J223 : Bakhtapur, ou « la plus belle ville de la vallée de Kathmandou »

Le marché, sous sa grande bâche blanche contre la pluie

Après un bon petit déjeuner à la chambre Aurélie part à la recherche du fameux marché fermier de Kathmandou, qui se tient tous les samedis matins. Il a lieu dans la cour d’un resto et est vraiment bien, ça fait plaisir ! Il y a une quinzaine de petits producteurs, vendant chacun moins de 5 produits différents : fromage de chèvre, fruits, gâteau fait maison… Tout est ultra tentant, d’autant plus qu’on peut souvent déguster et se rendre compte de la qualité des produits proposés. Après moultes dégustations Aurélie finit par se décider pour de petites pêches et des bonbons aux prunes absolument délicieux, réalisés par une association protégeant le travail des femmes.

Nous prenons ensuite un taxi en direction de notre visite du jour : Bhaktapur. Cette ville est réputée être la plus belle de la vallée de Kathmandou. Il y a intérêt, car pour pouvoir entrer dans la ville il faut s’acquitter d’un droit d’entrée de 1100 roupies, soit 10 euros, ce qui est une somme énorme pour ici.

Bon, la ville est effectivement très jolie et les divers temples et monuments sont bien restaurés (ouf, notre argent sert donc à quelque chose !) Nous commençons par nous balader au niveau de Durbar Square où nous découvrons de nombreux temples ainsi que le palais aux 55 fenêtres. Nous avons un coup de cœur pour un très beau bassin décoré de cobras, initialement destiné aux ablutions du roi.

Durban Square sous la grisaille

Nous ne résistons pas à l’envie de vous montrer ce bas-relief éléphantesquement olé-olé, ornant l’un des temples 😉

Le bassin royal aux cobras

Scène de la vie quotidienne près du bassin royal

Nous nous dirigeons ensuite vers la place Taumadhi Tole, où nous nous installons en terrasse pour déjeuner. De la terrasse nous surplombons toute la place, et la vue est vraiment sympa. Nous voyons notamment bien le temple de Nyatapola dédié à Sidi Laxmi, la déesse de la fortune.

Repas 100% momos, ces raviolis tibétains que nous aimons tant ! 3 assiettes pour 2, c’est ce qu’il faut 😉

La terrasse surplombe la place Taumadhi Tole

Le temple de Nyatapola

Autre quartier emblématique de Bhaktapur, celui des potiers. Les techniques anciennes de poterie y ont été préservées, et nous pouvons donc voir les artisans à l’œuvre : formation des boudins de glaise, utilisation du tour, séchage des poteries puis cuisson sous la cendre dans de gros fours.

La place principale du quartier des potiers

Fabrication de la terre glaise

Potier à l’œuvre

Fours pour la cuisson

En chemin nous tombons sur une procession en l’honneur de Krishna. Les rue est envahie par les fidèles, tout le monde chante (« Hare Krishna ! »), danse et il y a même un grand char tout décoré, duquel on nous lance de petits sachets de sucre à l’anis.

Nous continuons ensuite en direction de la place Dattatraya, l’ancien centre de Bhaktapur avant qu’il ne se déplace à Durbar Square au XVIIè siècle. Là encore les bâtiments sont beaux et bien conservés, avec des détails très fins et ouvragés.

La place Dattatraya

La fenêtre au paon

A déambuler ainsi dans les rues de Bhaktapur, nous comprenons pourquoi elle est réputée être la plus belle ville de la vallée… Kathmandou ou Patan ont des quartiers superbes, mais là c’est toute la ville que l’on sent historique et qui a été rénovée et entretenue. Nous ne boudons pas notre plaisir et déambulons avec plaisir dans les zones un peu moins touristiques, regardant de nombreuses scènes de la vie quotidienne. Par ailleurs, Bhaktapur est bâtie sur un affluent du Gange, aussi on peut parfois y voir des bûchers crématoires comme à Varanasi.

Dessinateur de mandala (Cf wikipedia pour la définition, si vous la comprenez faites-nous signe)

Les mangues népalaises sont un délice absolu, Aurélie fait sa cure

Le docteur fait la pause !

Temples au bord de la rivière

Adorable, non ?

Nous nous régalons à plusieurs reprises au cours de la journée de la spécialité de Bhaktapur : un yaourt fermenté servi dans une petite coupelle en terre cuite. C’est absolument délicieux, et on les savoure d’autant plus que cela faisait un bail que nous n’avions pas mangé de yaourts.

Sur le retour nous nous prenons la mousson du jour, logique, il est 17H30 ! Nous rentrons en taxi à Kathmandou, et le soir nous dînons au « Fire and Ice », la bonne pizzeria que nous avions testée le 12 juin. On ne se fait pas avoir cette fois, et on commande une pizza pour deux !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

Une réflexion sur “J223 : Bakhtapur, ou « la plus belle ville de la vallée de Kathmandou »

  1. Martin dit :

    C’est splendide en effet! Merci pour la visite!

    J’aurai deux-trois trucs à dire à ce sculpteur d’éléphants… Y’a des fantasmes qui devraient le rester….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :