Carnets cyclistes, deuxième semaine : d’Aeroskobing à Copenhague (du 1er au 14 juin 2019)

Chose promise, chose due, voici le « prochain numéro »… avec la suite de notre voyage à vélo au Danemark. Bonne lecture !

J8 : Aeroskobing – Odense (58km)

Le matin, découverte à vélo de l’adorable Aeroskobing. On se dit qu’on aurait pu rester sur cette île un ou deux jours de plus !

Pique-nique sur le ferry du retour, puis vélo jusqu’à Egeskov Slot, un superbe château avec des jardins. Nous y découvrons des trésors, comme une partie d’une robe ayant appartenu à Marie-Antoinette, ou encore de vieilles voitures de collection… Après la visite, malgré un petit coup de mou, on reste courageux et on enchaîne encore 30km de vélo jusqu’à Odense, ville natale de HC Andersen. Côté météo, nous avons droit à quelques gouttes de pluie mais ça va, et pas trop de vent. Mon vélo grince moins que les autres jours. A Odense, nous dînons dans un resto thaï et finissons avec une glace, sous le déluge ! Nous sommes de retour chez nous à 21H30, un record…

Les jolies petites rues d’Aeroskobing

Les maisons colorées d’Aéroskobing, vues depuis le ferry

Copains !

Les jardins d’Egeskov Slot

Parcours supendu dans les jardins

Maison de poupées dans le château

J9 : Odense –  Nyborg (8km)

Matinée à Odense sur les traces de HC Andersen, un destin hors du commun ! Nous déjeunons au Bazar Fyn, un grand marché puis nous nous mettons en route pour Nyborg. Hélas, quelques kilomètres plus tard nous avons notre première crevaison… Antoine a roulé sur un tesson de bouteille. L’entaille dans le pneu est trop grande pour qu’il puisse le réparer, alors nous prenons le train jusqu’à Nyborg. Normalement en cette saison il faut une réservation pour le vélo, mais le contrôleur est sympa et nous laisse monter sans réservation. A Nyborg, notre hôte AirBNB est très accueillant. Nous faisons un tour à pied dans la ville puis dînons de bouddha bowls homemade.

Balade à Odense

Devant la maison natale de HC Andersen

Musée HC Andersen

Immersion dans le fabuleux monde des contes…

Maison d’enfance de HC Andersen

Home sweet home

J10 : Nyborg – Roskilde (69km)

Je dors comme un bébé dans ma petite chambre privée, je n’entends même pas Clio et Antoine prendre leur petit-déjeuner, ni les cloches de l’église sonner… Avec Clio on prend notre temps le matin pendant qu’Antoine part faire réparer son vélo avec le propriétaire du AirBNB – un challenge en ce lundi de Pâques !  Nous devons prendre le train jusqu’à Slagelse car on ne peut pas traverser le pont en vélo ; cette fois j’appelle pour avoir des réservations de vélo. Nous pédalons ensuite de Slagelse à Roskilde ; il y a 300 mètres de dénivelé, on souffre ! Heureusement, Antoine a réparé ma roue qui grinçait et s’est rendu compte que mon vélo était grippé… une fois réparé ça va beaucoup mieux, Jeannie Longo n’a qu’à bien se tenir !  A Roskilde on galère à trouver un supermarché mais grâce à Clio on finit par en trouver un. Nous passons ensuite une soirée tranquille dans notre camping du jour, très bien placé au pied du Frederikssund, le fjord de Roskilde.

En route pour Slagelse

Arrivée à Slagelse

Petit crochet en solo à Gammellejre

Hutte du soir…

… dans un camping de rêve au bord du fjord !

J11 : Roskilde – Hillerod (50km)

Matinée très agréable de visite de Roskilde : la cathédrale avec son carillon et les tombeaux des souverains danois, puis balade avec Clio dans le centre pendant qu’Antoine visite le musée des bateaux vikings. Nous retournons au camping, où nous déjeunons de pizzas, puis nous reprenons nos vélos… C’est parti pour 40km assez inintéressants, avec encore 150m de dénivelé et du vent. Aujourd’hui c’est Clio qui défie Jeannie Longo, moi je n’ai pas le mojo ! Nous passons ensuite la soirée dans notre super auberge à Hillerod, après avoir fait quelques courses in extremis.

Cathédrale de Roskilde…

… son carillon…

… et ses tombeaux

Construction d’un bateau viking à partir d’un tronc

J12 : Hillerod – Hornbaek (24km)

Journée châteaux aujourd’hui ! On commence par celui (magnifique) de Frederiksborg. Puis, c’est Clio qui crève… pendant qu’elle et Antoine réparent le vélo, je vais faire quelques courses et nous pique-niquons ensemble dans les jardins du château. Nous continuons ensuite jusqu’aux jardins du château de Fredensborg, puis jusqu’à Hornbaek. Notre maison du soir est superbe ! Pour fêter mon anniversaire, Clio et Antoine m’offrent le dîner au Hornbaek Bar&Restaurant, un super resto du front de mer, on se régale.

Château de Frederiksborg

Happy birthday !

J13 : Hornbaek – Humlebaek (37km)

Petit-déjeuner sur la terrasse de notre belle maison, puis je fais un petit aller-retour en solo dans le centre –ville d’Hornbaek avant de rentrer finir mes sacs et reprendre la route jusqu’à Elsingor. Nous visitons le château de Kronborg, où des comédiens jouent des scènes d’Hamlet devant nous. C’est très chouette. Nous déjeunons dans un hangar à street food puis poursuivons jusqu’à Humlebaek. Notre maison est la plus chère du séjour (170 euros la nuit), et elle s’avère très décevante ! Son seul atout est d’être située à deux pas du  musée d’art moderne Louisiana, que nous visitons. J’ai un coup de cœur absolu pour le travail de Pipilotti Rist, que je ne connaissais pas du tout. Nous dînons ensuite at home.

@ Hornbaek

Cour du château de Kronborg

Depuis la tour panoramique de Kronborg

Ogier le Danois, chevalier endormi dans les casemates du château de Kronborg

Balade à Helsingor

Notre hangar à street food

The little merman

Louisiana, un musée d’art moderne situé dans un cadre extraordinaire

« Just under the surface », une oeuvre magnifique de Pipilotti Rist

« Pixel forest », de Pipilotti Rist

J14 : Humlebaek – Copenhague (39,5km)

Dernier jour déjà ! J’ai bien apprécié ce voyage, et je crois que Clio et Antoine aussi. La route est belle, le long de la côte, avec de magnifiques maisons donnant sur la mer. Nous pique-niquons au fort de Charlottenlund, sous le soleil, avant de parcourir les 10 derniers km qui nous séparent de Copenhague. La circulation y est très dense ! On rend les vélos et nous filons à l’appartement que Clio et Antoine ont loué. Nous longeons les quais à pied, tout le monde se baigne dans les canaux ! Pour ne pas affoler la gérante en nous voyant arriver à trois sur une résa pour deux, je pars me balader pendant qu’ils récupèrent les clés. Je vais à Christiania, le quartier alternatif de Copenhague ; c’est très calme quand la police est là, mais dès qu’elle part cela se ranime ! Il y a toujours beaucoup de vendeurs de cannabis. Et puis, il est temps de rentrer… En quinze minutes de métro je suis à l’aéroport, puis je m’envole pour Roissy, où Benoît m’attend 🙂

Zone de baignade chic du côte de Charlottenlund

Champ d’éoliennes en mer

Fort de Charlottenlund et chouette terrain de camping adjacent

De retour à Copenhague !

En balade dans Christiania

Aéroport de Copenhague

Tagué , , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :