[Lisbonne #1] Ou comment passer en quelques heures de la grisaille parisienne au soleil lisboète… dans les quartiers  de l’Alfama et de Graça

P2530230Ceux qui nous suivent depuis un moment, ou qui nous connaissent dans « la vraie vie » (concept que je développerai un autre jour !) savent que parmi nos petits plaisirs, il y a celui des week-ends surprise… A tour de rôle, nous avons en effet pris l’habitude d’emmener l’autre dans une destination mystère. Le « surpris » sait simplement qu’il doit bloquer son week-end – nos emplois du temps chargés ne nous ont en effet pas encore permis de faire une full surprise ;-)) – et après, c’est carte blanche à l’organisateur.  Cela fait des années que nous faisons cela, et je dois dire que cela reste une valeur sûre de nos week-ends ! En novembre 2013 j’ai ainsi emmené Benoît à Reims, et en février 2014 c’est moi qui me suis retrouvée par surprise à Anvers… Il était largement temps que je lui organise un petit quelque chose à mon tour en ce début de 2015, et ce fut chose faite fin janvier : direction Lisbonne ! Bon, la surprise fut un peu éventée, puisque je me suis totalement trahie un mois environ avant le départ… mais à force de désinformation j’ai réussi à faire croire à Benoît qu’il avait mal entendu ce que j’avais dit, et il s’attendait au final à partir à Liverpool (en se disant que vraiment, il aurait préféré Lisbonne côté météo) Ouf, la surprise était sauve ! (la prochaine fois, je reste muette ^^)

Le départ fut un peu rude ; nous décollions le vendredi soir après le travail, et entre le timing à respecter pour avoir l’avion, le RER bondé et la fatigue de la semaine qui venait de passer, les premiers instants de ce week-end ont singulièrement manqué de poésie… Enfin, Benoît était tout de de même heureux de partir trois jours au soleil (et ne m’en a pas voulu de lui avoir fait emporter beaucoup trop de pulls, désinformation oblige !), et moi contente d’avoir réussi à rattraper le coup côté surprise. A Lisbonne, nous fûmes accueillis comme des rois par nos hôtes AirBNB en dépit de l’heure tardive. Hésitant lors de mes recherches entre plusieurs appartements, j’avais finalement choisi celui-ci grâce au ton vraiment sympa des réponses de son propriétaire… qui s’est avéré aussi sympa en chair et en os que par mail. Une fois la porte refermée derrière eux, nous nous regardons en souriant… les vacances commencent !

P2520337

Une bonne nuit de sommeil et un bon brunch plus tard, nous sommes d’attaque pour partir à la découverte de Lisbonne. Notre appartement est situé dans le quartier de Baixa, la ville basse. Le côté très central de ce quartier en fait un point de départ idéal pour découvrir les mille et une merveilles de Lisbonne.

P2520355

P2520360

Pour cette première journée à Lisbonne, nous prenons la direction de l’Alfama. Ce quartier historique est le seul à avoir survécu au tremblement de terre de 1755, et ses petites ruelles et placettes donnent une idée de ce à quoi ressemblait la Lisbonne médiévale. Ce quartier est très touristique, et nous comprenons rapidement pourquoi… il a un charme fou ! Entre les rues qui tournicotent dans tous les sens, les fontaines de-ci de-là et les points de vue inattendus sur la ville, il fait bon flâner par ici.

P2520384

P2520387

Vue sur les toits de l'Alfama (et sur le grand paquebot Costa en escale ce jour)

Vue sur les toits de l’Alfama (et sur le grand paquebot Costa en escale ce jour)

Nous marchons ainsi jusqu’au monastère Sao Vincente de Fora, que nous décidons de visiter… et bien nous en prend, car il mérite vraiment le détour ! Patios décorés d’azulejos imagés, luxueuse chapelle de marbre, salle funéraire aux sarcophages de marbre sculpté… et surtout, le clou de la visite : toute une collection d’azulejos illustrant les fables de La Fontaine. Ce ne sont pas les fables les plus connues, mais à côté de chaque azulejo un petit panneau explique la fable. Voilà une visite à ne pas manquer pour les admirateurs du poète.

A Monseigneur le Dauphin

Je chante les héros, dont Esope est le père,

Troupe de qui l’histoire encore que mensongère,

Contient des vérités qui servent de leçon.

Tout parle en mon ouvrage, et même ces poissons ;

Ce qu’ils disent s’adressent à tous tant que nous sommes ;

Je me sers d’animaux pour instruire les hommes.

La Fontaine, édition de 1668

 

"L'ours et l'amateur des jardins"

« L’ours et l’amateur des jardins »

"Le chat, la belette et le petit lapin"

« Le chat, la belette et le petit lapin »

Au dernier étage du monastère, une grande terrasse permet de bénéficier d’une très jolie vue sur Lisbonne. L’endroit est étonnament calme, il y a très peu de visiteurs, et nous profitons un moment de cet endroit très agréable. Le patio au pied du monastère et l’église adjacente (accès gratuit) méritent également le détour, bref, nous vous recommandons cette visite !

La terrasse

La terrasse

P2520578

Les deux cloîtres vus depuis la terrasse

Les deux cloîtres vus depuis la terrasse

Le patio

Le patio

Nous continuons ensuite notre balade dans le quartier de Graça, où se situaient les premiers faubourgs de la ville, blottis au pied du château. Là encore, le quartier est très sympa et c’est un plaisir de s’y balader. Où que nous posions le regard, nous découvrons une jolie façade, un détail amusant, un point de vue agréable sur la ville… C’est que ça grimpe ici, et plus on prend de la hauteur et plus la ville se révèle à nous. Nous arrivons bientôt au mirador de Largo do Monte, où les gens ont commencé à se positionner pour le coucher de soleil. C’est vrai que la vue sur la ville est très belle !

P2520600

P2520604

Vue sur le château depuis le mirador

Vue sur le château depuis le mirador

Mirador

Mirador de Largo do Monte, vu d’en bas !

Nous continuons néanmoins notre chemin, et redescendons tranquillement vers le mirador de Graça, situé un peu plus bas. Depuis le début de la journée nous avons découvert pas mal de street art – de tous les styles – au fil de notre balade dans l’Alfama et Graça : coloré, épuré, poétique… Cela nous plaît bien !

P2520382

P2520594

P2520598

P2520613

P2520614

Une fois arrivés au mirador, nous nous installons sur un petit muret face à la vue afin de profiter du coucher de soleil sur le pont 25 de Abril que nous apercevons au loin. Le soleil descend lentement sur la ville qui s’embrase de reflets dorés, avant de plonger dans le Tage… Superbe et inoubliable spectacle !

Mirador de Graça

Mirador de Graça

P2520648

Coucher de soleil sur le pont 25 de Abril

Nous nous dirigeons ensuite vers le château, qui est en train de fermer ses portes. C’est trop tard pour la visite, mais nous prenons le temps d’explorer les ruelles de Santa Cruz, au pied du château. Ce petit quartier a un charme fou avec ses ruelles pavées où le linge sèche aux fenêtres et où chaque porte est ornée de plantes… Nous nous installons ensuite à la terrasse d’un petit café, car un challenge nous attend ce week-end : nous avons en effet décidé, d’un commun accord, de nous lancer dans un comparatif des pastéis de nata… Ces petits gâteaux à la crème typiques de la région se retrouvent à tous les coins de rues ici, et nous sommes fermement décidés à chercher – et trouver – les meilleurs de la ville. En voyage, il faut savoir donner de sa personne ! 😉 Verdict de cette dégustation-ci : crème trop liquide dixit Benoît !

Les ruelles de Santa Cruz, au pied du château

Les ruelles de Santa Cruz, au pied du château

P2520682

P2520677

En redescendant vers la ville basse, nous nous arrêtons un instant au mirador das Portas do Sol, avant de visiter la cathédrale puis une boutique de laine qui vend des manteaux originaux (mais totalement hors budget). Nous ne rentrons pas tout de suite et continuons la balade dans la Baixa by night, le quartier est très aéré et animé en ce samedi soir. Nous trouvons une petite échoppe près de la gare de Rossio où nous prenons l’apéro, c’est bien les vacances ! Nous arrivons à la Confeitaria Nacional juste avant sa fermeture… et hop, deux pastéis de nata en plus pour notre comparatif ! (et un troisième gratuit grâce à notre guide du Routard ^^)

La cathédrale de Lisbonne

La cathédrale de Lisbonne

La rue Augusta, artère principale de la Baixa

La rue Augusta, artère principale de la Baixa

Porto 1907, qui veut ?

Porto 1907, qui veut ?

La gare de Rossio, à l'architecture étonnante

La gare de Rossio, à l’architecture étonnante

DSCF9202

DSCF9207

Château by night

Château by night

Place don Pedro

Place Don Pedro

Nous nous posons à l’appartement le temps de dîner, puis ressortons faire un tour dans l’Alfama tout proche. La nuit nimbe les ruelles d’une aura un peu mystérieuse, et les notes de fado qui s’échappent de plusieurs cafés et s’égrènent dans la nuit contribuent à rendre l’ambiance magique. Nous nous asseyons un moment au bord d’une fontaine afin de profiter de la musique, et de tenter de saisir un peu de l’essence de Lisbonne…

P2520722

P2520728

P2520735

Publicités
Tagué , , , ,

8 réflexions sur “[Lisbonne #1] Ou comment passer en quelques heures de la grisaille parisienne au soleil lisboète… dans les quartiers  de l’Alfama et de Graça

  1. Benoit dit :

    ah ces petites liqueurs de cerises super sucrées, qu’on trouve à tous les coins de rue valent définitivement le coup de s’y arrêter !

  2. Géraldine dit :

    Ces petits week-ends surprise sont décidément une bien jolie idée, et Jimmy et moi devrions en prendre de la graine… Mais, vous allez devoir nous donner vos bons plans avion, c’est pas possible de voyager autant…
    Vivement que l’on vous connaisse « dans la vraie vie », et qu’on en apprenne encore plus sur vous !!
    Grosses bises, j’ai hâte de lire la suite de ce petit séjour portugais, Lisbonne a vraiment l’air sympa.

    • En toute modestie, c’est effectivement une super idée, qu’on vous recommande !! 😉 blague à part, ça permet de mettre de la surprise dans le quotidien, ce qui est toujours bon à prendre.
      Quant aux bons plans avions, on aime beaucoup les lowcost… Là par exemple nous sommes partis avec Easyjet, et j’en ai eu pour moins de 80 euros/personne AR. L’astuce c’est de ne pas être fixé absolument sur une destination, et plutôt de regarder où on peut aller pour pas trop cher… Typiquement, à la base je pensais emmener Benoît en Ecosse ou en Hongrie, et c’était clairement hors budget… alors que les vols pour le Portugal étaient très abordables.
      Nous aussi on a hâte de vous rencontrer en vrai… je suis sûre qu’on devrait bien s’entendre 😉 Grosses bises !
      A.

      • Géraldine Chapman dit :

        En fait, nous ne savons pas organiser des choses des mois à l’avance… Nous savons ô combien c’est un tort, et ô combien nous devons y remédier. Nous en avons encore parlé tout à l’heure et il faut que nous y arrivions. J’ai vraiment envie de retourner à Paris et à Londres dans l’immédiat ; deux petits voyages tout près qui seraient très simples à organiser. Il nous faut donc prendre le calendrier et s’installer devant les sites low cost, et c’est parti !

        A bientôt sur Paris alors 🙂 Mais vous pouvez venir à Albi, aussi !

        Grosses bises

  3. papolemo dit :

    Juste retour des choses : je me suis vite précipité sur ton blog pour voir ton billet…C’est toujours intéressant de voir comment chacun interprète son point de vue ! J’ai bien aimé aussi !

  4. […] Le mirador de Sao Pedro de Alcantara, situé au cœurs d’un agréable jardin public,  est l’occasion d’avoir de nouveau une vue panoramique de Lisbonne. Nous sommes de l’autre côté de la vallée formée par la ville basse, et nous reconnaissons bien face à nous les endroits visités le premier jour. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :