Et voir se lever le soleil sur le toit de l’océan indien (13 décembre 2015)

DSCF8188Il y a eu ce départ matinal dans le soleil déjà chaud, et l’ascension comme interminable du rempart de Cilaos. Il a eu ces Tucs grignotés avec Alice alors que le reste du groupe nous avait distancés, et ce pique-nique au sommet, enfin… Il y a eu ce chemin dans la végétation du volcan, comme dans une forêt d’où un elfe aurait pu surgir à tout moment. Il y a eu les nuages, soudain, qui ont tout recouvert, et puis le refuge comme sorti d’un pays imaginaire.

DSCF8195

DSCF8217

Il y a eu toutes ces rencontres, dans ce refuge que l’on m’avait dépeint comme étant le pire de l’île, ce groupe Terdav dont je rêve depuis si longtemps, ce père et ce fils aux yeux clairs en « randonnée initiatique père-fils », ce groupe de kinés/orthophonistes/infirmière si sympa et vivant, cette dame déjà âgée qui n’était jamais la dernière à marcher ni à rigoler.

Il y a eu ce pique-nique en solo face à un ciel rose, cette soupe brûlante partagée avec deux kinés avant leur départ de nuit vers notre but à tous, ce Times Up endiablé dans la salle commune du refuge, et ces fous rires irrépressibles…

DSCF8276

DSCF8279

Il y a eu cette nuit dans un dortoir exigu, et ce sommeil finalement si profond blottie sous les couvertures moelleuses.

Il y a eu ce réveil à 2H30, cette effervescence, ces vêtements enfilés l’un après l’autre pour laisser le moins d’espace possible au froid, cette toilette de chat, il y a eu cette sortie dans l’air glacial de la nuit et la beauté de la Voie Lactée.

Il y a eu cette ascension à la lumière de la lampe frontale, infime point au milieu d’un serpentin de lumière parti à l’assaut de la pente, ces pierres qui roulent sous mes pas, ces pauses fruits secs dans la nuit noire, ces appels dans la nuit pour s’assurer que tout le monde est toujours bien là.

Il y a eu ces étoiles qui doucement se sont effacées, ce ciel qui peu à peu s’est coloré d’orange au-dessus des montagnes, cette attente fébrile alors que tout le monde était arrivé au sommet, il y a eu ce nuage qui lentement s’est frangé d’or…

DSCF8303

DSCF8329

DSCF8332

DSCF8348

Et soudain, dans le froid du petit matin, voir se lever le soleil sur le toit de l’océan indien.

DSCF8356

 

Pour ceux qui veulent faire l’ascension du Piton des Neiges : La rando depuis Cilaos peut se faire dans la journée si vous êtes (très) bon marcheur, pour les autres je recommande ++ de faire cette rando sur deux jours en dormant au refuge de la caverne Dufour, qui se trouve à deux heures de marche du sommet. Quatre voies sont possibles pour arriver au refuge : depuis Cilaos vous pouvez y accéder par le « Coteau Kerveguen » ou par le « Bloc » (je suis pour ma part montée par la première voie et descendue par la deuxième), sinon vous pouvez aussi y accéder depuis Salazie via Hell Bourg ou encore depuis la plaine des Cafres. Ces deux dernières voies sont plus longues. Pour des marcheurs moyens, comptez 1h30 pour aller de Cilaos au départ du coteau Kerveguen (sinon il y a un bus), puis 2 bonnes heures de montée par le coteau Kerveguen puis 1H30 sur du plat-qui-finit-tout-de-même-par-monter pour rejoindre le refuge. Du refuge au sommet du Piton des Neiges il faut compter 2heures aller et 1h30 retour. La descente par le Bloc se fait en 2H30 environ.

DSCF8389

DSCF8431

DSCF8459

Publicités
Tagué , , , ,

6 réflexions sur “Et voir se lever le soleil sur le toit de l’océan indien (13 décembre 2015)

  1. Maréva dit :

    Merci pour ce partage ! ça a l’air magnifique et fait très envie 🙂

    • C’était fabuleux, si jamais vous passez par la Réunion cette rando est à faire… Je l’ai trouvée en plus assez accessible pour un sommet, en ce sens qu’en prenant son temps je suis convaincue que la plupart des gens peuvent y arriver.

  2. Géraldine dit :

    Quel joli article… Nous avons d’excellents souvenirs de randonnées très tôt le matin, pour contempler le Sieur Soleil se lever 🙂

  3. […] passé un week-end à Cilaos fin 2015 (j’en avais d’ailleurs profité pour réaliser l’ascension du Piton des Neiges), et ce cirque ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable… J’avais trouvé le coin trop […]

  4. […] bidibidip, il est l’heure de se lever… C’est un peu plus tard que la dernière fois, merci aux journées qui ont déjà bien commencé à raccourcir ici : le soleil se lève plus […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :