Islande, nous voilà ! (29 et 30 novembre 2014)

P2490634Je ne sais plus exactement comment nous en sommes arrivés à cette idée. Certainement un mélange subtil entre les newsletters Icelandair que Benoît reçoit depuis un moment et dont il me parle à chaque fois des étoiles plein les yeux, associées à mon envie de découvrir enfin NYC dans la période de Noël, et à notre rêve conjoint d’aurores boréales et de beau voyage pour la fin 2014… De fil en aiguille l’idée a fait son chemin, et c’est ainsi que nous nous sommes retrouvés installés dans un avion – décoré de branches de sapin et passant de la musique islandaise ! – en direction de Reykjavik puis NYC, avec neuf jours de liberté devant nous. Le bonheur !

Un avion bien décoré...

Un avion bien décoré…

Dès notre arrivée à Reykjavik nous sommes saisis par le froid, on a bien fait de s’équiper ! Une petite heure de bus plus tard, nous déposons nos bagages dans le studio que nous avons loué dans le centre-ville. Il est petit mais bien agencé et très cosy, il nous fait penser à une maison troglodyte avec ses murs biscornus blanchis à la chaux.

Notre appart

Notre appart

Nous ne nous attardons pas à l’intérieur et nous partons rapidement à la découverte de Reykjavik. La capitale la plus septentrionale du monde nous plaît tout de suite. On a d’ailleurs du mal à croire que nous sommes au cœur d’une capitale, tant Reykjavik dégage un charme paisible… La plupart des gens (en tout cas dans le centre où nous nous trouvons) semblent habiter dans des maisons individuelles, en tôle et/ou en bois peint. Il y a très peu d’immeubles, en revanche le nombre de boutiques et de restos est impressionnant. Nous attaquons immédiatement le lèche-vitrines… Pulls en laine, déco de Noël, chants islandais, tout cela nous met dans l’ambiance !

Dans les rues de Reykjavik

Dans les rues de Reykjavik

Vitrines de Noël

Vitrines de Noël

P2490697

THE cadeau : de l’air d’Islande !

Il y en a qui ont tout compris au marketing… voici THE cadeau : de l’air d’Islande ! (vendu 10 euros de mémoire…)

Des collants pas forcément évidents à assumer "I don't have  a dirty mind, I have a sexy imagination"

Des collants pas forcément évidents à assumer « I don’t have a dirty mind, I have a sexy imagination »

Nous nous installons pour dîner au Svarta Kaffi, un café-restaurant dont la spécialité est la soupe. Ils cuisinent chaque soir deux grandes marmites de soupe, l’une végétarienne (poireaux pommes de terre ce soir) et l’autre à la viande (renne… oui, Benoît  a mangé Bambi 😮 !!), et les servent dans des miches de pain creusées. C’est exactement ce dont nous avions besoin pour nous réchauffer !

P2490686

Et après, on mange le bol !

Et après, on mange le bol !

Nous terminons cette première soirée islandaise par une petite balade digestive jusqu’au front de mer, à la recherche des aurores boréales. C’est bien trop couvert pour que nous puissions voir quelque chose, dommage ! Par contre nous découvrons le Solfar (ou Voyageur du Soleil), une grande sculpture métallique en forme de drakkar.

DSCF8611

Nous passons une bonne nuit dans l’appartement, qui s’avère effectivement très douillet. Lorsque nous nous réveillons le lendemain matin il pleut, mais ce n’est pas cela qui va nous arrêter ! Il est près de 10H et le jour se lève à peine, bienvenue en Islande… Nous poursuivons notre découverte du centre-ville, et nous flânons dans les petites rues. Nous tombons sur LA boutique de tricots islandais, remplie de pulls, d’écharpes et de gants en laine du sol au plafond… chaque pièce ou presque étant tricotée par une mamie différente, dont le nom est indiqué sur l’étiquette. C’est absolument hors de prix (autour de 100 euros pour un pull), et en plus ça a l’air de bien gratter, bref, on résiste sans mal.

P2490748

Un maison ancienne, construite e 1887

Un maison ancienne, construite en 1887

Chez les mamies tricoteuses

Chez les mamies tricoteuses

P2490672

Nous nous baladons jusqu’à l’hôtel de ville, construit au bord d’un lac où des canards s’en donnent à cœur joie malgré les trombes d’eau qui tombent du ciel. Un chemin en fait le tour et permet de rejoindre le musée national où nous nous abritons un moment histoire de nous réchauffer, entre le vent et la pluie on commence à être gelés. Nous avons pourtant fait la techniques de l’oignon, Benoît a 5 couches et moi 4, dont un double manteau ^^. Dans le même coin de Reykjavik se trouve l’ancien cimetière, très paisible avec ses tombes anciennes bordées d’arbre, et la maison nordique qui regroupe des salles d’expo, un resto et une bibliothèque contenant des livres scandinaves dans les diverses langues de la région. Nous sommes séduits par ce principe, c’est juste dommage qu’il n’y ait rien de rien en anglais !

Le lac et ses canards

Le lac et ses canards

P2490755

Pour sortir, il faut s'équiper !

Pour sortir, il faut s’équiper !

Le cimetière

Le cimetière

La belle bibliothèque de la maison nordique...

La belle bibliothèque de la maison nordique…

... et l'expo en cours

… et l’expo en cours, d’un artiste dont j’ai oublié le nom

Nous déjeunons au Hamborgarabulla Tomasar, un petit resto de burgers à côté du port. Ce resto, comme celui des soupes d’hier soir, fait partie de nos bonnes découvertes culinaires à Reykjavik… L’ambiance est à la bonne franquette, on commande au bar avant de s’installer sur l’un des comptoirs ou des tables pour se régaler de burgers et de frites. Végé ou viande, il y en a pour tous les goûts, et la déco tout comme la musique sont très sympas.

H

Hamborgarabulla Tomasar

DSCF8635

Nous filons ensuite au supermarché, où nous faisons quelques courses pour le soir et le pique-nique de demain. Nous faisons le plein de Skyr, un yaourt islandais archi-consistant dont nous nous réaglerons tout le long du séjour. C’est drôle car ce n’est pas comme en France où il n’y a que les vitrines qui sont réfrigérées, là c’est la pièce entière avec les yaourts etc qui est en fait une chambre froide !

Chambre froide au supermarché

Chambre froide au supermarché

Skyyyyyyr :-)

Skyyyyyyr 🙂

Après nos petites courses nous nous rentrons tout doux vers la maison, en profitant encore du charme des petites rues et des boutiques de Reykjavik… Nous découvrons notamment une adorable boutique de décorations de Noël, dur dur de résister mais c’est hors de prix. Nous voulions ensuite faire un saut à la piscine municipale, avec ses bains chauds d’eau thermale, mais elle est sur le point de fermer. Tant pis, ce sera pour une autre fois ! Nous passons une petite soirée tranquille et fort agréable à l’appartement, on apprécie d’être au chaud comme cela alors qu’il fait si froid dehors… ! Nous ressortons brièvement après dîner pour marcher jusqu’au front de mer, mais point d’aurore boréale en vue. Nous rententerons notre chance demain !

16H10, la nuit tombe sur Reykjavik

16H10, la nuit tombe sur Reykjavik

Le stand de hotdogs le plus célèbre d'Islande, testé par Benoît !

Le stand de hotdogs le plus célèbre d’Islande, testé par Benoît !

DSCF8685

DSCF8687

Malt et appelsin, une boisson de Noël typiquement islandaise à base de jus d'orange

Malt et appelsin, une boisson de Noël typiquement islandaise à base de jus d’orange

Dur choix devant la boîte de chocolats que nous avons adoptée à l'aéroport...

Dur choix devant la boîte de chocolats que nous avons adoptée à l’aéroport…

Publicités
Tagué ,

4 réflexions sur “Islande, nous voilà ! (29 et 30 novembre 2014)

  1. Géraldine Chapman dit :

    GENIAL !!! Mais comment parvenez-vous à voyager autant ?! Vous me faites toujours halluciner, alors continuez… J’attends les prochains articles avec impatience – l’Islande nous fait beaucoup envie aussi.

    • Hello Géraldine ! Lol tu m’as fait rire avec ton commentaire, en tout cas ça me fait plaisir de te lire par ici 😉 C’est vrai que l’automne a été très voyageur, c’était bien… maintenant, on est rentrés et je raconte ! ça va faire de la lecture en perspective…
      Bon, et sinon, on vous voit le WE du 10/11 ou pas ?
      Grosses bises !!!
      Aurélie.

  2. Géraldine Chapman dit :

    Coucou Aurélie, mauvaise nouvelle : nous ne nous verrons pas le week-end du 10, les billets d’avion étaient bien trop chers et le week-end s’annonçait ultra coûteux du coup… Je suis désolée, et nous sommes bien déçus… Mais ce n’est que partie remise !! Grosses bises – et Happy New Year 🙂

    • Salut Géraldine ! Comme tu dis, ce n’est que partie remise, et j’espère que 2015 sera l’année de notre rencontre « in real life », à Paris, Albi ou ailleurs 😉
      Grosses bises et très bonne année à vous deux aussi !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :