mais je détaillerai plus dans la partie bagages, l’article est en préparation.
      Pour te dire, le sac de Benoît est en train de lâcher, et il songe sérieusement à la remplacer par… une valise ! Quant au problème sur les routes défoncées, c’est une légende plus qu’une réalité, souvent elles sont correctes. De toute façon on ne ferait pas non plus 15km avec un sac de 15/20kg sur les épaules. Même en Inde je n’ai eu aucun problème.
      Quant aux smiling, ils arrivent aussi 🙂
      Et toi, alors, tu ne t’es toujours pas présenté ?????
      Aurélie.

  2. Mylène dit :

    Bonjour tout le monde,
    Excusez moi d’intervenir dans cette conversation endiablée mais je partage l’idée de Romain. Pour avoir voyagé en Asie, les routes sont vraiment en très mauvais état et il me semble très difficile de s’y déplacer avec une valise. De plus, les routes sont partagées entre les taxis, rickshaw, mobylettes et autres véhicules en tous genres et je doute que vous soyez à l’aise avec une valise. Et un sac à dos ne pèse pas forcément 15 à 20 kg. Avec 12 kg, tu es déjà bien équipé ! Bref, c’est votre choix mais ce ceci reste discutable.
    Bonne continuation,
    Mylène

    • Salut Mylène,
      On verra en Asie, alors 😀 Pour ce que nous connaissons (Amérique du Sud et du Nord, Europe, Inde), la valise n’a posé aucun problème. Quant aux 12kg pour un an, bravo si tu as réussi, nous on a un peu plus 😉 Enfin, on vous tiendra au courant, puisque cette particularité de bagages semble déchaîner les foules !
      A bientôt,
      Aurélie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :