De J341 à J343 : Trois jours de folie à Londres (du 19 au 21 octobre 2012)

C’est donc le vendredi 19 octobre à 6H que j’atterris à Londres, et que se profile nettement la fin de ce tour du monde. Pas simple de se faire à cette idée… Je traîne un peu à l’aéroport d’Heathrow avant d’avoir le courage de prendre le métro direction le centre-ville.

Je suis censée retrouver Benoît à l’hôtel, mais nous tombons finalement nez à nez dans la rue lorsque je sors du métro. Lui vient d’arriver de Paris en Eurostar. Nous posons nos sacs à l’hôtel – il est trop tôt pour faire le check in – et nous filons aussitôt nous balader. On commence bien sûr par se perdre, et nous demandons notre chemin à Alix, une franco-britannique adorable qui va pile poil dans notre direction ! Nous lui emboîtons alors le pas tout en papotant avec elle… même à Londres, les rencontres continuent ! J’avais été assez marquée par le ressenti de pas mal de voyageurs au long cours, très critiques quant à leur retour en Europe et disant – en résumé  – que tout le monde faisait la tête sans se soucier de son voisin. Je ne sais pas si on a eu de la chance ou si c’est juste qu’on a gardé nos yeux de voyageurs, mais je n’ai pas du tout eu cette impression, et on a fait pas mal de rencontres sympas à Londres (et ça continue à Paris :-)) Ouf, je crois que le retour aurait vraiment été dur sinon !

Alix nous pilote donc de main de maître entre les petites rues, de King’s Cross à Picadilly en passant par Soho. Elle nous explique pas mal de choses en chemin, en voilà une guide du tonnerre ! Nous la laissons à regret du côté de Piccadilly, il faut qu’elle aille travailler… Nous on va profiter de notre vendredi off, ça ne va pas être comme ça éternellement 😉

Nous passons la journée à marcher dans les rues de Londres et à discuter. Le midi nous pique-niquons dans Hyde Park avant de faire chou blanc pour une visite guidée gratuite, que nous ne trouvons pas. Nous filons à la place au British Museum, où nous nous étions juré d’aller… on y trouve en effet un Moai de l’île de Pâques, cela nous rappelle de bons souvenirs ! Il est magnifique et très bien conservé.

Nous finissons la journée du côté de Covent Garden ; nous faisons un tour au Marks and Spencer puis nous pique-niquons sous les arcades… Il fait froid, mais M&S c’est toujours aussi bien !!!

Souvenir de Covent Garden en novembre 2011... première étape de ce TDM :-)

Souvenir de Covent Garden en novembre 2011… première étape de ce TDM 🙂

Nous repassons à l’hôtel faire le check in. Tout était complet lorsque nous avons réservé, du coup nous sommes en dortoir de 8. Le soir nous allons chercher Romuald à la gare, c’est le premier de nos amis à arriver pour un WE qui s’annonce inoubliable… ! On papote un moment et puis je file me coucher. J’ai mieux tenu le coup que ce que je pensais niveau fatigue, mais là il est quasiment 6H du matin à Bangkok et je n’en peux plus. Nos coloc de dortoir (3 Espagnols) ne sont pas rentrés, mais je m’endors si vite et si profondément que je ne les entends pas rentrer le moins du monde… Parfait !

Le samedi c’est le début des retrouvailles !!! Ce sont Elisabeth et Bernard qui arrivent les premiers… puis Laetitia, Coralie, Emmanuel et Julien. Nous sommes plus que touchés de voir qu’autant de monde s’est déplacé juste pour nous… ça fait chaud au cœur ! Merci à tous 🙂

Nous filons nous balader du côté de Camden Town, quartier insolite de Londres où l’on trouve un marché de vêtements absolument inimitable. C’est le paradis des chineurs, des punks et des gothiques, on aime ! Nous retrouvons Elodie et Martin qui sont à Londres depuis hier et nous déjeunons au bord de la rivière, dans un genre de food court en plein air. Il y en a pour tous les goûts… L’après-midi de petits groupes se forment, et je craque avec Coralie sur une robe noire en laine sur le marché. C’est le retour du shopping !!!

camden

Les folles boutiques de Camden – http://www.trekearth.com

Vers 17 heures je retrouve Elisabeth et Bernard du côté du British Museum. Nous nous installons pour papoter dans un café fort accueillant, il y en a des choses à se raconter au bout d’un an… malgré les mails échangés ! Là encore c’est bien sympa de se revoir…

Le soir, je retrouve le reste du groupe au Dickens Inn, un grand pub sur les docks St Katherine. Voilà encore un autre quartier insolite de Londres, avec ses docks et ses caneaux en pleine ville… C’est Romuald qui nous guide jusqu’ici, et c’est vrai que c’est une bonne adresse. La partie du resto qui fait « pub à l’anglaise » est pleine à craquer, du coup on se rabat sur les pizzas… gigantesques et très bonnes. On fait un grand tour à pied pour rentrer, en admirant London by night…

Le quartier des docks - http://fancyapint.com

Le quartier des docks – http://fancyapint.com

Merci Coralie ! :-)

Merci Coralie ! 🙂

Dimanche matin Laetitia, Julien, Coralie, Emmanuel et moi partons nous balader du côté de Notting Hill. Le WE un grand marché s’y tient sur Portobello Road, il y a des antiquaires, de la fripe, de petits objets… C’est sympa comme tout, et l’ambiance est au rendez-vous. Emmanuel nous entraîne dans une boutique « tout à 1£ », on fait des affaires… Tellement qu’on laisse passer l’heure et qu’on court pour retrouver les autres comme prévu à Covent Garden !

Retrouvailles :-)

Retrouvailles 🙂 – photo Coralie

Le marché de Portobello Road - http://london-sightseeing.net

Le marché de Portobello Road – http://london-sightseeing.net

Nous brunchons tous ensemble au Pain Quotidien, décidément une valeur sûre avec ses grandes tablées en bois et ses produits bio ou naturels.

Nous avons tous des horaires de train différents l’après-midi, du coup on se sépare peu après le brunch. Benoît et moi avons un train assez tard et nous en profitons pour aller à la Tate Gallery que nous ne connaissions pas. Le cadre me plaît beaucoup : il s’agit d’une ancienne usine électrique rénovée et aménagée, alors forcément je craque pour ces grands volumes bétonnés et dépouillés. Par contre en terme d’œuvres exposés ce n’est, selon moi, pas le meilleur musée d’art moderne du monde… rien à voir avec le MoMA de NY ou de Sydney, par exemple ! Enfin, rien que pour le cadre ça vaut la peine.

Hall central de la Tate Gallery - http://travel.nytimes.com

Hall central de la Tate Gallery – http://travel.nytimes.com

En tout cas je suis ravie de re-découvrir Londres… et d’avoir pu me balader cette fois dans des coins un peu plus insolites de cette ville passionnante, moi qui ne connaissais bien que le centre-ville.

Nous rentrons à pied jusqu’au Marks and Spencer de Covent Garden… pour trouver porte close, il ferme à 18H le dimanche ! Du coup on se rabat sur celui de la gare, et nous nous concoctons un bon pique-nique pour le train de retour… Il y a  des choses qui ne changent pas.

Le retour en train sur Paris est assez morose, là on peut dire que ce tour du monde est bel et bien fini… 11 mois plus tard, 16 pays traversés, la boucle est bouclée… Merci à tous de nous avoir suivis et encouragés 🙂

Quant à ce blog, il continue… Il reste encore quelques articles sur le retour, des pages à éditer (budget, visas…) et puis d’autres voyages, aussi 🙂

A bientôt !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , ,

2 réflexions sur “De J341 à J343 : Trois jours de folie à Londres (du 19 au 21 octobre 2012)

  1. Marine dit :

    C’est une superbe idée ça les retrouvailles avec les amis à Londres!! Ca permet un retour en douceur! Nous avons eu l’occasion de visiter Londres cet hivers, et je suis vraiment tombée sous le charme de cette ville!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :