J133 : La côte ouest, de Westport à Greymouth (25 mars 2012)

Le petit pont de bois, qui ne tenait plus guère, que par un grand mystère … 😉

Dimanche matin Aurélie commence la journée par une exploration du camping. Nous sommes en effet sur un ancien site minier et il en subsiste quelques vestiges, dont un morceau de pont en bois.

Nous reprenons ensuite la route direction Westport. Nous avons tous les deux envie ce matin d’un petit déjeuner MacDo, et on espère qu’il y en aura un à Westport. On conduit donc quasiment deux heures avant d’arriver à destination, et là, c’est la désillusion ! Westport est bien plus petit que ce que la taille du point sur la carte laissait espérer, et comme c’est dimanche tout est fermé.  Pour couronner le tout il se met bientôt à tomber des cordes. Nous faisons un petit tour en ville, où l’on voit tout de même quelques beaux bâtiments, et nous prenons notre petit déjeuner sur le pouce entre deux averses. Aurélie va voir une expo de peinture à l’office du tourisme, il y a quelques tableaux qui lui plaisent bien. Nous finissons notre passage mémorable à Westport par un saut au supermarché, nous voilà équipés en vivres pour la journée ! En repartant Aurélie tombe sur le seul resto ouvert, plein à craquer, qui propose des petits déj complets avec œufs et hashbrowns… Dommage qu’on ne l’ait pas vu plus tôt, cela aurait satisfait notre envie du matin.

L’office de tourisme de Westport sous la pluie

La minute shopping : Demandé comme ça, on s’exécute 🙂

Nous reprenons la route là encore par le chemin des écoliers, qui serpente le long de la côte. Nous nous arrêtons au Cape Foulwind, où une petite balade à pied nous offre un beau point de vue sur l’océan, d’autant plus que le soleil a fait son apparition. On en profite pour s’installer sur une table de pique-nique pour déjeuner, mais las ! le temps que Benoît fasse un saut à la voiture pour aller chercher le poivre, il se remet à tomber des cordes… C’est désespérant, et nous déjeunons donc dans la voiture.

La balade du bord de mer

 

Le drôle d’oiseau qui nous tournait autour lors de notre déjeuner

L’averse ne dure pas et nous pouvons enchaîner sur une autre balade qui nous emmène au pied du phare du cap Foulwind.

Le phare en question

Troisième et dernière balade du début d’après-midi, nous allons à pied voir une colonie de lions de mer. Nous sommes assez loin et nous ne les voyons pas très bien.

Benoît: « Les petites crottes en bas, ce sont les lions de mer ! »
Bon ok vous, vous bénéficiez du zoom X12 pour les photos

L’heure tourne et il est bientôt temps de reprendre la voiture, direction les « Pancakes Rocks » de Punakaiki. Il s’agit de formations rocheuses évoquant par leur forme (et avec un peu d’imagination…) des piles de pancakes. Ces roches sont en limestone (une pierre calcaire avec des inclusions de coquillages), et c’est l’érosion qui a permis de sculpter ces formes originales. Cette étape fait partie des lieux qui avaient fait rêver Aurélie lors de la préparation de ce voyage, et c’est drôle de comparer la réalité à ce que l’on imaginait ! Ainsi on pensait que les formations rocheuses étaient sur la plage, et que l’on pouvait se balader librement entre elles… en fait pas du tout, on est obligés de suivre un chemin balisé avec des passerelles car les roches sont dans l’eau à marée haute.

Outre les fameux « Pancakes Rocks » nous voyons également plusieurs « blowholes », des trous où l’eau s’engouffre à toute allure avant de ressortir sous forme de mini-geysers.

Nos premiers pancakes rocks

Ceux qui ont donné ce nom à ces rochers devaient tout de même avoir bien faim…

Pour finir la journée, entre 2 averses, un petit arc en ciel

Nous restons à Punakaiki jusqu’à la tombée de la nuit, et nous profitons de l’office du tourisme pour réserver notre excursion du lendemain sur le glacier Fox.

Nous dînons sur la route à Greymouth, au KFC… qui présente l’énorme avantage de posséder deux prises de courant en libre service. C’est une première pour Aurélie, mais c’est assez décevant au final, nous n’arrivons pas à avoir ce que nous voulons, le ketchup est payant… Nous essayons ensuite de trouver un endroit où dormir mais il n’y a rien, alors nous poursuivons notre route jusqu’à Hokitika, où nous trouvons rapidement une petite route accueillante pour la nuit.

Publicités
Tagué , , , ,

Une réflexion sur “J133 : La côte ouest, de Westport à Greymouth (25 mars 2012)

  1. Martin dit :

    Y’a des jours comme ça…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :