De Reykjavik à NYC, en passant par les nuages…

P2500084Le temps passe vite en bonne compagnie (et dans de beaux endroits ;-)), et aujourd’hui est déjà notre dernière journée à Reykjavik ! L’air s’est (un peu) réchauffé, et toute la neige a fondu dans la nuit, pour un peu on croirait avoir rêvé…

Nous commençons par aller voir de plus près l’originale cathédrale, qui se dresse telle une fusée prête à décoller dans le ciel de Reykjavik. L’intérieur est très lumineux et nous tombons au beau milieu de la répétition de l’organiste. C’est très joli, nous passons un bon moment à l’écouter. Nous prenons ensuite l’ascenseur jusqu’au sommet de la tour, d’où nous avons une vue à 360°C sur Reykjavik. Côté mer nous reconnaissons bien les lieux avec le petit lac et les rues aux maisons colorées descendant jusqu’au port, de l’autre côté c’est le quartier plus « excentré » que nous n’avons pas eu le temps de parcourir cette fois, ce sera pour notre prochain voyage en Islande !

L'intérieur de la cathédrale

L’intérieur de la cathédrale

P2500029

Couronne de l'Avent

Couronne de l’Avent

Un baptistère original, en cristal

Un baptistère original, en cristal

Notre quartier vu du ciel (ou presque !)

Notre quartier vu du ciel (ou presque !)

P2500063

P2500067

Nous passons nos dernières heures à flâner dans le centre-ville, entrant de-ci de-là dans quelques boutiques qui nous font de l’œil, nous posant dans un café le temps de partager une gaufre… Il y a beaucoup de street art à Reykjavik et nous prenons plaisir à admirer plusieurs façades vraiment originales.

Kaffi Mokka, le plus ancien café de Reykjavik

Mokka Kaffi, le plus ancien café de Reykjavik

Peaux de saumon dans un magasin de loisirs créatifs

Peaux de saumon dans un magasin de loisirs créatifs

DSCF8832

Street art

Street art

DSCF8863

DSCF8665

DSCF8837

DSCF8840

Harpa, l'opéra de Reykjavik

Harpa, l’opéra de Reykjavik

De retour à l’appartement nous n’arrivons pas à remettre la clé dans la boîte sécurisée de la propriétaire, le code a changé, du coup on se contente de cacher la clé et de la prévenir par texto ! Nous attrapons de justesse le bus pour l’aéroport. C’est drôle car nous reprenons exactement le même chemin que celui que nous avions pris hier voir en voiture pour aller au Blue Lagoon, et nous reconnaissons bien les lieux. Nous quittons l’Islande sans avoir vu d’aurores boréales… nous sommes un peu déçus, mais bon, c’est le jeu, et ça nous fera une bonne excuse – si tant est que nous ayons besoin d’une excuse ! – pour retourner dans le coin 😉

Ce que nous n'avons pas vu ;-)

Ce que nous n’avons pas vu 😉

Le check-in à l’aéroport est un peu pénible, la borne automatique nous dit qu’il y a un souci sur la réservation et qu’il faut aller au guichet, où après 15 minutes d’attente et l’appel de la responsable ils tentent de nous filer deux billets à l’opposé l’un de l’autre dans l’avion… Heureusement nous nous en apercevons, et après râlerie ils finissent par nous trouver deux places côte à côte, pfff, je vous jure ! Nous dépensons nos dernières couronnes pour nous acheter de quoi grignoter, avec tout ça nous n’avons pas eu le temps de déjeuner.

On continue dans la pénibilité avec le vol pour NY, qui pour une raison que je ne m’explique pas bien encore aujourd’hui nous semble absolument interminable… Il n’y a pourtant que 6 heures de trajet, nous avons déjà fait bien pire, mais on n’arrive pas à trouver de bonne position sur nos sièges, Icelandair ne donne rien à manger, et les films proposés ne sont pas extra. Seul point positif, le vol qui menaçait d’être agité au vu des bourrasques ressenties lorsque nous étions sur la piste de décollage s’avère en définitive très calme, c’est déjà ça !

Nous sommes vraiment contents d’arriver à NY, enfin nous allons pouvoir dîner et nous dégourdir les jambes 😉 Il n’y a pas grand monde à la douane et nous passons très vite. Je suis excitée comme une puce de retrouver cette ville que j’aime tant ! Nous prenons le Airtrain puis le métro jusqu’à Manhattan, où un adorable studio nous attend. Il est très calme et idéalement situé dans l’Upper West side, à deux pas du Museum d’Histoire Naturelle, et ce sera un point de chute idéal pour nos quatre jours sur place.

Notre petit studio

Notre petit studio

P2500109

Nous déposons nos sacs et ressortons illico faire des courses avant que Traders Joe, mon supermarché fétiche, ne ferme. Nous achetons de quoi dîner et petit-déjeuner, et nous finissons tranquillement la soirée à l’appart. Nous ne sommes pas longs à nous endormir, cette journée de voyage associée au décalage horaire nous a achevés !

Kaput kaput !

Kaput kaput !

Publicités
Tagué , , , , , ,

2 réflexions sur “De Reykjavik à NYC, en passant par les nuages…

  1. Géraldine Chapman dit :

    Ho trop bien, New Yoooooork !!! Vite vite, les articles et les photos, qu’on se régale et remémore nos pas dans cette fabuleuse ville…

  2. Ah, moi aussi j’adoooooooore NY… Je crois que je pourrais y retourner encore et encore, sans jamais me lasser !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :