BILAN KAZAKHSTAN

Notre itinéraire au Kazakhstan. Source : 1Clic1Planet

Cela faisait un moment que j’avais des envies d’Asie Centrale, une région du monde que je ne connaissais pas du tout. Je voulais à la base y passer au moins cinq à six semaines en solo, en itinérant dans « les pays en –stan », et puis finalement cela s’est réduit à deux semaines, mais en bonne compagnie puisque j’étais accompagnée de mon amie Coralie. Pourquoi le Kazakhstan et pas l’un de ses voisins ? Tout simplement parce qu’il ne faut pas de visa pour le Kazakhstan, et que mon guide en parlait comme le pays le plus touristique et « facile » de la région… Nous n’avons pas été déçues, la variété des paysages et l’accueil que nous avons reçu nous ont émerveillés. Nous partions découvrir de la steppe et des yourtes, et au final nous avons vu et vécu bien plus que cela… Le reste de la région nous tend désormais les bras, vivement les prochains voyages dans la région !

Notre itinéraire :

  • 14 jours et 14 nuits de voyage : un jour à Chymkent ; deux jours dans le parc d’Aksou-Jabagly ; un jour à Turkestan + Sauran ; un jour dans le train entre Turkestan et Almaty ; quatre jours à Almaty (dont une grosse demi-journée pour le grand lac d’Almaty et une journée entre Medeo et Shymbulak) ; un jour au canyon de Tcharyn ; un jour entre Issik et Turgen ; deux jours dans le parc d’Altyn-Emel.

Hébergement :

  • Chymkent:
    • Une nuit au City Hostel, que nous recommandons +++ Nous avons payé 8000 tenge pour une chambre double avec sdb privée, petit-déjeuner inclus. Les lieux sont propres et modernes. L’accueil est très gentil et anglophone. Les personnes de l’hôtel nous ont beaucoup aidées pour réserver des taxis, planifier notre séjour, imprimer nos billets de train… Seul petit bémol, l’insonorisation n’est pas excellente, prévoyez des boules Quiès.
    • Une nuit dans un AirBNB que nous ne recommandons pas ! Lit cassé, couverts cassés et sales…
  • Turkestan : Nous n’y avons pas dormi, mais nous avons largement profité de l’Edem Hotel… Ils ont accepté de garder nos bagages pour la journée et nous ont aidé à réserver un taxi pour aller à Sauran et pour aller à la gare. Nous avons dîné au restaurant de l’hôtel, très moderne et agréable, avec une carte diversifiée. Les chambres nous ont semblé un peu plus anciennes (et demandez une chambre loin de la discothèque !) mais l’emplacement est idéal, à cinq minutes à pied du mausolée.
  • Cabine de première classe du train Turkestan-Almaty: 15 000 tenge soit 37 euros/personne pour une cabine double, au top !
  • Almaty : Trois puis quatre nuits en airBNB, dans deux appartements différents. Entre 8 et 9 000 tenge/nuits, hors frais airBNB.
  • Bashi: une nuit dans un hôtel en cours d’agrandissement, très moderne et propre. 5000 tenge/personne pour une chambre double avec sdb commune.

Budget :

  • AR Paris-Kazakhstan (arrivée à Chymkent et retour d’Almaty) avec Air Astana, repas et bagage en soute inclus : 336 euros/personne
  • Billets de train Chymkent-Almaty : 37,6 euros/personne
  • Change, retrait  et airBNB payés par CB : 644,5/personne

Ce qui nous fait donc 1018 euros/personne tout compris

Ce que j’ai préféré :

  • L’hospitalité kazakhe. Les gens se sont tous montrés extrêmement gentils et accueillants avec nous durant ce séjour, y compris lorsqu’ils ne parlaient pas anglais.
  • La diversité des paysages : paysages montagnards estivaux pleins de tulipes sauvages à Aksou-Jabagly, lac gelé à Almaty, canyon rouge et ocre à Charyn, pistes de ski à Shymbulak, steppe… Nous avons le sentiment d’avoir traversé plusieurs pays et plusieurs saisons en quinze jours de voyage !

Big Almaty Lake

  • Les animaux que nous avons vus : nombreux aigles, bouquetin et marmottes à Aksou-Jabagly, lapins et tortues sauvages à Tamgaly, antilopes à Altyn-Emel… sans compter les innombrables moutons, chevaux et vaches croisés sur notre route ! Nous ne pensions pas voir autant d’animaux lors de ce voyage, cela fut une bonne surprise.
  • Le dépaysement culturel total. Je ne connaissais pas du tout cette région du monde, et ce voyage m’a donné envie d’y retourner…
  • Les moments où la luminosité sublime les paysages traversés, comme lors de la découverte des ruines de Sauran en fin de journée, pleines de coquelicots, avec un soleil rasant comme j’aime, et dans la même veine la découverte des montagnes Aktau
  • Découvrir que les dunes chantent vraiment !

Ce que j’ai moins aimé :

  • La nourriture traditionnelle, à base de  viande. Cela s’explique par le fait que les Kazakhs étaient à l’origine des nomades, ils mangeaient donc principalement des animaux de leurs troupeaux et ne pratiquaient pas d’agriculture, mais clairement cela ne correspond pas à mes goûts alimentaires. Ceci étant dit, les gens ont fait leur maximum pour nous proposer des plats végé, et ne nous ont pas regardées comme des bêtes curieuses 😉
  • La pollution des sites naturels les plus fréquentés. Les gens jettent leurs bouteilles plastiques dans les torrents de montagne, il y a des piles d’ordures sur les sites de pique-nique… La gestion des déchets est encore un sujet balbutiant au Kazakhstan. En ville par contre il y a des poubelles partout et c’est très propre. Par contre le tri des déchets n’existe pas, verre cartons et ordures se jettent ensemble.
  • L’uniformisation soviétique de l’architecture… et l’uniformisation « mondialisée » en cours, avec des Starbucks et des MacDo qui commencent à apparaître

Les particularités kazakhes qui nous ont marquées :

  • Les passages piétons hachurés en jaune et blanc et le décompte des secondes avant le changement de couleur du feu. Quand c’est vert pour les piétons ou qu’il n’y a pas de feu les Kazakhs s’arrêtent immédiatement pour laisser traverser. Si vous tentez par contre de traverser au rouge, préparez-vous à vous faire klaxonner !

Passage piéton kazakh

  • La construction des immeubles. Si les numéros sont inscrits sur la façade, l’entrée se situe derrière. Chaque immeuble est d’ailleurs souvent divisé en plusieurs cages d’escaliers, ayant chacune leur entrée. Les cages d’escaliers sont souvent creppy… par contre les appartements sont plutôt fonctionnels, avec de grandes pièces carrées. Côté arrière-cour on trouve aussi systématiquement une aire de jeux pour enfants, dont la plupart semblent d’ailleurs avoir connu l’époque de l’URSS !
  • Les gens se déchaussent systématiquement en entrant dans un logement, que ce soit le leur ou qu’ils soient invités.
  • Le métro d’Almaty, hyper profond et aux galeries larges, ultra-propres et décorées comme des salles de musée. Je me demande s’il ne peut pas servir d’abri anti-nucléaire d’ailleurs…

Dans le métro d’Almaty… Derrière nous, l’interminable escalator

La salle d’attente entre les quais du métro

Tagué ,

5 réflexions sur “BILAN KAZAKHSTAN

  1. mezzarobert dit :

    1000 fois d’accord pour l’hospitalité kazakhe !! C’est assez fou de voir à quel point les gens sont accueillants !! Par contre, j’ai plutôt l’impression que c’est l’un des pays les moins touristiques de la région, non ? Et il n’y a plus besoin de visa pour l’Ouzbékistan et le Kirghizistan (e-visa seulement pour le Tadjikistan). Je dis ça je dis rien, mais pour un prochain voyage…

    • Mais oui tu as raison pour le visa ! Pour moi il n’y avait que le Kazakhstan et le Kirghizistan qui nous dispensaient de visas, mais je viens de voir que depuis octobre 2018 c’était également le cas de l’Ouzbékistan.
      Quant au côté touristique, mon guide disait que le Kazakhstan était le pays le plus touristique de la région, c’est vrai que cela ne nous a pas sauté aux yeux… en tout cas pour ce qui est du tourisme occidental. Nous avons croisé par contre beaucoup de touristes russes et asiatiques.
      Enfin bref, on y retournera j’espère ! Et vous comment se passe votre périple ? Ou en êtes-vous maintenant?
      Bises !

      • mezzarobert dit :

        Oui, en effet, il y a plus de touristes russes et asiatiques. On est maintenant en Ouzbékistan où, pour le coup, il y a beaucoup de touristes occidentaux, notamment français.

  2. C’était super sympa de vous suivre toutes les deux dans ces magnifiques paysages!

Répondre à sousdautreslongitudes Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :