J21 : La vallée sacrée (Ollantaytambo, Moray, Moras) – Dimanche 4 décembre 2011

Méga pancake super bon !

Après une bonne nuit de sommeil, nous attaquons la journée du bon pied avec un délicieux petit déjeuner. Œufs sur le plat, pancakes, fruits frais, confiture de figue (et pas de fraise, pour une fois)… ça a du bon les hôtels de luxe 😉 Nous enchaînons sur un sauna à l’eucalyptus, pas mal du tout.

Nous laissons nos sacs à l’hôtel, et partons visiter les ruines d’Ollantaytambo. Après Pisac et le Machu Picchu, il faut dire qu’elles nous paraissent bien quelconques… On devient exigeants en terme de ruines incas ! 😉 En plus, après toute notre marche de la veille, nous ne sommes pas très courageux… Nous écourtons donc la visite, et filons déjeuner dans un resto « équitable » tenu par une Anglaise. C’est un peu plus cher que d’habitude, mais nous retrouvons avec plaisir de la nourriture européenne.

Les ruines d’Ollantaytambo

Hè ouais !!! une authentique pierre inca taillé à angle droit !

Nous récupérons nos sacs à l’hôtel et filons ensuite en direction de Moray et des salines de Moras.  Pour cela, nous prenons un collectivo qui nous pose à un carrefour où nous négocions avec un taxi pour aller voir les deux sites.

Nous commençons par Moray, où se trouve un « laboratoire agronomique astrologique inca futuriste du passé », comme le décrit Benoît ! En gros, il y a des terrasses circulaires où l’on pense que les Incas faisaient des cultures, en se servant des différences de températures entre les niveaux de terrasses : plus chaud tout en bas, et plus froid tout en haut.

Le laboratoire agromique Incas (enfin l’un des 3)

Nous enchaînons sur les salines de Moras, les seules salines du Pérou,. Il y a des milliers de petits marais salants de couleurs différentes, allant du blanc immaculé au rouille. Ils sont alimentés par un ruisseau chaud et excessivement salé, sortant de la montagne. C’est assez spectaculaire de voir cela… Nous apprenons que le sel « rose » est du sel non raffiné, contenant encore des pigments venant de la terre, rouge dans cette région.

Les salines de Moras

Après avoir juste trempée la main dans la source

Nous rentrons à Cusco en début de soirée. Nous quittons l’appartement de Jean-Baptiste au profite de l’Albergue Municipal, une auberge de jeunesse pas extra mais vraiment pas chère, que les Hollandais nous avaient recommandée. Elle est pleine de Français, et nous réalisons ensuite que c’est la première indiquée dans le guide du Routard, ceci explique cela.

Aurélie part faire le trek du Choquequirao dès le lendemain, et devait avoir un « meeting pré-trek » à l’hôtel à 20H… Or, personne ne vient. A 21H nous décidons de sortir dîner, et lorsque nous revenons à l’hôtel le réceptionniste nous apprend que nous devons rappeler de toute urgence le guide pour le trek sous peine qu’il annule ma résa… Après une bonne dizaine de minutes d’échange d’amabilités en espagnol au téléphone entre le fameux guide (de mauvaise foi, arguant que je n’étais pas à l’hôtel pour le RDV) et Benoît, nous convenons d’un RDV le lendemain matin sur la Plaza de Armas, pour le départ en trek. Ouf !

Publicités
Tagué , , ,

2 réflexions sur “J21 : La vallée sacrée (Ollantaytambo, Moray, Moras) – Dimanche 4 décembre 2011

  1. Martin dit :

    « laboratoire agronomique astrologique inca futuriste du passé »…

    J’adore, j’adhère!!!!

  2. ChatLe dit :

    « laboratoire agronomique astrologique inca futuriste du passé », ultime, en effet!!! Yeaaaah!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :