De J99 à J108 : 9 jours de rêve à l’île de Pâques (2) : Nos aventures ! (du 20 au 29 février 2012)

Notre tente !

Hop nous revoilà ! Après le petit point historique de la dernière fois, voici maintenant le résumé de nos aventures sur cette belle île.

Pour commencer, l’hébergement. Durant notre séjour nous avons dormi au camping Minihoa, le seul camping « officiel » de l’île, que nous recommandons vivement. L’emplacement est idéal, face à la mer et à 15 minutes à pied du centre d’Hanga Roa, la grande ville de l’île. Pour 11000 pesos/nuit (environ 15 euros), nous avions une tente spacieuse car prévue pour 3 personnes, plantée face à la mer. Seul bémol, le wifi et l’accès aux prises de courant pour charger nos appareils électroniques sont payants (respectivement 5000 et 2000 pesos pour la durée du séjour).

Ambiance locale

C’est le rêve pour Benoît : ici les caoutchoucs font 15 mètres de haut…

… et les lantanas poussent comme de la mauvaise herbe !

Côté nourriture nous avons limité les frais en nous restreignant un peu. Aurélie a d’ailleurs perdu les deux kilos qu’elle avait pris avec les délicieux gâteaux chiliens… Tout est très cher sur l’île de Pâques, et nous étions contents d’avoir fait des provisions sur le continent avant de partir. A titre d’exemple, les pâtes que nous avions payées 200 pesos à Santiago étaient à 1000 pesos sur l’île. Nous avons également économisé grâce à la caisse  « Nourriture commune laissée au camping par les gens qui repartent ». En effet dans cette caisse, placée dans la cuisine du camping,  apparaissaient presque tous les jours des fonds de paquets de riz, de pâtes, voire un sac entier de carottes. En regroupant les fonds de paquets, nous n’avons jamais eu besoin de racheter des féculents lors de ces 9 jours. Nous avons toutefois bien profité des fruits et légumes frais, vendus le matin au marché par les gens du coin… Ils étaient délicieux. Nous avons notamment mangé des mangues (de la taille d’une pêche) et des ananas à tomber.

La cuisine du camping (et notre casier, le 38)

Pause pastèque entre deux visites !

Nous avons eu un peu de mal à organiser nos visites de l’île. Nous n’avions pas pensé que nous n’étions plus en Amérique du Sud, où nous avions l’habitude de réserver nos tours la veille pour le lendemain… Là, tout était complet sur plusieurs jours ! Nous avions prévu de nous offrir une journée de visite privée (nous deux avec un guide), mais il n’y avait plus aucun guide francophone ni anglophone de disponible. Du coup les premiers jours nous avons beaucoup visité à pied à partir d’Hanga Roa : Moais, caves, peintures rupestres, il y avait déjà de quoi faire.

Le site de Tahai, les 5 Moais les plus proches du centre-ville (à 10 minutes à pied)

Grotte avec vue sur le Pacifique

Les peintures rupestres (oiseaux)

Nous avons fini par trouver un tour organisé de la côte sud, en une journée. On était les plus jeunes du minibus, et la plupart des autres passagers étaient des retraités qui passaient 3 jours sur l’île dans le cadre d’un voyage organisé. Mais malgré ce qu’on aurait pu craindre, on a bien rigolé, et on a passé une excellente journée. Le guide était marrant, précisant ainsi qu’on commençait par aller voir les Moais avant de regarder les stands de souvenirs (ce qui ne semblait pas évident pour tout le monde…), et puis Aurélie a pas mal discuté avec un couple de Français assez sympa. Nous avons découvert durant cette journée toute la côte sud de l’île, et en particulier la carrière où étaient sculptés les Moais avant d’être acheminés jusqu’à leur plate-forme. Nous avons terminé la journée à Anakena, THE plage paradisiaque de l’île, avec sable fin rose et cocotiers.

La carrière des Moais

Le Géant, le plus grand Moai sculpté (20m)… mais jamais transporté, il est toujours dans la carrière

Anakena, la plage paradisiaque de l’île

Anakena

La chance était de notre côté, puisqu’au bout de 3 jours nous avons réussi à trouver un guide francophone qui avait de la disponibilité pour nous… Nous avons ainsi passé un jour et demi à découvrir les recoins de l’île de Pâques avec Christophe, un super guide passionné par son île ! Nous avons découvert avec lui le village sacré d’Orongo, le Moai à 4 mains, la carrière où étaient sculptés les chapeaux des Moais… Et comme le contact passait bien, il nous a proposé de sortir des sentiers battus et de nous emmener sur le Poike, l’un des trois volcans de l’île. C’est ainsi que nous avons pu découvrir la grotte des Vierges, impressionnante…

Le Rano Kau, le cratère près du village sacré d’Orongo (élu plus beau cratère du monde par Aurélie, avec ses joncs et ses mini-lacs inside…)

Au village sacré d’Orongo ; tout au fond, l’îlot où les guerriers cherchaient les premiers oeufs de sterne

A la fin de notre séjour nous avons loué un 4×4 pendant un jour et demi afin de pouvoir revenir à notre rythme sur les sites que nous voulions revoir.

Tongariki

Nous nous sommes baignés quasiment tous les jours, que ce soit dans le centre (il y a plusieurs endroits où faire trempette en ville), ou bien à Anakena. Nous avions nos lunettes de plongée « spéciales myopes », et nous avons pu voir oursins, poissons bleus carrés et même des poissons-lune qui se gonflaient. C’est Benoît qui les a vus en premier un jour où Aurélie était déjà sortie de l’eau, du coup le jour suivant on a fait une « expédition poissons lune »… on n’en trouvait pas… jusqu’à ce qu’un enfant près de nous nous en sorte triomphalement un de l’eau, tout gonflé. Bon, on l’a vite remis à l’eau, et il est reparti nager plus loin en bonne forme, hein 😉

Le mini-port dans le centre-ville, là où nous avons vu les poissons-lune

Nous avons aussi croisé plusieurs tortues de mer

Parmi les autres bons moments que nous avons passés à l’île de Pâques, citons aussi nos apéros en amoureux face au port, à base de Coca/bière locale et Pringles ou fruits frais… Une soirée restaurant face à la mer où nous nous sommes régalés de Mahi-Mahi grillé, le poisson local, avant de rentrer au camping faire une orgie de pastèque car on avait encore faim tous les deux 😀

Mahi-mahi

Nous avons vu des couchers de soleil magnifiques, en particulier deux face aux Moais de Tahai, un autre à Akivi, et un dans la grotte aux peintures rupestres. Sentiment indescriptible que d’être là ensemble face à ces immenses Moais, assis dans l’herbe folle, face à ce ciel qui s’enflamme…

Coucher de soleil à Tahai

Toujours Tahai

Encore Tahai, un autre jour (on ne s’en lasse pas…)

Derniers rayons de soleil à Akivi

La grotte aux peintures rupestres

Autre expérience inoubliable, le lever de soleil à Tongariki, la plus grande plate-forme de l’île, avec ses 15 Moais redressés se détachant en ombres chinoises devant ce ciel qui s’éclaircissait et se réchauffait de seconde en seconde. Ça valait le coup de se lever !

Lever de soleil à Tongariki

Tongariki

Bref, on pourrait continuer encore longtemps à vous parler de l’île de Pâques… de la « maladie des Moais », qui consiste à voir des Moais dans chaque pierre vaguement dressée dans un champ… de la beauté de cette île, et de la gentillesse de ses habitants… Nous avons été conquis !

Nous nous sommes félicités chaque jour d’avoir prévu un aussi long séjour sur cette île, lorsque la plupart des voyageurs n’y restent que 4 ou 5 jours. Neuf jours ne sont vraiment pas de trop pour la découvrir, et se l’approprier un peu. Nous serions même bien restés un ou deux jours de plus, et nous avions le cœur gros en partant ! On reviendra, c’est sûr… en tout cas on le souhaite tous les deux !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , ,

2 réflexions sur “De J99 à J108 : 9 jours de rêve à l’île de Pâques (2) : Nos aventures ! (du 20 au 29 février 2012)

  1. Laetichou dit :

    Coucou !!!

    Vos photos sont trop belles 🙂 🙂 🙂

    Grosses bises !
    Laeti

  2. morgane dit :

    Sublimes photos !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :