De J8 à J11 : Nazca (du 21 au 23 novembre 2011)

On the road…

Après une nuit apocalyptique (ou presque !), nous prenons notre correspondance par bus de jour à Lima, direction Nazca. Nous longeons la côte et passons devant Pisco, Ica. Ce sont des paysages désertiques, on voit beaucoup de dunes, on se croirait au Sahara. Nous peaufinons notre culture cinématographique avec les films qui sont diffusés durant le voyage : tout d’abord une comédie romantique nullissime diffusée à plein volume, puis Hereafter… dont ils coupent la fin. Grrrr, pour une fois que c’était bien !

Notre bus

Panaméricaine… C’est mythique !

Nous arrivons à Nazca vers 15H. Il fait très chaud, et nous prenons une chambre à l’hôtel Ghuan Zhou, avec piscine, pour 30 soles la nuit (soit moins de 9 euros). C’est le grand luxe ! Nous faisons un petit tour dans Nazca, puis une pause « riz » dans un petit resto pour Aurélie, qui n’a rien avalé depuis 24h. A 18H nous allons au Maria Reiche Center pour une conférence sur les lignes de Nazca. Maria Reiche est « la dame des lignes » comme ils disent ici, une scientifique allemande qui a consacré une grande partie de sa vie à l’étude des lignes. L’une de ses anciennes collaboratrices a pris le relais, et donne des conférences, organise des sorties… C’est assez informel, nous ne sommes que 4 avec un couple d’Allemands baba cool, et la collaboratrice est… originale ^^ Elle nous explique que les lignes renvoient probablement à des cours d’eau souterrains. Elle est aussi agaçante par moments lorsqu’elle nous fait tout un laïus moralisateur sur toute l’industrie qui s’est développée autour des lignes, tout en faisant payer elle-même sa conférence 25 soles les deux heures/personne… Bref, Benoît aime bien, et Aurélie n’est pas totalement convaincue !

Le lendemain matin, c’est opération « réservation du vol au-dessus des lignes », et ce n’est pas une mince affaire ! Nous nous sommes finalement décidés pour nous offrir le vol au-dessus des lignes de Nazca ET de Palpa, d’autres lignes proches moins connues. Malheureusement, c’est un vol moins demandé, et il faut être quatre pour pouvoir réserver. Nous finissons par trouver une agence qui nous propose, pour 30 dollars de plus/personne (soit 210 dollars/personne), de nous réserver un avion privé, c’est-à-dire juste nous deux et les deux pilotes, on accepte ! Nous effectuerons le vol le lendemain matin.

Nous prenons ensuite un taxi direction le cimetière de Chauchilla, un cimetière pré-inca situé à 20km de Nazca, dans le désert. Nous y voyons une douzaine de tombes, mises à jour par les pilleurs de tombes, avec véritables momies inside. Sur le chemin, on marche entre fragments de tissus anciens et fragments d’os humains, c’est assez étrange… Nous ne sommes pas habitués à ce rapport à la mort en France, alors qu’ici « tout le monde a sa momie ». Le chauffeur de taxi est très sympa et nous fait un peu le guide, c’est chouette. Nous allons ensuite voir un atelier de céramique, puis un atelier d’orpaillage avant de rentrer à Nazca.

Dans le cimetière pré-inca

Les momies

Ossements humains sur le chemin !

Nous faisons quelques courses et déjeunons sur la terrasse de l’hôtel, avant d’aller profiter un peu de la piscine.

Le soir, nous assistons à une autre conférence sur les lignes dans un genre de Planétarium où ils superposent les lignes et les constellations. Là, ils nous expliquent que les lignes avaient un but religieux et sont un reflet des constellations. Bref, chacun sa version ! Ils ont également un téléscope très puissant, et nous regardons Jupiter et quatre de ses lunes.

Notre avion

Mercredi 23 novembre, c’est le grand jour… direction les lignes !!! Youhou !!  Notre petit avion est très sympa, mais… tout petit ! On se croirait dans une voiture. La découverte des lignes depuis le ciel est un instant magique, c’est incroyable de se dire que voilà, on y est, et de voir ces lignes tracées il y 1500 ans. Les pilotes mettent un point d’honneur à ce que chacun de nous voie parfaitement chaque figure, du coup je ne vous raconte pas les virages en épingle pour voir chaque figure du côté droit, puis du côté gauche ! Le survol des lignes de Nazca se passe bien, par contre à partir de Palpa Aurélie commence à se sentir vraiment nauséeuse. Ouf, cette fois il y a des sacs en plastique, au cas où ! En tout cas nous sommes bien contents de ne rien avoir mangé le matin…

Prêts à décoller !

 

L’astronaute

Le colibri

Après déjeuner, nous prenons un taxi pour aller revoir les lignes… cette fois depuis un mirador situé sur la Panaméricaine, à 30km de Nazca. On y voit bien trois figures : un arbre, une main (ou une grenouille ?) et un lézard.

Puis, nous poursuivons notre balade aux canaux et aqueducs de Cantalloc, des canaux construits pour amener l’eau des Andes dans cette région aride.

Le soir, c’est « Rico Pollo » (« Délicieux poulet » !), le resto qui tente Benoît depuis notre arrivée. La viande est bonne, les frites un peu bourratives ! Nous faisons ensuite un petit tour dans Nazca by night avant de filer prendre notre bus de nuit, direction Arequipa.

Nous sommes bien contents de notre étape à Nazca, que nous avons rallongée d’un jour par rapport à ce qui était initialement prévus, pour qu’Aurélie puisse aller mieux avant le vol. Ce changement de programme nous a permis de nous poser un peu, tout en visitant bien le coin. Nous sommes également contents d’avoir bien pu préparer cette extraordinaire expérience qu’est le survol des lignes, en assistant à nos conférences. Nous avons ainsi bien pu prendre la mesure de ce que nous voyions…

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , ,

6 réflexions sur “De J8 à J11 : Nazca (du 21 au 23 novembre 2011)

  1. Tonton ChatLe dit :

    Yeah, les fameuses lignes! Leur survol doit être quelque chose qui en jette vraiment, avez-vous pu les prendre en photo?
    Hereafter est le Clint Eastwood qui m’a pour ma part le plus déçu, mais je peux comprendre qu’on l’apprécie, dommage pour la fin. Cécile de France y est en revanche très mauvaise…
    Question purement pratique pour finir: Benoît reçoit-il mes mails sur sa boîte gmail?
    Bonne route à vous deux pour la suite de l’aventure!

    • Oui pour les 2 chroniques, j’attends les suivantes avec impatience 😉
      Sinon je te retourne la question reçois tu mes réponses ? :p

      Et sinon pour hereafter, indépendament de la critique de chatle, on aurait quand-même bien voulu voir la fin ^^
      Photos misent en ligne, enjoyyy !!!
      @+

  2. sophie dit :

    Rhooooo, j’étais pas passée depuis un petit moment et y a tout plein de belles photos et d’articles passionnants !!! Je vais essayer d’être plus assidue 😉 Merci de nous faire partager toutes vos découvertes 🙂

  3. Tonton ChatLe dit :

    Oui oui je reçois bien tes réponses, ou plutôt ta réponse car je n’ai eu que la plus récente. Vos photos sont super en tout cas, merci de nous faire partager tout ça!

  4. JBL dit :

    Miam les amis, votre périple est passionnant et vous écrivez presque aussi bien que moi ^^ Par contre vous êtes de bien meilleurs photographes ! Je vous embrasse bien fort tous les deux.

  5. […] cette fois-ci, et puis en 2011 nous avions eu de gros postes de dépenses comme le Machu Picchu, le survol des lignes de Nazca et Palpa ou encore le trek du […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :