BILAN ATHENES & CYCLADES

Ces quinze jours en Grèce étaient nos premières vraies longues vacances depuis notre retour de tour du monde. Autant vous dire que nous les attendions avec impatience ! J’avais toujours voulu aller dans les Cyclades, mais je ne connaissais rien aux différentes îles et il n’a pas été simple de faire un choix. Mes idées initiales ont dû être pas mal remaniées du fait des lignes de ferry. Chaque ligne dessert un ensemble d’îles, et changer de ligne de ferry s’avère rapidement complexe, surtout en septembre où il y a moins de ferries qu’en plein été. Santorin était non négociable, par contre Naxos et Paros ont été ajoutées du fait de leur position géographique, de la porte d’Apollon pour Naxos, et des nombreuses randonnées possibles. Au final, moi qui voulais voir des églises blanches et des maisons aux volets bleus, j’ai été servie et j’ai adoré… Quant à Benoît,  qui « craignait » – si je puis dire ! – que cela ne ressemble trop au sud de la France, il a découvert des paysages souvent bien différents qui lui ont beaucoup plu.

Nous avons été tellement emballés par les Cyclades que nous avons hésité à raccourcir notre séjour à Athènes. Nous ne l’avons pas fait car les diverses résas d’hôtel n’étaient pas remboursables, mais grand bien nous en a pris : nous avons été agréablement surpris par Athènes, et 3 jours sur place n’étaient pas de trop. On m’avait dépeint une capitale laide et polluée, et nous avons découvert une ville fantastique et très agréable à visiter…

A chacune de nos étapes l’accueil fut charmant. Quant à notre choix de partir « hors saison » il s’est avéré judicieux… en septembre la météo est encore excellente (grand soleil, entre 25 et 35°C) et il y a beaucoup moins de monde. Notre périple aurait assurément été moins paisible en plein mois d’août ! En plus à partir de septembre les hôteliers baissent nettement leurs prix.

Bref, gros coup de cœur pour les Cyclades et pour Athènes ! Nous nous sommes promis de retourner un jour à Santorin, et pas mal d’îles me font encore de l’œil…

Notre trajet

Notre trajet

La Grèce en chiffres :

15 jours de traversée du pays

1 jour de trajet Paris-Cyclades, 5 jours à Santorin, 3 jours à Naxos, 3 jours à Paros et 3 jours à Athènes.

Budget :

Environ 1100 euros/personne, tout compris, dont :

–         Avion : 240 euros/personne pour l’AR Paris-Athènes en vol direct opéré par Air France

–         Hôtel : 45 euros la nuit à Santorin (sauf la première nuit, 30 euros), 22 euros la nuit à Naxos, 35 euros la nuit à Paros, 30 euros la nuit au Pirée et 46 euros la nuit à Athènes à 250 euros/personne

–         Ferries en classe ultra éco (pas de siège attribué, mais au final on a toujours réussi à s’asseoir ensemble dans la classe au-dessus…) : 37,5 euros/personne pour le Pirée-Santorin, 19,5 euros pour Santorin-Naxos, 10 euros pour Naxos-Paros et 32,5 euros pour Paros-Pirée à 100 euros/personne

–         Une journée de location de voiture à Paros : 40 euros + 10 euros d’essence soit 50 euros

–         Une journée d’excursion à Délos + Mykonos depuis Naxos : 45 euros/personne + 5 euros/personne d’entrée à Délos (gratuit pour les étudiants)

–         Une demi-journée d’excursion à Néa Kameni + sources chaudes depuis Santorin : 15 euros/personne + 2 euros/personne d’entrée sur le site

Ce que nous avons préféré :

–         Sans hésiter, Santorin ! L’île est superbe, la randonnée de Fira à Oia est un incontournable, notre hôtel, dirigé par l’inoubliable Leftéris, était top… Bref, gros coup de cœur pour cette première île !

–         Toutes les randonnées que nous avons pu faire lors de ce séjour. Pour nous qui aimons marcher, les Cyclades se sont avérées idéales.

–         Notre crique privée à Paros, et la mer Egée crystal clear.

–         Les jolies rencontres faites en stop… et la liberté de notre location de voiture à Paros !

–         La délicieuse cuisine grecque… pas toujours très variée, mais bon, en 15 jours ne nous en sommes pas lassés et on a même ramené un stock de feuilles de vignes (qui, deux semaines après le retour, était déjà terminé…)

Ce que nous avons moins aimé :

–          L’île de Naxos est globalement celle qui nous a le moins plu. Le réseau de bus était un peu light, rendant les excursions potentiellement galères, il y a eu le gros couac de la grotte de Zeus, l’hôtel était cheap malgré la grande gentillesse de la gérante.

–          Les bestioles ! La grosse blatte aperçue dans les rues d’Oia, et puis les guêpes en rando.

Publicités
Tagué , ,

2 réflexions sur “BILAN ATHENES & CYCLADES

  1. Elodie dit :

    Si tu as 5 minutes (et une connexion internet!) je suis intéressée par les infos sur paros, notamment où avez vous dormi et où est votre crique privée 😉 car on prévoit d’y aller bientôt.

    • Nous avons dormi à l’hôtel Doukissa, à Parikia. L’hôtel était agréable et le rapport qualité-prix excellent en septembre (nous avions payé 35 euros la nuit pour une chambre double avec balcon), par contre je crois qu’en pleine saison ils sont beaucoup plus chers, à vérifier. Pour ce qui est de la « crique privée » nous avions pris les bateaux près de l’office du tourisme de Parikia (dans le moulin), ils font traverser le bras de mer jusqu’à une plage, et là nous avions marché 15/20 minutes en longeant le rivage en nous éloignant. Il y avait une petit église juste derrière notre crique. Quand pensez-vous y aller ? C’est une chouette destination en tout cas 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :