JEP 2021 : A la découverte du Grand Rex et de l’Arc de Triomphe emballé

Cette année, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, j’avais préparé une petite surprise à Benoît : une visite guidée du Grand Rex, ce cinéma emblématique de Paris. Dans ma famille, c’était une tradition de Noël que d’aller assister à la féérie des eaux puis à la projection du Disney de l’année dans cette salle mythique. Je me souviens de la longue file d’attente dans le froid, des marrons grillés que nous grignotions avec mon père pour patienter, et de l’arrivée spectaculaire dans cette salle, avec son ambiance orientale et son ciel étoilé…

Aujourd’hui, les années ont passé mais la magie opère toujours. L’art déco est partout dans le hall, et la salle est aussi saisissante que dans mes souvenirs d’enfance. Le guide, passionné et passionnant, fait revivre pour nous la riche histoire de ce cinéma si particulier, de son inauguration en 1932 à son actualité, en passant par l’occupation allemande, les changements de propriétaire… A l’époque de son inauguration, c’était une ville dans la ville, avec une infirmerie, une nurserie et même… un chenil ! Le Grand Rex, c’est le cinéma de tous les records : première salle « atmosphérique » de Paris, premier cinéma à se doter d’un escalier mécanique en 1957… et aujourd’hui encore, avec ses 2800 places, le Grand Rex est le plus grand cinéma au monde encore en activité pour du cinéma. Nous ressortons enchantés de cette visite,  et avec l’envie de venir assister à un film ici sur l’immense écran « grand large »… Je reviendrais volontiers pour Noël aussi, histoire de me faire un petit revival de mon enfance !

Les lustres du hall d’entrée…

… et les mosaïques !

Vue du balcon

Fresque murale reprenant l’histoire de la mère Michel

Nous aurions volontiers déjeuné de momos (de délicieux raviolis tibétains) dans un resto adjacent, malheureusement ils ont pris du retard et nous n’avons pas la motivation d’attendre. A la place je passe faire une razzia chez Picard et nous nous offrons une orgie de raviolis et autres brioches fourrées, un régal !

En fin de journée nous ressortons pour une visite bien différente : la découverte de l’Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude – ou plutôt par leurs descendants via leur fondation, puisque les deux artistes sont aujourd’hui décédés. Entre ses fans et ses détracteurs, cette installation artistique fait beaucoup parler d’elle actuellement – probablement un bon point en matière d’Art ! Pour ma part j’ai beaucoup aimé cet Arc de Triomphe emballé. En masquant ce monument emblématique, l’artiste le rend de nouveau visible et présent, et nous permet de le voir sous un autre angle. C’est de l’art à la fois spectaculaire (25 000 mètres de tissu recyclé, 3000 mètres de cordages) mais aussi accessible à tous, dans la rue, et qui tire également une partie de son intérêt de son côté très éphémère. Le tissu est bleu sur son verso, argenté sur son recto (recto qui laissera peu à peu apparaître le bleu), et avec les cordages rouges cela fait un clin d’œil au drapeau tricolore.

Nous y étions en début de soirée, à cette heure entre chien et loup, et je garde un souvenir impressionné et émerveillé de l’illumination soudaine de tous ces tissus, redessinant les contours d’un Arc de Triomphe temporairement transformé… J’ai également apprécié de revenir sur les Champs-Elysées, cela faisait un bail que je n’étais pas allée m’y promener, et les dizaines d’écrans qui sont désormais installés sur les devantures des magasins m’ont sérieusement rappelé NY et Times Square. Nous avons terminé la soirée par un pique-nique en amoureux dans un petit parc en bas des Champs, de quoi conclure en beauté cette chouette journée !

« L’urgence d’être vu est d’autant plus grande que demain tout aura disparu… Personne ne peut acheter ces œuvres, personne ne peut les posséder, personne ne peut les commercialiser, personne ne peut vendre des billets pour les voir… Notre travail parle de liberté » – Christo

Tagué , , , ,

4 réflexions sur “JEP 2021 : A la découverte du Grand Rex et de l’Arc de Triomphe emballé

  1. Tchoa dit :

    Ah le Grand Rex! Mes débuts parisiens en 90/91 !
    Plus tard j’y ai vu 3 fois Titanic, sur son écran géant (il vaut mieux être au 3e balcon quand ils le mettent: la 1ere fois j’y étais seul, la deuxième pour ma mère, venue de Marseille et la 3e pour mon neveu et sa copine (venus aussi de Marseille): à la scène finale sa copine pleurait comme une madeleine..et on n’entendait qu’elle dans la salle, pourtant immense!
    Le Grand Rex (et dans une moindre mesure le Max Linder) sont deux salles mythiques de Paris: des salles comme on n’en fait plus; la pagode aussi peut-être?
    Il y avait aussi quelques belles salles sur les Champs Elysées mais, n’étant plus parisien, je ne sais plus si elles sont restées aussi belles et grandes…ou divisées en plusieurs petites salles sans âme.

    • Haha top ces souvenirs ! J’ai pour ma part un souvenir de star Wars au premier rang de l’un des balcons, sur l’écran Grand Large, j’avais l’impression d’être dans le film… Je pense que la prochaine fois je me mettrai un peu plus loin 😉
      La pagode j’ai toujours eu envie d’y aller mais je ne l’ai jamais fait… à découvrir !

  2. Je l’avais visité enfant! Maintenant j’y retourne pour des rétrospectives et c’est très sympa aussi! L’arc de triomphe emballé, je ne l’ai pas encore vu mais j’espère bientôt!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :