[Antarctica #15] – Orne Harbour, Errera channel et nuit sous la tente (baleines et sea leopards inclus !)

Ce matin, lorsque j’ouvre le store, je découvre un paysage sublime, de soleil et de glace… Le bateau est entouré de petits morceaux de glace, le soleil brille, un peu de brume s’accroche aux montagnes et sur le rivage la neige est immaculée. Le paysage est beau à couper le souffle… on dirait que chaque jour est encore plus chouette que le précédent ! Nous sommes à Orne Harbour.

Un petit coup de zodiac et nous voilà à terre. Une grande pente enneigée se dresse face à nous : cela sera notre grimpette du matin ! Pour une fois les bâtons de marche ne nous serviront pas à nous défendre des otaries mais bel et bien à grimper car c’est assez verglacé.

Notre balade du matin

Pettie pause

Au sommet la vue est double, à la fois sur Orne Harbour mais aussi de l’autre côté, avec de la terre, des icebergs et… tout un tas de baleines qui se promènent. Les manchots sont également au rendez-vous, ici ce sont des chinstrap. Nous assistons de très près à une séance de « feeding », où la maman manchot régurgite pour nourrir ses deux poussins, qui se mettent ensuite à lui courir derrière avec de petits cris pour en avoir plus 😀 Nous voyons également quelques skuas.

Vue d’un côté sur Orne Harbour…

… et de l’autre côté sur le reste de l’Antarctique

Skua

Baleine et son baleineau

Maman manchot nourrit ses deux petits…

… qui se mettent à lui courrir après pour en avoir plus !

La descente est assez drôle, on peut presque faire du ski avec nos boots tellement ça glisse ! Des otaries accompagnent notre zodiac sur une partie du trajet jusqu’au bateau. Je me remets un peu sur le pont avant d’aller déjeuer, et alors que je regarde le paysage j’entends soudain un souffle rauque tout près de moi… Une baleine est en train de passer juste en dessous de l’endroit où je me tiens ! Je suis seule sur le pont à ce moment-là et j’ai l’impression qu’il n’y a qu’elle, moi et l’Antarctique tout autour… Magique !

Le midi c’est burgers, frites et strudel aux pommes… Pas très diététique mais on se régale. La terrasse du restaurant est encore ouverte et déserte, alors on en profite pour y boire nos thé/café en profitant de la vue.

Nous naviguons ensuite dans Errera channel, entre montagnes enneigées et icebergs. Nous apercevons au loin quelques autres bateaux. Nous profitons de cette navigation pour aller visiter l’hôpital du bateau. Hé oui, il y a un véritable petit hôpital ici, avec de quoi pallier aux urgences… La médecin et l’infirmière nous font visiter, c’est bien organisé ! Il y a des médicaments d’urgence, de quoi faire des radios, des scopes… Par contre je suis surprise par l’absence de mini laboratoire de biologie. Elles me confirment qu’elles ne peuvent faire aucune analyse sanguine à bord.

L’hôpital

L’après-midi chaque groupe sort en zodiac afin de voir les icebergs de plus près. C’est Tessa qui est avec notre groupe, elle nous explique plein de choses sur la glace. Nous voyons de très beaux icebergs, certains sont perforés en leur centre, d’autres ont été roulés par la mer et ont des contours très adoucis, d’autres encore possèdent des stalactites…  Moi qui avais déjà l’impression de bien les voir depuis le navire, là c’est encore mieux ! Nous avons par ailleurs la chance de voir plusieurs léopards des mers qui se reposent sur la glace. Comme dit Benoît, ils ont la tête des méchants dans les grosses productions hollywoodiennes 😀 Leur grand sourire a quelque chose de carnassier… Ce sont de gros prédateurs pour les manchots. Un peu plus loin, de gros phoques de Weddell se reposent sur la glace. Nous remontons quelques blocs de glace à bord pour le science corner. De près, certains morceaux sont pleins de petites bulles… On les entend crépiter lorsque l’on approche la glace de notre oreille.

Un iceberg troué

Tessa et le bloc de glace qui finira sa vie au science corner

Sea leopards

La partie basse, plus « douce » de cet iceberg était vraisemblablement sous l’eau par le passé, puis l’iceberg a pivoté sur lui-même, exposant cette face à la surface

Phoques de Wedell

Sea leopard qui a bien mangé…

Je me remets un peu sur le pont ensuite, et je revois une baleine. Elle se balade tranquillement. J’aoerçois alors le dernier zodiac de sortie ; il ne l’a pas vue, et fonce sur elle… je leur fais de grands signes, tout comme le monsieur de la suite juste en-dessous, qui a également assisté à toute la scène. Heureusement le zodiac finit par la voir, ouf !

Ce soir nous allons dîner à 18H tapantes. En effet, c’est aujourd’hui que nous passons la nuit à terre, en mode camping, et nous devons être prêts assez tôt afin d’avoir le temps de monter les tentes. Avant de quitter le bateau, on nous remet à tous un gros sac de couchage et une barre énergétique (!). Un coup de zodiac et nous voilà à terre. Après un rapide briefing, nous attrapons l’une des pulkas contenant tente et matelas et nous partons en direction du camp site. Nous sommes parmi les premiers et nous allons pouvoir choisir notre emplacement ! Nous nous installons tout au bout, afin d’avoir une jolie vue sur les montagnes et les glaciers environnants – tant qu’à faire, c’est mieux qu’une vue sur la tente du voisin ^^.

En route pour le camping polaire !

Monter la tente s’avère plus long que prévu. Les tentes sont des tentes d’expédition, avec une chambre centrale et au auvent de chaque côté. Elles sont gigantesques, et plus longues à monter que notre petite tente habituelle ! En plus nous nous rendons compte une fois la tente presque montée qu’elle n’est pas orientée comme on voulait… On la déplace en vitesse et nous finissons par triompher. Un peu à l’écart du campement, un demi igloo a été construit par l’équipe d’expédition afin d’abriter les toilettes. C’est très chic, avec de vraies petites toilettes, un distributeur de papier hygiénique…

Les toilettes !

Nous profitons du peu de temps qu’il nous reste avant la nuit pour nous rapprocher du glacier juste derrière nous. La vue sur le glacier d’un côté, notre campement de l’autre est superbe… Quant au Fram, il est parti plus loin, afin que nous nous sentions vraiment « seuls en Antarctique » 😀 Il reviendra nous chercher demain matin.

Le glacier

Retour au campement

De retour au campement, chacun vit sa vie… Certains filent dormir illico, d’autres jouent avec leur laser ( !). Nous ne nous couchons pas tout de suite et nous nous posons un peu face à la mer et aux icebergs. La nuit n’est pas complètement noire ; au loin on entend craquer le glacier. Quel bonheur d’être là, ce jour, ensemble en Antarctique…

Good night !

Publicités
Tagué , , , , , , ,

4 réflexions sur “[Antarctica #15] – Orne Harbour, Errera channel et nuit sous la tente (baleines et sea leopards inclus !)

  1. Tatiana dit :

    Mon post préféré depuis le début de ton récit. Quelle chance !

  2. Jérémie dit :

    La ce n’est plus un voyage, c’est plus que ça, bien plus que ça… J’en viens à douter Arctique / Antarctique en premier… Je ne Dois plus attendre là… Merci beaucoup pour ces partages!

    • Les deux sont top à mon avis ! Moi qui ne rêvais que d’Antarctique, maintenant j’ai très envie d’aller découvrir l’Arctique… En tout c’est vrai que c’était plus qu’un voyage 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :