BILAN VELOTRIP DANOIS 2019

Cela faisait longtemps que je voulais faire un voyage à vélo. Plus le temps passe et plus j’aime voyager lentement, et le voyage à vélo me séduisait par la lenteur qu’il implique, en laissant le temps de « voir » tous les paysages traversés (bon, moins qu’à pied, mais plus qu’en bus, train ou avion). La rencontre avec Clio à la Réunion l’été dernier a été déterminante, car elle avait exactement la même envie… A force d’en parler, nous avons commencé à évoquer la possibilité de faire cela ensemble. Clio a proposé le Danemark car une amie à elle avait fait trois semaines de vélo sur la côte danoise l’été dernier et en était rentrée enchantée. Et puis, Antoine s’est finalement joint à nous pour cette aventure de 2 semaines. Rester le long de la côte nous a semblé un peu compliqué en deux semaines (cela nous obligeait à faire de longs trajets en train pour le début et la fin du voyage), nous avons donc décidé de faire plutôt une boucle depuis et vers Copenhague. Au final nous avons été ravis de ce voyage. J’espère avoir l’occasion de voyager de nouveau de cette façon dans les années qui viennent… et de faire la faire découvrir à Benoît !

Notre itinéraire :

14 jours et 14 nuits de voyage, 641 km parcourus en vélo, 50km en bus, 70km en train, une bonne trentaine à pied…. et un kilométrage inconnu en bateau 😉 Notre périple s’est organisé de la manière suivante :

  • J1 : arrivée à Copenhague, récupération des vélos et route jusqu’à Vallensbaek (14km)
  • J2 : Vallensbaek-Harvig (56km). Pause à Mosede fort puis pause déjeuner à Koge et visite du musée d’art moderne
  • J3 : Harvig-Praesto (48km). AR le matin au point de vue des Stevns Klint.
  • J4 : Praesto – Somarke (à 3km à l’est de Borre) (51,5km). Déjeuner au port de Kalvehave et passage par Stege, Keldby, Emelund. Le soir, AR à Liselund pour voir le parc.
  • J5 : Somarke – Marienlyst (81km). Le matin, AR à Mons Klint, puis déjeuner à Stege, puis passage par Klekkende Hoj et Bogo (ferry annulé, bus de remplacement)
  • J6 : Marienlyst – Kragenaes (44km). Bus sur le dernier tronçon entre Maribo et Kragenaes car dégradation météo ++
  • J7 : Kragenaes – Aeroskobing (61km). Le matin, AR à pied à Dodekalitten, puis ferry pour l’île de Langeland, visite de Svendborg puis ferry puis Aeroskobing
  • J8 : Aeroskobing – Odense (58km). Balade le matin à Aeroskobing, et l’après-midi visite de Egeskov Slot.
  • J9 : Odense – Nyborg (8km). Matinée à Odense sur les traces de HC Andersen, puis trajet de l’après-midi très nettement raccourci par une crevaison… On prend finalement le train jusqu’à Nyborg.
  • J10 : Nyborg – Roskilde (69km). Train de Nyborg à Slagelse puis vélo via Lejre et Gammellejre.
  • J11 : Roskilde – Hillerod (50km). Matinée de visite de Roskilde
  • J12 : Hillerod – Hornbaek (24km). En chemin, visite du château et des jardins de Frederiksborg puis des jardins de Fredensborg.
  • J13 : Hornbaek – Humlebaek (37km). Pause à Elsingor où nous visitons le château de Kronborg. Le soir, visite du musée d’art moderne Louisiana.
  • J14 : Humlebaek – Copenhague (39,5km) puis vol retour pour Paris.

Notre itinéraire ! En rouge les portions en vélo, en bleu le bus, en jaune le ferry et en gris le train (source : atlas-monde.net)

Hébergement :

Nous avons utilisé trois types d’hébergement durant ce voyage :

  • Maisons et appartements AirBNB (10 nuits). Ce n’était pas donné, autour de 100 euros la nuit, mais à trois ça passait.
  • Petites « huttes » privatives, avec sanitaires communs, dans des campings (3 nuits). Nous avons fait ça à Kragenaes, Aeroskobing et Roskilde (cliquez sur le nom des villes pour arriver sur le site des campings en question). Les tarifs étaient très variables, nous avons payé autour de 95 euros à Kragenaes et Roskilde, et seulement 53 euros à Aeroskobing. Les draps et serviettes n’étaient pas inclus (supplément autour de 9 euros/personne si vous n’avez pas de sac de couchage/serviette). Les infrastructures des campings étaient excellentes.
  • Auberge de jeunesse « Danhostel » à Hillerod, 81 euros la nuit pour 3 lits dans un dortoir de quatre, où nous avons finalement été seuls. Draps et serviettes non inclus, 9 euros/personne en plus.

A chaque fois nous avions accès à une cuisine ; la plupart de temps nous faisions un arrêt « courses » au supermarché avant d’arriver à notre hébergement et nous dînions sur place. Le midi c’était pique-nique en chemin.

Netto, notre supermarché fétiche !

Reportage photo au resto thaï d’Odense 😉

Budget :

  • AR Paris-Copenhague avec Air France, vol direct sans bagage en soute : 220 euros
  • Vie quotidienne : 1100 euros (dont 220 euros de location de vélo + sacoches)

Soit un total de 1320 euros pour deux semaines de voyage, soit 94 euros/jour tout inclus.

Ce que j’ai préféré :

  • Enfin faire ce voyage à vélo dont je rêvais depuis si longtemps ! Et le partager avec mes amis Clio & Antoine 🙂
  • Les petits stands devant les maisons, où les gens vendent leurs fruits, légumes, confitures… ou meubles ! On paye en mettant l’argent dans une boîte, ou bien avec son téléphone. La confiance règne et c’est chouette !

  • Certains éléments de la gastronomie danoise : les roulés à la cannelle (merci Clio ;-)), les smorrebrod, les fraises fraîches, le skyr…

Les merveilleux roulés à la cannelle du dernier jour

  • Dans le sud du Danemark, les champs de blé et de coquelicots à perte de vue, parfois émaillés de quelques bleuets. C’était ravissant…

  • Les jolies maisons danoises, souvent très ouvertes sur l’extérieur avec des verrières ou des serres permettant de profiter de la vue de la nature même en hiver.

  • Quelques belles découvertes artistiques ! J’ai eu un gros coup de cœur pour le travail de Pipilotti Rist, découverte au Louisiana, qui mêle visuels et musique, et j’ai été fascinée par le projet « Nowhere island », d’Alex Hartley, découvert au musée d’art moderne de Koge… Une petite île, découverte au Svalbard, a été remorquée jusqu’en Angleterre et a été proclamée « nouvelle république », avant d’être détruite et répartie entre tous ses citoyens. Je vous laisse en lire plus par ici… Cela m’a fascinée !

Ce que j’ai moins aimé :

  • Le dénivelé et le vent – parfois associés. Certaines côtes ont été dures à monter… Je ne m’attendais pas à cela au Danemark, j’imaginais le pays tout plat !
  • Mes non-baignades. Je pensais pouvoir me baigner durant ce voyage, et en fait non… Nous arrivions souvent tard à nos hébergements, et je n’ai pas eu le courage d’aller faire trempette le soir… ni de me lever plus tôt le matin 😉

Des courageuses à Aeroskobing

Les particularités danoises qui nous ont marqués :

  • En vélo, il faut lever le bras pour dire que l’on va s’arrêter. Il faut aussi traverser les croisements en deux temps si l’on veut aller à gauche ; on va d’abord en face, on s’arrête puis seulement on peut tourner à gauche.
  • La technique de désherbage en brûlant les herbes au chalumeau… Un peu surprenant, mais apparemment très banal au Danemark
  • La vente des fruits, légumes voire objets personnels devant chez soi, avec une boîte pour payer en liquide et/ou un système de paiement via le téléphone portable de l’acheteur

Brocante devant chez les gens 😉

Vente de fleurs

Tagué , ,

13 réflexions sur “BILAN VELOTRIP DANOIS 2019

  1. mezzarobert dit :

    Salut !
    Contente de voir que cette première expérience à vélo t’a plu. Je suis bien d’accord, le pire à vélo c’est le vent ! Pour moi c’est encore bien pire que le dénivelé…

    • Oui c’était top ! Avec mes amis on commence déjà à réfléchir à notre prochaine escapade cycliste 😉 Et vous où en êtes-vous maintenant ? Bises !

      • mezzarobert dit :

        Super ! On vient d’arriver au Kirghizistan après avoir traversé le Tadjikistan. C’était génial mais on a pas mal souffert du vent ces derniers jours…

      • Quel périple incroyable !!! Est-ce qu’on peut vous suivre quelque part en temps réel ? Courage pour le vent. Vous devez aussi faire pas mal de dénivelé non?

      • mezzarobert dit :

        Tu peux nous suivre sur Facebook (les Mezzarobert à bicyclette). On met les mêmes commentaires, mais sans photos, sur la page « nouvelles en temps réel » de notre blog. Oui, beaucoup de dénivelé aussi, mais on s’y habitue plus facilement qu’au vent. Ça rend moins fou !

      • Super ! Merci ! Je me suis inscrite 😉 Je regardais régulièrement votre blog mais je n’avais pas vu la partie « nouvelles en temps réel ». Avec les photos ça sera encore mieux 🙂
        Bonne poursuite de vadrouille !

      • mezzarobert dit :

        Eh eh, c’est vrai qu’on est très très très en retard sur le blog !!

      • L’essentiel est que vous profitiez de votre voyage… Vous aurez toujours le temps pour le blog une fois que vous serez rentrés. Bon pédalage!

      • mezzarobert dit :

        Voilà, on publiera les articles… un jour.

      • Haha 😀 J’espère en tout cas qu’à votre retour nous aurons l’occasion de nous rencontrer, cela me ferait plaisir d’échanger « en vrai » avec vous… Je suis fascinée par ce deuxième voyage que vous êtes en train de faire.

      • mezzarobert dit :

        Ça nous ferait très plaisir aussi ! Jusqu’ici on habitait Paris, ce qui aurait facilité les choses pour une rencontre, mais on va s’installer à Nîmes au retour. Si ça te/vous dit de vous faire un petit weekend dans le sud après ton weekend montpelliérain (plus belle ville du monde, je viens de là !). Sinon, on passera quand même certainement de temps en temps à Paris…

  2. Del dit :

    C’était vraiment très chouette comme voyage ! J’ai adoré ce mode de voyage à travers tes récits ! Ca donne des idées tout ça, mais chaque chose en son temps…
    Et je viens aussi de découvrir le voyage fluvial (en lecture) en louant un petit bateau sans permis… Imagine la Hollande, Amsterdam et ses canaux ! Ca doit être bien sympa ! A voir niveau impact environnemental…
    Bises !

Répondre à Del Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :