Trois jours à Luxembourg-ville (du 26 au 28 octobre 2013)

Ma petite chambre sous les toits

Ma petite chambre sous les toits

Fin octobre j’ai profité d’un week-end prolongé pour aller découvrir la ville de Luxembourg. Le choix de la destination fut un peu le fruit du hasard, ou plutôt des circonstances. J’étais en effet très peu flexible en termes de dates et je n’ai pu m’organiser pour acheter les billets qu’au tout dernier moment. Le rapport practicité/économie m’a fait éliminer les destinations auxquelles je pensais de prime abord (Barcelone, Madrid, Londres…), et j’ai finalement trouvé mon bonheur sous la forme de billets pour le Luxembourg. Les hôtels étaient hors de prix et j’ai donc loué une chambre chez l’habitant via le site AirBNB. J’étais à une petite vingtaine de minutes à pied du centre-ville.

Comme c’est souvent le cas des destinations un peu fortuites, Luxembourg fut une excellente surprise. Cette ville fortifiée, édifiée sur un énorme rocher de grès aux bords abrupts, possède bien des merveilles. De hauts remparts pensés par Vauban séparent la ville haute de la ville basse. Au pied de la ville se déroule une vallée dans laquelle serpentent l’Alzette et la Pétrusse. La vue sur la ville basse depuis les remparts est prodigieuse. Rien que cela justifie selon moi le déplacement jusqu’à Luxembourg ! Les remparts sont d’ailleurs surnommés « le plus beau balcon de l’Europe »… Je vous laisse admirer, les photos parlent d’elles-mêmes 😉

Vue sur l'abbaye de Neumünster et l'église St Jean depuis les remparts

Vue sur l’abbaye de Neumünster et l’église St Jean depuis les remparts

Jardins potagers le long de l'Alzette

Jardins potagers le long de l’Alzette

P2200055

La ville basse blottie le long de l’Alzette

La ville basse

Ville basse et ville haute

Le centre-ville de Luxembourg est agréable, construit autour de deux grandes places : la place d’Armes, toujours très animée avec ses nombreux restaurants et bars, et la place Guillaume II, plus austère et imposante. Une dizaine de petites rues sont piétonnes et bordées de boutiques aux enseignes connues. Par contre tout ferme très tôt : 18H le soir, et le dimanche tout est fermé. J’ai également découvert un passage souterrain plein de street art, certaines scènes plus poétiques que d’autres !

P2180956

Monument du souvenir

Monument du souvenir

Vue sur la vallée de l'Alzette depuis la place de la constitution

Vue sur la vallée de l’Alzette depuis la place de la constitution

P2180991
P2200161

Palais grand-ducal

Palais grand-ducal

P2190234
P2190249

La cathédrale

La cathédrale

Les vél’Oh luxembourgeois, équivalents de nos Vélib.

Les vél’Oh luxembourgeois, équivalents de nos Vélib.

Le Luxembourg est le paradis des randonneurs, et la capitale représente bien le pays sur ce plan. Plus d’une demi-douzaine d’itinéraires dans la ville sont disponibles à l’office du tourisme. De longueur variable, ils permettent de découvrir la ville sous différents angles. L’un d’entre eux est sur le thème des jardins et permet, en longeant l’Alzette, de découvrir une ancienne brasserie reconvertie en paradis des restaurants et des bars, des jardins urbains, des vergers de pommiers, le quartier du Grund avec l’église St Jean et l’abbaye de Neumünster puis de marcher dans la vallée, particulièrement jolie en cette période de l’année avec ses arbres aux feuilles jaunes et rousses.

P2190282
P2190293

Les « rapides » de l’Alzette au pied des remparts

Les « rapides » de l’Alzette au pied des remparts

Le centre culturel de l'abbaye de Neumünster

Le centre culturel de l’abbaye de Neumünster

Les vignes au pied des remparts

Les vignes au pied des remparts

 Le pont de l’Alzette au Grund

Le pont de l’Alzette au Grund

Le long de l'Alzette...

Le long de l’Alzette…

Les casemates du Bock sont un autre incontournable à Luxembourg. Il s’agit d’un ensemble de galeries creusées dans le rocher. Elles s’étendaient sur 23 kilomètres et plusieurs étages et furent utilisées entre le XVIIè et le XIXè siècle à visée militaire, participant à faire de Luxembourg l’une des plus impressionnantes places fortes d’Europe. Luxembourg était surnommée la « Gibraltar du Nord » ! La forteresse fut démantelée en 1867 et les casemates partiellement détruites, mais une partie reste accessible au public. L’ensemble est labyrinthique avec des culs de sacs, des escaliers qui montent et descendent, des galeries étroites…

Les casemates vues de l'extérieur

Les casemates vues de l’extérieur

La "dent creuse", dernier vestige de la forteresse

La « dent creuse », dernier vestige de la forteresse

Dans les galeries

Dans les galeries

Une autre trace de ce passé militaire, ce sont les nombreux forts sont situés autour de la ville. Là encore un circuit a été mis en place par l’office du tourisme et je découvre progressivement les différentes fortifications.

P2190651

Vue sur les portes de Vauban…

...et sur le quartier du Pfaffenthal

…et sur le quartier du Pfaffenthal

Une partie du fort Obergrünewald

Une partie du fort Obergrünewald

Fort Thüngen

Fort Thüngen

A proximité des forts se trouve un musée que je tenais absolument à visiter durant ce week-end : le MUDAM, grand musée d’art moderne assez controversé ! Tout de verre et d’acier, il se dresse au milieu d’un parc arboré. La cafétéria du musée est particulièrement agréable, avec ses fauteuils profonds et sa tonnelle en bois clair. Les salles sont comme j’aime, c’est-à-dire très ouvertes sur la nature environnante. Quant aux expositions, on me les avait décrites inégales mais je dois être chanceuse (ou bon public ?) car il y a pas mal de choses intéressantes en ce moment. Une fontaine d’encre retint particulièrement mon attention, tout comme une grande salle vitrée dans laquelle on pouvait rentrer dans les œuvres.

Le MUDAM

Le MUDAM

Une statue originale dans le parc !

Une statue originale dans le parc !

La cafétéria... coup de cœur !

La cafétéria… coup de cœur !

P2190817
P2190844
P2190917
A quelques rues du MUDAM se trouve le quartier du Kirchberg, quartier des institutions européennes, où l’on trouve également un certain nombre d’œuvres art contemporaines. Les bâtiments sont situés le long d’une grande avenue, et je m’offre le luxe d’un ticket de bus pour gagner un peu de temps !

Le plateau du Kirchberg

Le plateau du Kirchberg

Philharmonie

Philharmonie

P2190989

La cour de justice de l’UE

P2190984

Elément d'architecture contorsionniste IV - Jean Dubuffet

Élément d’architecture contorsionniste IV, Jean Dubuffet

La grande fleur qui marche – Fernand Léger

La grande fleur qui marche – Fernand Léger

Bird cage, par Su-Mei Tsé (et en plus, elle s'éclaire la nuit !)

Entre deux buildings de bureaux, la Bird cage de  Su-Mei Tsé parle de liberté (et en plus, elle s’éclaire la nuit !)

Au total je suis rentrée enchantée de ce week-end à Luxembourg-ville, et je recommande cette destination sans hésiter ! Luxembourg n’est séparée de Paris que par deux heures de train, et offre largement de quoi s’occuper le temps d’un week-end. Et pour ceux qui ont un peu plus de temps, le Luxembourg offre de très nombreux chemins de randonnée qui ont l’air fantastique…
***

Combien ça coûte ?

Train Paris-Luxembourg : 50 euros AR si vous vous y prenez 3 mois à l’avance

Hébergement : Compter au moins 80 euros la nuit pour une chambre double bien située. Sinon, sur Air BNB, vous trouverez des chambres chez l’habitant à partir de 40/50 euros la nuit.

La gare by night

La gare by night

Publicités
Tagué ,

Une réflexion sur “Trois jours à Luxembourg-ville (du 26 au 28 octobre 2013)

  1. […] à mon escapade luxembourgeoise, le week-end du 1er novembre était réservé depuis plusieurs mois. Un ami de longue date fêtait […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :