De J36 à J37 : San Pedro de Atacama (du 19 au 20 décembre 2011)

Une rue à SPA

San Pedro de Atacama (SPA pour les intimes) est un petit village touristique au nord du Chili, dont les
maisons sont faites de terre (d’adobe, plus précisément), et les rues de poussière… le tout aux portes du désert (ça rime !). Nous avons décidé de nous y arrêter quelques jours car c’était tout près du Salar d’Uyuni et du Sud Lipez. Au départ nous pensions y rester 3-4 jours le temps de faire des excursions dans la région, mais en relisant notre guide nous nous sommes rendu compte que nous avions déjà vu beaucoup de choses similaires lors de notre tour de 3 jours dans le Salar et le Sud Lipez. Du coup, nous nous y sommes arrêtés pour découvrir le village… et nous y reposer, car on en a vite fait le tour !

Il n’y a qu’une petite heure de bus entre la frontière bolivienne et SPA, donc nous aurions dû être vite arrivés… C’était sans compter le chauffeur de notre bus, qui est parti avec une heure de retard (le temps de faire petit-déjeuner le groupe qui commençait le tour dans le Salar), puis les joies du passage de la frontière chilienne ! Il n’y avait que deux employés pour tamponner les passeports, et nous avons dû attendre trois heures en plein soleil que notre tour arrive. Le summum a été atteint lorsque notre bus s’est fait doubler par un autre bus, ça a failli devenir sanglant entre certains passagers (pas nous !) et le chauffeur 😀 En tout cas niveau enquiquinement, le Chili n’a rien à envier aux USA : tout est interdit, fruits, légumes, thé, graines… On jette donc à regret quelques provisions, grrr !

Nous sommes donc arrivés à SPA vers 15H30, vannés ! A l’hôtel, la dame n’avait pas reçu notre réservation, mais heureusement il lui restait une chambre. L’hôtel a beaucoup plu à Benoît car il était en forme de petit village avec des « cases » donnant sur une petite place, une cuisine à coté d’un jardin avec chaises longues et hamacs terriblement tentateurs, et des salles de bains communes astucieusement réparties entre les chambres.  Nous avons enchaîné sur la banque pour retirer des devises chiliennes (le premier distributeur était vide, pas le deuxième… heureusement car c’était le dernier de la ville), puis nous avons réservé nos billets de bus pour Salta, notre prochaine étape.

La cour de l’hôtel

Nous nous sommes enfin attablés pour déjeuner vers 17H, le petit-déjeuner était loin ! Nous avons découvert un petit resto tout près de l’hôtel, très bon et pas cher, qui est devenu notre QG pour le reste de notre séjour à SPA.

Un déjeuner bien mérité !

Après quelques courses et un petit tour dans SPA by night nous avons filé nous coucher, on était crevés.

Notre deuxième journée à SPA a été assez cool : grasse matinée, puis petit-déjeuner dans notre petit resto. Nous y avons fait la connaissance de Pierre, un instituteur landais à la retraite qui voyage beaucoup. Nous avons sympathisé, échangé quelques tuyaux,  et avons bien papoté, c’était sympa ! Nous sommes ensuite allés tous les trois au marché aux fruits que nous avaient indiqué les propriétaires français d’un hôtel voisin. Après une séquence mémorable où Aurélie passait entre les cagettes de fruit et légumes en s’exclamant à chaque fois (et en en prenant quelques exemplaires pour notre panier) nous sommes rentrés lourdement chargés.  Le consensus est alors facilement établi pour un délicieux déjeuner au QG, puis pour une après-midi « quartier libre ».

Le marché aux fruits et légumes

Benoît reste à l’hôtel, fait un peu d’ordinateur, appelle ses parents… Pendant ce temps-là Aurélie part visiter l’église puis le musée archéologique de SPA. Le musée n’est pas mal, et explique les différentes civilisations qui se sont succédé au fil des siècles dans la région de SPA. Au retour, c’est lecture dans le hamac, il ne faut pas trop en faire quand même ! Et c’est Benoît qui se met au travail, donnant un petit coup de main informatique à notre ami Pierre.

L’église vue de l’extérieur…

… et de l’intérieur !

 

Gobelets en or en forme de visages au musée

 

La dolce vita !

Nous dînons ensuite rapidement et filons à notre activité prévue pour le soir : une séance d’observation des étoiles avec un astronome français, dans le plus gros observatoire d’Amérique du Sud. On A-DO-RE ! On commence par un petit cours sur les étoiles. L’astronome est super sympa, explique des choses compliquées de manière très simple, émaille ses explications de petites blagues… Il travaillait pour l’INSERM à la base, puis a rencontré une Chilienne. Il a alors décidé de poser ses valises ici en donnant des séances d’observation. Le ciel est d’une pureté incroyable, et l’on voit déjà beaucoup de choses à l’œil nu : constellations, nuages de Magellan… Quant à la Voie Lactée… elle est vraiment lactée !

Nous passons ensuite à l’observation proprement dite, grâce à une dizaine de télescopes qui nous permettent de découvrir Jupiter et ses lunes, une naine rouge, des « pouponnières d’étoiles », d’autres galaxies… Pour se réchauffer, on finit cette belle soirée par un chocolat chaud à l’intérieur de la maison. Nous n’avons pas vu le temps passer, et il est plus de 3H  du matin lorsque nous nous couchons !

Publicités
Tagué , , , , , ,

2 réflexions sur “De J36 à J37 : San Pedro de Atacama (du 19 au 20 décembre 2011)

  1. Martin dit :

    ‘sont quand même ben blanches ces p’tites gambettes… Va falloir agir, c’est sûr!!!! 😉

  2. […] de Atacama (SPA pour les intimes), j’arrive en terre connue puisque nous y avions déjà passé deux jours en 2012 avec Benoît. Ce fut d’ailleurs notre premier contact avec le Chili, sur notre trajet […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :