BILAN CROISIERE HURTIGRUTEN

Notre itinéraire (source : www.hurtigruten.com)

Notre itinéraire (source : http://www.hurtigruten.com)

Depuis des années je traîne régulièrement sur le site Hurtigruten, rêvant devant toutes ces croisières sublimes dans les fjords norvégiens. Nous en parlions régulièrement en famille, on se disait qu’on le ferait, qu’on irait voir le soleil de minuit, et puis comme souvent le temps file, les mois et les années passent, et finalement on ne le fait pas… Alors l’année dernière, après un énième été sans soleil de minuit, nous avons pris la ferme décision de partir durant l’été 2015. Nous pensions partir en petit groupe, et puis la réalité a fait que je suis finalement partie en duo avec ma mère, pour la première fois depuis un bail ! Nous pensions à la base faire le voyage de 12 jours, l’aller-retour Bergen-Kirkenes-Bergen, et puis les tarifs nous ont dissuadées… Nous avons donc opté pour le voyage du Sud au Nord en 7 jours, de Bergen à Kirkenes.

Le voyage a tenu ses promesses et ma mère et moi sommes rentrées émerveillées de cette croisière que nous avons trouvée superbe et très dépaysante. D’ailleurs, à peine avions-nous posé pied à terre à Kirkenes que nous nous disions qu’on se la referait bien dans l’autre sens, en hiver cette fois 😉 Notre seul regret fut de ne pas avoir vu le soleil de minuit… heureusement nos journées à Kirkenes nous permettront de combler cela. Et puis, le soleil de minuit en été c’est comme les aurores boréales en hiver : un cadeau non systématique de dame Nature…

Impossible pour finir de ne pas faire un parallèle avec la croisière Navimag que j’avais faite en 2012 avec Benoît, le long des côtes patagoniennes… Les paysages de ces deux extrémités du globe se ressemblent un peu, et dans le grand Nord norvégien j’ai retrouvé un peu de cette fabuleuse luminosité qui m’avait tant marquée en Patagonie. Par contre niveau standing Hurtigruten est clairement au-dessus (en cohérence avec la différence de tarif sans doute ;-))

DSCF5560

La croisière en chiffres :

  • 7 jours de navigation sur le papier, dont 5 complets (départ tardif le premier jour et arrivée matinale le dernier)
  • 34 escales le long des côtes norvégiennes
  • Une température comprise entre 7 et 15°C
  • Un tarif très variable en fonction de la durée du voyage (6, 7, 11 ou 12 jours), de la période du voyage (moins cher en hiver), du bateau (le MS Lofoten, plus ancien, est moins cher) et du type de cabine (intérieure, extérieure, suite…). Ainsi, pour un voyage de 7 jours de Bergen à Kirkenes en cabine intérieure, les prix fluctuent entre 1500 euros et 4000 euros/cabine double (donc entre 750 et 2000 euros/personne). Pour une suite en juin sur ce même trajet cela monte jusqu’à près de 13 000 euros pour 2… Le détail des tarifs est disponible sur le site officiel d’Hurtigruten : http://www.hurtigruten.com/fr/voyages-norvege/voyages-classiques/

DSCF3262

DSCF6172

Ce que nous avons préféré :

  • La beauté absolue des paysages, sans hésiter… Cette croisière fait traverser des paysages uniques et préservés, que l’on ne voit habituellement que dans les livres et les reportages. Elle offre par ailleurs des points de vue impossibles à avoir autrement sur la côte norvégienne
  • L’excursion au cap Nord, absolument fantastique.
  • La délicieuse nourriture du bateau. Nous nous sommes régalées lors des buffets, avec une mention spéciale pour le buffet « crabe royal » du dernier soir.
  • Le confort et le calme de notre cabine. Nous appréhendions d’être gênées lors des escales nocturnes, notre cabine étant située à bâbord (côté déchargement donc), et en fait pas du tout. Par ailleurs les matelas se sont avérés très confortables et la cabine spacieuse.
  • Notre coup de cœur amical avec nos voisines de table pour le dîner… Les fous rires que nous avons partagés sont inoubliables !
  • Le sentiment indescriptible au moment du passage du cercle polaire Arctique… et le baptême polaire qui a suivi 😉
  • Le fou rire de « whale, whale » et la corne de brume lorsque nous croisions un autre navire de la flotte
Départ de Svolvaer

Sortie de Svolvaer

Cascade dans le Trollfjord

Cascade dans le Trollfjord

Passage du cercle polaire Arctique

Passage du cercle polaire Arctique

Ce que nous avons moins aimé :

  • Le fait de se sentir poussées à la consommation pour tout ce qui n’est pas inclus dans la croisière et notamment les boissons. L’eau à table n’était pas comprise avec les repas et il était interdit d’en apporter de sa cabine. De la même manière, pour avoir du thé et du café à volonté il fallait acheter la tasse thermos souvenir à… 40 euros, oui, oui. Si vous vouliez du vin à table, l’addition se montait à près de 300 euros pour la semaine de croisière. Ce qui pourrait vaguement se comprendre dans une croisière cheap devient totalement inadmissible pour une croisière aussi chère.
  • L’amabilité variable du personnel – je pense notamment à l’une des réceptionnistes, qui a rapidement décroché la palme de l’employée la plus désagréable du bateau
  • L’absence de choix dans les plats pour le dîner. Nous n’avons pas souvent terminé nos assiettes le soir… ceci dit ce fut un mal pour un bien, les buffets du petit-déjeuner et du déjeuner étaient tellement copieux que peu manger le soir nous a permis de ne pas prendre de poids malgré notre gourmandise !
  • La pollution des fjords par les navires de croisière… la photo ci-dessous, prise à Geiranger, m’a choquée et se passe de commentaire.

DSCF4736

Les astuces !

  • L’eau dans la cabine est tout à fait potable, à bon entendeur…
  • Si vous voyagez à deux et que vous voulez avoir du thé/café en journée sans (trop) vous ruiner, faites comme nous : achetez une tasse thermos pour 2, récupérez une tasse standard par ailleurs, et faites vos mic-mac dans la chambre…
  • Nous ne pouvons que recommander les cabines de l’arrière du 3è pont à babord – certes c’est du côté des chargements/déchargements, donc potentiellement plus bruyant qu’à tribord, mais nous étions aux premières loges pour regarder le spectacle depuis la fenêtre de la cabine aux petites heures de la nuit… Et il suffit de ne pas prendre la cabine la plus proche du ponton pour que ce soit tout à fait calme (et pourtant je suis sensible au bruit). Au-dessus de ces cabines, la salle de restaurant qui ferme à 22H, et en-dessous le parking des voitures… Bref, c’est archi-calme.
  • Le trajet peut tout à fait se couper en plusieurs tronçons, et c’est sans doute ce que nous ferons une prochaine fois afin de pouvoir notamment explorer les Lofoten.
Escale à Tromso

Escale à Tromso

 

Publicités
Tagué , , , ,

8 réflexions sur “ BILAN CROISIERE HURTIGRUTEN

  1. Géraldine dit :

    Tu te rends compte que je n’avais jamais pensé à un tel voyage ! Pourtant, l’Antarctique me hante, me hante ! Mais va savoir pourquoi, je ne pensais pas à l’Arctique… Alors, tu as réussi à faire naître un énième rêve 🙂 Ma vie ne sera jamais assez longue pour voir toutes les merveilles que notre planète nous réserve ! Tu as tellement de chances de pouvoir voyager autant…

    • Idem ici… L’Antarctique me fait rêver +++ également, et c’est lors de cette croisière Hurtigruten que j’ai réalisé que l’Arctique avait beaucoup à offrir… Maintenant j’ai le Svalbard en ligne de mire 😀 Comme tu dis, la vie sera trop courte pour tout découvrir ! Mais bon, ça n’empêche pas de s’y atteler 😉

  2. Juju dit :

    Merci pour ces beaux articles bien fournis qui nous donnent encore de nouvelles idées et de nouveaux rêves!!!
    Je garde cette croisière dans un coin de ma tête, bises

  3. Je rêve d’un jour pouvoir effectué une telle croisière. Cette contrée m’a toujours fascinée.

    • Nous n’avons vu qu’une petite partie de la Norvège, mais assurément cela donne envie d’y retourner… Va donc faire un tour sur le site de Hurtigruten, ça devrait te plaire (bon, par contre après il y a a un gros risque que tu veuilles aller non seulement en Norvège mais aussi au Spitzberg, en Antarctique…) 😉

  4. papolemo dit :

    J’ai découvert depuis peu l’existence de cette croisière : moi aussi, je réfléchis pour savoir si je me lance ; c’est vrai que l’an dernier, j’ai découvert le Groenland (en raquettes !) et ai été emballé ; cette année ce sera la Laponie Suédoise, et donc peut-être aussi…Cette croisière ! Bref, le grand nord est une grande et belle découverte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :